Se faire rembourser
après ses courses
Imprimer ses réductions
pour les utiliser en caisse
Charger ses réductions
sur sa carte de fidélité
Un couscous
Ma vie en couleurs
Ma vie en couleurs

Le guide de la cuisine du Maghreb

Il fait gris, il fait froid, et vous donneriez tout pour vous trouver sous le soleil, exactement ? C’est qu’il est grand temps de faire un voyage culinaire, direction le Maroc, la Tunisie et l’Algérie. Les recettes de ces trois pays d’Afrique du Nord (avec mention spéciale pour le couscous entré au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco), n’ont en effet pas leur pareil pour vous offrir des épices, des aromates, des marinades et du sucre, réveiller vos papilles et réchauffer votre moral. Un peu de chaleur au cœur de l’hiver, voilà ce que nous vous proposons avec ce guide gourmand aux saveurs du Maghreb.

Les particularités et bienfaits de la cuisine orientale

Cuisiner comme au Maghreb, les indispensables

Les recettes emblématiques du Maroc, de la Tunisie et de l’Algérie

Les particularités et bienfaits de la cuisine orientale

Déguster un tajine ou un couscous, est un réel plaisir gustatif ! En prime, tout comme la cuisine méditerranéenne, celle du Maghreb est un concentré de bienfaits pour votre forme et votre alimentation grâce aux bons produits qu’elle met à l’honneur (à condition de ne pas abuser des fritures ou des matières grasses, entendons-nous !). 

Jugez plutôt :


⦁  Côté nutrition et apports, c’est une cuisine très équilibrée : de la semoule, des légumineuses, des légumes dans chaque plat, de la viande ou du poisson en juste dose. Rien à redire. 

⦁  L’huile d’olive, omniprésente, serait la meilleure pour nos artères. 

⦁  Les fruits secs fournissent de l’énergie rapide, du magnésium et du potassium.

⦁  Quant aux épices et aromates, comme le cumin, la coriandre ou le curcuma, ils sont une bonne source de minéraux et possèdent également des propriétés anti-inflammatoires. Tout comme la harissa !


Alors, pourquoi s’en passer ?


Des bienfaits directs sur le moral 


Et ce n’est pas tout. En plus de ses atouts nutritionnels, la cuisine maghrébine, c’est aussi une formidable idée pour réchauffer l’ambiance : idéale pour les grandes tablées, elle se partage en famille ou entre amis de façon gourmande. Ce sont aussi des saveurs qui nous font voyager : normal, la cuisine du Maghreb se place au carrefour des influences juives, arabo-andalouses et berbères. Comment y résister ? (et pourquoi, d’ailleurs ?)
 

Cuisiner comme au Maghreb, les indispensables

Pour vous lancer dans la confection de plats typiques maghrébins, qu’ils s’agissent de spécialités marocaines, tunisiennes ou algériennes, il y a forcément des « règles » à connaître et des produits à avoir sous la main. Approchez, on vous donne les bases. 

De la semoule. On ne vous apprend rien. Mais saviez-vous qu’il faut deux types de semoules ? De la moyenne et de la fine, que l’on « roule » à la main pour obtenir la texture recherchée. 


Des citrons confits. C’est simple, on en trouve un peu partout : dans les tajines, les pâtisseries, les salades... Vous en trouverez dans les épiceries spécialisées ou au supermarché.

Des herbes et des épices. Dans ce domaine, faites-vous plaisir ! Safran, paprika, cumin, curcuma, mais aussi gingembre, aneth, persil, coriandre, origan, anis, ras el-hanout… tout y passe, pour un festival de saveurs et de mélanges. Rajoutez de l’eau de rose ou de fleur d’oranger, et vous voilà parés !

Des bouillons. Ils servent de lien à de nombreux plats et parfument toute la cuisine orientale. Alors, quand vous le pouvez, pensez à composer vos propres bouillons, ou utilisez ceux du commerce ! Tout est bon dans le bouillon !

Des marinades. Le secret de viandes et poissons tendres et délicieusement parfumés ? La marinade, bien sûr ! Prenez l’habitude d’enrober vos mets d’un mélange d’huile, d’épices, d’herbe, de miel et d’ail, à laisser poser plusieurs heures. Et savourez le résultat et les parfums concentrés dans vos plats. 

 

Des pâtisseries marocaines

Les recettes emblématiques du Maroc, de la Tunisie et de l’Algérie

Passons aux choses sérieuses et épicées : les plats ! Petite précision avant de mettre les pieds dans ces plats plus parfumés les uns que les autres, vous l’aurez compris, notre guide de la cuisine orientale évoque ici spécifiquement celle du Maghreb, soit marocaine, tunisienne et algérienne. Avec entrées, plats et desserts, s’il vous plaît !
 

Cuisine marocaine


Les entrées. 
Elles sont variées et parfumées. On aime avant tout les salades, toutes simples, comme celle de carottes au cumin, par exemple. 

La fameuse pastilla au poulet est réalisée à l’aide de feuilles de brick, d’œufs, d’amandes et de poulet, bien sûr ! 

Quant à la harira, c’est une soupe chaude mêlant pois chiches, viande, vermicelles, lentilles et nombreuses épices. 
 

Les plats.
Bien entendu, c’est le couscous qui règne en maître sur la cuisine marocaine. Royal, au poulet ou même végétarien, chacun y trouve son compte. 

Les tajines sont l’autre spécialité incontournable en terme de plat marocain. Ce sont des plats mijotés longuement sur le feu dans un contenant en terre éponyme (le tajine !), à base de viande, de fruits, d’olives, etc. Testez nos recettes de tajine de veau aux pommes de terre, olives et citron, et tajine de veau aux pêches.


Les desserts.
Au Maroc, on se régale des fameuses cornes de gazelle à la poudre d’amande et à la fleur d’oranger. Mais aussi de gâteau de semoule, de ghribias, ces petits biscuits sucrés, et de crêpe à la marocaine, que l’on appelle aussi crêpes mille trous, ou de chebakia, des biscuits frits. 

 

Un tajine au poulet marocain traditionnel

 

Cuisine tunisienne 


Les entrées. 
La Tunisie aussi dispose de salades fraîches et parfumées comme la méchouia, une salade de tomates et de poivrons grillés. 

Les keftas sont également renommées en Tunisie. Ces boulettes de viande aux épices se mangent d’une bouchée et ouvrent les appétits. 

La chorba, comme la harira marocaine, est également une soupe chaude mêlant viande, légumineuses, vermicelles et épices

Les plats.
Outre les couscous et tajines que l’on déguste régulièrement, la Tunisie est également connue pour... ses pâtes ! Nouilles maison, pâtes coupées en carrés, pâtes farcies... on les aime surtout dans une soupe de tomate et de pois chiches. 

Les desserts.

La Tunisie offre de nombreuses pâtisseries, toutes plus gourmandes les unes que les autres. 

Les plus célèbres sont probablement les madmouja, de la pâte feuilletée fourrée aux dattes et arrosée de sirop de sucre. Et les baklava, faits de pâte feuilletée, farcis d’amandes, arrosés d’eau de rose et taillés en losanges


Cuisine algérienne


Les entrées. 

En Algérie aussi, la salade débute le repas. La plus connue est la chakchouka, une salade de poivrons grillés et mijotés avec de l’ail, des tomates et de l’huile d’olive. 

Mais les plus populaires en entrée, ce sont les feuilles de brick. On les aime aux œufs, farcies à la viande hachée ou au thon (les boureks)…
Découvrez nos recettes croustillantes en feuille de brick thon-œuf, et nos bricks au thon épicé.

Au moment du ramadan, c’est la chorba version algérienne qui est attendue : une soupe de poulet ou de mouton avec des vermicelles, de l’orge et des épices ! 
 

Les plats.
En Algérie aussi, le couscous fait figure de plat emblématique. Mais à la différence de ses voisins, c’est un plat de fête qui met aussi à l’honneur le poisson de ses bords de mer. 

Le tajine au poulet et aux olives est le plus répandu dans le pays. 

Sinon, vous reprendrez bien des dolmas ? Ces légumes farcis à la viande qui se mangent du bout des doigts !


Les desserts.

Des fruits aux pâtisseries, il y en a pour tous les goûts ! La cuisine algérienne recèle des trésors de desserts à la semoule, comme les makrouts, des losanges de semoule fourrés aux dattes.

 

Shahiat Tayiba*, comme on dit là-bas ! 

*Bon appétit !
 

10 J'aime
Commentaires
Les tests produit