Se faire rembourser
après ses courses
Imprimer ses réductions
pour les utiliser en caisse
Charger ses réductions
sur sa carte de fidélité
panier de fraise
Ma vie en couleurs
Ma vie en couleurs

Le guide de la fraise

Quand elle ramène sa belle couleur rouge sur nos étals, la fraise nous fait tout de suite plaisir : avec elle, nous le savons, les beaux jours sont tout proches et le printemps bat déjà son plein ! Sans oublier son goût sucré et parfumé, qui charme tout le monde. La fraise méritait bien un dossier (fruitier) complet à son honneur, doté de recettes alléchantes. À vos barquettes !

Des variétés à connaître

Les atouts de la fraise

La fraise en pratique

10 recettes favorites à base de fraises

Des variétés à connaître

Saviez-vous qu’il existe plus de 1 000 variétés de fraises dans le monde ? Impossible donc de toutes les présenter ici. Néanmoins, il est toujours bon de connaître un peu ses classiques pour varier les goûts et les recettes, de mars à octobre environ. 


⦁ Au début du printemps, nous retrouvons bien sûr la fameuse Gariguette qu’on aime tant. C’est la première à pointer son nez (rouge), dès le mois de mars et jusqu’au mois de juin. Cette fraise primeur, oblongue et rouge vermillon, séduit par sa saveur acidulée. 

⦁ Une forme de cœur, un rouge vif, une chair très sucrée… c’est la Charlotte, bien sûr ! Une petite douceur, à déguster de mars à octobre.

⦁ C’est aussi la saison des Cigalines et Ciflorettes, au goût tout doux et qui sont produites en France.

⦁ La Cléry, variété originaire d’Italie, rouge carmin et très brillante, nous ravit aussi avec sa saveur très aromatique. 

⦁ Au mois de juin, des fraises un peu plus grosses et rustiques prennent le relais : ce sont les Darselect ou les Seascape, qui nous viennent plutôt des États-Unis. 

⦁ Après le mois de juillet, voici venu le temps de la Mara des bois, de petite taille, juteuse et bien sucrée. Son goût se rapproche de celui des fraises sauvages, et en fait l’une des variétés de fraises les plus appréciées chez nous. 

 

Des fraises


 

Les atouts de la fraise

Croquer dans une fraise est une excellente manière de se faire du bien, tout en se faisant plaisir. En effet, la fraise, toutes variétés comprises, contient déjà beaucoup de vitamines (A, E, K) et surtout, de la vitamine C (60 mg pour 100 g de fruits frais, soit plus qu’une orange !), de la vitamine B9, ainsi que de l’iode, du magnésium, du fer, du phosphore et du cuivre. Et ce n’est pas tout ! Sa robe d’un rouge brillant cache aussi un petit fruit qui regorge de flavonoïdes, antioxydants et anti-inflammatoires. De fait, inclure régulièrement des fraises à son menu, contribue à garder la forme. 


⦁ Elle est idéale pour la ligne : riche en eau, en fibres et pauvre en calories, elle permet de se régaler sans culpabiliser (à condition, évidemment, de zapper la crème et le sucre !). 

⦁ Elle est utile pour lutter contre le cancer : les antioxydants contenus dans sa chair, sont connus pour leurs effets préventifs sur les cancers du colon, de l’œsophage, du sein et du cerveau. 

⦁  Elle prévient également des risques cardiovasculaires.


Autant de bonnes raisons de faire honneur aux fraises pendant la belle saison !

 

tarte fraise

La fraise en pratique

Vous en savez désormais plus sur ce fruit gourmand. Mais comment choisir les meilleurs spécimens ? 



Côté sélection. Il suffit de se fier à sa robe : celle-ci doit être colorée et bien brillante. La taille et l’intensité du rouge varient selon les variétés, mais la brillance, elle, doit toujours être au rendez-vous. Le pédoncule doit aussi être bien vert et non abîmé. Autre détail : l’arôme, bien sûr ! De bonnes fraises embaument rien qu’en approchant le nez de la barquette et elles doivent donner envie de croquer dedans. Fiez-vous donc à vos sens !


Côté conservation. Là, il faut faire vite : les fraises sont meilleures dans l’instant, et doivent être mangées rapidement, car les voilà qui s’abîment déjà au bout de deux ou trois jours. Conservez-les au frais, non équeutées. Avant de les consommer, lavez-les sans retirer le pédoncule, sinon elles se gorgeront d’eau. 
En congélation. Vous souhaitez les congeler pour réaliser des recettes plus tard ? Lavez-les, séchez-les, équeutez-les, coupez-les et placez-les au congélateur, dans un sac adéquat. 

 

Un peu trop mûre ? Nos astuces pour se régaler quand même.  
Si malheureusement, vos fraises ne sont plus assez jolies pour être servies en coupe de fruits, surtout ne les jetez pas ! Même passées, elles peuvent encore aromatiser certains mets. 


En compote ou en confiture. Cuites lentement et réduites en purée, vos fraises feront un excellent coulis, une compote ou une confiture. 


En muffins. Ou autres gâteaux… Si vous avez de fruits abimés, vous pouvez tout de même les intégrer à la pâte de vos cakes ou muffins, pour un rendu savoureux et parfumé. 


Déshydratées au four. Voilà un snack ultra sain ! Tranchez vos fraises en lamelles et faites-les cuire à basse température au four, pendant plusieurs heures. Vous obtiendrez de délicieuses chips de fruits.


Dans la vinaigrette. Une touche fruitée, voilà ce qu’il faut à vos salades ! Alors n’hésitez pas à broyer vos fruits trop mûrs et à les inclure dans votre vinaigrette, pour une note acidulée. 

Envie de fraises ? Découvrez (et testez) nos 10 recettes favorites

La fraise, on la croque déjà « nature », avec ou sans sucre, avec ou sans crème fouettée. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas la cuisiner ! Pour profiter de toutes ses saveurs, n’hésitez pas à la travailler, la couper, la cuire, l’accommoder… La fraise, on l’aime à la folie !

 

En tarte. C’est un classique, certes, mais dont on ne se lasse pas ! Une pâte croquante ou sablée, de la crème, des fruits frais… c’est tellement bon. Pour encore plus de goût, voilà notre recette de tarte aux fraises aux Double Oréo®.
 

En carpaccio. Voilà un dessert si délicat qu’il fera fondre tous les amoureux de la fraise. Des tranches finement coupées en carpaccio, avec un sirop de rose, pour un résultat raffiné.
 

En sorbet. La fraise, on l’aime bien sûr glacée, aussi, dans un sorbet maison, par exemple. Découvrez notre recette élégante de sorbet accompagné de sa soupe au vin pétillant. Pourrez-vous résister ?
 

En friandise. Retour en enfance avec notre recette trèèès gourmande de brochettes de churros, fraises et guimauve. On adore le mélange de textures !
 

En soupe. Oui, mais une soupe de fraises froide, rafraîchissante et légère comme un gaspacho, idéale au cœur de l’été.
 

En poêlée. Et pourquoi pas ? Ajoutez quelques biscuits et du miel, et voilà de quoi vous régaler avec une poêlée de fraises croustillantes aux Petit LU®.
 

En charlotte. Là encore, on part d’une charlotte classique que l’on détourne de façon gourmande pour obtenir notre dessert Granola®, fraise et coulis de framboise.
 

À moins que vous ne préfériez la version plus enfantine, mais tout aussi savoureuse, de mini charlotte aux fraises et fromage blanc avec LULU L’Ourson®.
 

En tiramisu. En version glacée à la fraise avec Carte d’Or®, notre tiramisu risque de partir bien vite sans laisser une miette !
 

En smoothie. Simplement, des fraises mixées avec un yaourt nature. Ou bien agrémentées, comme dans notre Smoothie fraise framboise aux biscuits LULU L’Ourson®.

 

Autant de recettes gourmandes à tester pour que la fraise se la ramène encore plus…. dans votre assiette !

 

Idée

Le saviez-vous ?

La petite histoire de la fraise

Petite par sa taille, grande par son goût, la fraise a su traverser les âges pour se retrouver dans nos desserts favoris aujourd’hui. Des recherches montrent que déjà, au Néolithique, des fraises à l’état sauvage poussaient en Amérique, en Asie, et même en Europe, dispersées çà et là par des oiseaux qui en faisaient leur goûter. Les Romains, eux, cultivaient ce petit fruit pour son parfum et ses vertus thérapeutiques. D’ailleurs, son nom latin, Fragaria vesca, lui vient de sa « fragrance » si appréciée !

 

En France, la fraise des bois est cultivée dans les jardins et potagers dès le Moyen Âge. Une passion qui s'enrichit de nouvelles variétés à partir du XVème siècle, au gré des liens commerciaux avec l’Angleterre et la Hollande, mais aussi les Etats-Unis, le Chili ou le Pérou pour s’installer durablement en France. Qu’elles soient plus ou moins grosses ou plus ou moins sucrées, une chose est sûre, plus personne ne peut se passer des fraises !

13 J'aime
Commentaire