Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Une forêt noire en parts indivivuelles
Ma vie en couleurs

Revisitez les gâteaux au chocolat classiques !

Aucun doute : c’est à vous que l’on confie la réalisation du dessert pour l’anniversaire de votre collègue, mordu de chocolat.
Ce n’est un secret pour personne : vous connaissez parfaitement la différence entre un moelleux et un fondant, votre entourage a donné votre prénom à une charlotte que vous réalisez à la perfection et on vous abonde de questions en tout genre : « Mais du coup, je le prends plutôt noir ou au lait ? », « C’est vraiment toi qui l’as fait ? », « Comment fais-tu pour qu’il soit si fondant ? Le mien est toujours trop cuit… ».
Bref le chocolat en pâtisserie, c’est votre dada. Il est de notoriété publique que vous n’avez aucun problème à réussir les incontournables du genre. Et si vous continuiez à prendre du plaisir et à épater vos amis en cuisinant des recettes innovantes mais simples à réaliser ? Découvrez nos trucs et astuces pour réussir et sublimer les grands classiques, réinventez l’opéra, faites fondre le brownie, twistez vos fondants et moelleux ou magnifiez votre génoise en une forêt noire digne d’un grand pâtissier. Enfin, lancez-vous dans des préparations plus audacieuses avec notre top 10 des classiques revisités.

 

Trucs et astuces pour réussir et sublimer les grands classiques

Notre top 10 des classiques revisités

Trucs et astuces pour réussir et sublimer les grands classiques

Vous maîtrisez à la perfection vos classiques, mais si vous essayiez autre chose ?

L’opéra dans tous ses états

Tout le monde connaît l’opéra sous sa forme traditionnelle : alternance de biscuit Joconde (sorte de génoise), ganache chocolat et crème au beurre café. S’il rencontre un grand succès auprès des becs sucrés, c’est entre-autre parce que l’on peut le détourner de mille et une façons. Voici quelques idées d’associations qui vous permettront de jouer avec cet entremet indémodable.
Pour les amateurs de saveurs acidulées, aromatisez le biscuit Joconde à la noisette, remplacez la pommade au café par une crème au citron et la ganache au chocolat par une crème fouettée aux zestes de yuzu, cet agrume japonais très en vogue qui apportera à votre dessert une fraîcheur intense.
En période estivale, conservez le biscuit Joconde mais alternez avec une purée de framboises fraîches et une crème fouettée à la vanille. Un régal pour les papilles.

Quand le brownie devient mousse

Le succès de ce gâteau américain est indiscutable : du chocolat fondant, des éclats de noix et noisettes, personne ne peut lui résister. Si il est délicieux cuit, savez-vous que vous pouvez retrouver les mêmes sensations gustatives en préparant une mousse au chocolat que vous agrémenterez de fruits à coques ? En effet, pour les plus gourmands qui ne veulent pas passer par l’étape de la cuisson, voici une recette simple qui vous permettra de retrouver ce doux mélange de chocolat et noix.

 

Pour 6 personnes :

 

- Faites fondre 200 g de chocolat noir que vous verserez sur 6 jaunes d’œufs. Battez énergiquement.

- Montez les 6 blancs en neige et incorporez-les au chocolat.

- Ajoutez dans cette préparation, noix, noisettes, pralins ou nougatine… Bref, tout ce qui vous fait envie. Placez au moins 3 heures au réfrigérateur et dégustez !

Faire d’un simple fondant une délicieuse sachertorte

Votre fondant au chocolat fait l’unanimité. Mais vous avez peur de lasser votre public et souhaitez lui donner un peu de relief. Transformez-le en sachertorte, ce gâteau typique autrichien. Pour cela :

 

- Coupez votre fondant en deux dans son épaisseur,

- Tartinez les deux moitiés de confiture d’abricot,

- Collez-les ensemble puis couvrez également tout le gâteau de confiture.

- Préparez un glaçage au chocolat en faisant bouillir 110 ml d’eau et 80 g de sucre, auxquels vous ajoutez quelques gouttes de jus de citron et 150 g de chocolat que vous laissez fondre.

- Nappez ensuite votre gâteau de cette préparation et réservez au frais.

Il est inconcevable de présenter ce dessert « ohne Schlagsahne », c’est-à-dire sans crème Chantilly !

 

Une part de sachertorte

La génoise comme base d’une somptueuse forêt noire

Rien de plus simple que de réaliser une génoise :

- Préchauffez votre four à 170 °C. Battez 4 jaunes d’œufs et 140 g de sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez-y 40 g de fécule, 40 g de farine et 20 g de caco en poudre.

- Montez les 4 blancs d’œufs en neige et incorporez-les à la préparation.

- Mettez le tout dans un moule et laissez cuire 25 minutes.

 

Il est temps de la métamorphoser en forêt noire revisitée :

- Préparez une chantilly, en fouettant de la crème fleurette préalablement placée au congélateur et un peu de sucre.

- Une fois refroidie, coupez votre génoise en trois dans l’épaisseur.

- Alterner ensuite une couche de génoise, une couche de compotée de cerise et une couche de chantilly, puis répétez l’opération. La dernière tranche de génoise posée, recouvrez votre gâteau de chantilly sur laquelle vous répandez des copeaux de chocolat et quelques cerises confites.

À vos moelleux

On ne va pas se mentir : le moelleux, c’est LE basique du gâteau au chocolat. Si c’est une valeur sûre, il est très en vogue de le twister en le décorant. Pour l’anniversaire du petit dernier, fan de pirates, on y dispose des figurines dans le thème, par exemple. Pour un baptême, on l’orne de fleurs et feuillages, et pour Noël on l’habille de boules, de petits sujets en bois que l’on enlèvera avant la découpe, évidemment !

 

Et maintenant place à la dégustation !

 

Un gâteau d’anniversaire décoré avec des drapeaux de pirates

Notre top 10 des classiques revisités

Et si vous alliez encore plus loin, en osant des associations peu banales et surprenantes ?

 

Maintenant que vous avez toutes les clés, entrez en piste et innovez ! À vous les opéras, fondants, moelleux, brownies, mais… revisités, s’il-vous-plaît !

 

28 J'aime
Commentaires