Se faire rembourser
après ses courses
Imprimer ses réductions
pour les utiliser en caisse
Charger ses réductions
sur sa carte de fidélité
Des biscuits citrouilles et fantômes pour Halloween
Ma vie en couleurs
Ma vie en couleurs

Le petit guide de votre Halloween entièrement DIY !

Frissonnez, tremblez… et réjouissez-vous ! Halloween prend ses quartiers au cœur de l’automne, l’occasion de remplir votre maison de joyeux fantômes et de citrouilles malicieuses. Vous avez toujours souhaité vous inspirer de la tradition made in USA pour organiser une fête digne de ce nom ? C’est désormais possible grâce à notre guide, qui vous donne tous nos bons plans pour un Halloween fait maison et réussi. Allez, au « bouh »-lot !

En pleine citrouille : tout savoir sur la courge emblématique d’Halloween.

Comment choisir une citrouille et la creuser comme un pro ?

Déco et déguisements d’Halloween : faites-vous plaisir en mode écolo.

Des idées pour une soirée frissonnante et réussie.

Des recettes très Halloween pour frémir... de plaisir.

En pleine citrouille : tout savoir sur la courge emblématique d’Halloween

Une forme ronde et généreuse, une couleur flamboyante, un sourire parfois édenté... À elle seule, la citrouille représente tout Halloween. Et ce symbole viendrait d’une légende, celle de Jack-O’-Lantern, un Irlandais méchant et ivrogne qui aurait passé un pacte avec le diable pour ne jamais aller en enfer. La légende dit qu’à sa mort, il aurait été refusé au paradis, et errerait pour toujours avec une bougie dans un navet creux (oui, au départ, il s’agissait d’un navet !) pour trouver son chemin. Depuis, le navet a été remplacé par une citrouille, plus voyante et plus imposante, qui orne les maisons américaines chaque mois d’octobre.

 

Une citrouille creusée pour Halloween

Comment choisir votre citrouille ?

Vous souhaitez, vous aussi, décorer votre maison et votre jardin avec de belles citrouilles d’Halloween ? Tout d’abord, choisissez vraiment une citrouille, parmi toutes les jolies cucurbitacées qui pullulent à cette période. Pour ne pas confondre citrouille, potimarron et potiron, sachez qu’une véritable citrouille est bien orange et ronde, et pèse au moins 5 kg. À vous de choisir la forme qui vous plaît pour la dessiner.


Où la trouver ? Pensez aux supermarchés, aux fermes alentour ou encore aux jardineries !

 

Creuser une citrouille comme un pro !

Le mode d’emploi est assez simple, mais requiert un peu de force et de patience.

  • Commencez par découper un « chapeau » sur le dessus de votre citrouille, suffisamment large pour pouvoir la creuser par cette entrée.
     
  • Ôtez les graines, que vous pouvez tout à fait conserver pour les griller et les inclure dans vos prochaines salades.
     
  • Creusez ensuite la chair à l’aide d’une cuillère à glace ou à soupe. Cette action vous prendra un certain temps. N’hésitez pas non plus à conserver la chair retirée pour concocter soupes, quiches et cakes... en accord parfait avec la saison !
     
  • Dessinez le visage voulu au marqueur noir, sur la surface de la citrouille. Privilégiez les formes géométriques et droites (des triangles, des carrés…), bien plus faciles à découper.
     
  • Détaillez les zones à couper avec une lame fine (couteau, cutter...).
     
  • Terminez par une lanterne posée dans la citrouille, pour éclairer votre entrée !

 

Des enfants déguisés pour Halloween

Déco et déguisements d’Halloween : faites-vous plaisir en mode écolo

Une grande partie de la fête d’Halloween passe par la recherche d’une atmosphère effrayante, dédiée aux fantômes, esprits et autres films d’horreur ! À ce jeu-là, le plus drôle est encore de décorer et de se déguiser pour faire le plus peur possible. Inutile de dépenser des sommes folles : en restant écolo, en récupérant des choses ici et là, en misant sur le naturel, vous créerez une ambiance authentique, sans rien gaspiller.

 

Déguisements : fripes et récup’ pour se créer un personnage

Vous souhaitez impressionner vos amis ou vos enfants avec un horrible déguisement, digne d’Halloween ? De vieux vêtements et tissus peuvent faire l’affaire ! Et pas seulement pour vous transformer en fantôme sous un drap :

  • Une vieille robe blanche et des napperons, feront de vous une mariée maudite remarquable !
     
  • De vieux vêtements troués, un maquillage grisâtre, et vous deviendrez le pire des zombies !
     
  • De la peinture blanche sur des vêtements noirs : voilà un squelette plus vrai que nature !

 

Si vous n’avez rien de tout cela en stock, courez donc les friperies, qui regorgent d’accessoires et de vêtements d’une autre époque.

En manque d’inspiration ? On a trois déguisements d’Halloween faits maison à vous proposer en tuto !

 

Du faux sang... comestible

Laissez tomber les produits chimiques ! Pour du faux sang hyperréaliste, mélangez de la fécule de maïs, du sirop de maïs si vous souhaitez une consistance plus liquide, et du jus de betterave bien rouge. Puis, admirez le carnage !

 

De la déco d’un autre temps

Pour l’ambiance, là encore, faites marcher votre imagination. Récupérez :

  • De vieilles caisses en bois.
     
  • Des bocaux (où faire tremper des mixtures étranges).
     
  • Des bougies, usées et qui ont coulé.
     
  • De vieux livres qui feront de parfaits grimoires.
     
  • Des courges à disposer un peu partout, pour un esprit très Halloween. Rassurez-vous, une fois la date passée, les cucurbitacées se conservent très bien et pourront vous régaler de soupes, tartes, cakes...
     
  • Des toiles d’araignée. Vous n’êtes pas du genre à les laisser s’installer chez vous ? Alors, n’hésitez pas à demander aux commerçants qui ont fait leurs vitrines, s’il leur en reste quelques fausses, dans un coin...

 

Et laissez votre intérieur devenir, le temps d’une soirée, une véritable maison hantée. Brrr !

Des idées d’activités pour une soirée frissonnante et réussie

Une chasse aux bonbons digne de ce nom

“Des bonbons ou un sort ?” Vos petits monstres sont prêts à faire leur tournée pour récolter un sac entier de bonbons ? Renseignez-vous auprès des centres de loisirs, associations ou même mairie mettent en place des parcours. Ce n'est pas le cas ? Et si vous mettiez en commun un événement entre parents, voisins ou même amis ?

 

Des histoires qui font peur

A la manière d'un feu de camp, préparez tous une histoire inventée ou glanée sur une légende populaire, à raconter en chuchotant aux autres, à tour de rôle. Objectif ? Chauffer le chaud et le froid à votre entourage...

 

Un concours de déguisements

Qui sera le mieux déguisé ? Organisez un concours de déguisements avec notation de l'idée, des détails, et de l’attitude la plus originale.

 

carrot cake

Des recettes très Halloween pour frémir... de plaisir

Le déguisement est O.K., la maison est prête à effrayer les enfants, le film d’horreur est programmé... Mais au fait, qu’est-ce qu’on mange ? Des choses parfois dégoûtantes « visuellement », mais toujours gourmandes et ludiques, pardi !
 

En friandises :

Pas d’Halloween sans bonbons ! Pour rester dans le thème écolo et fait maison, pourquoi ne pas les choisir artisanaux… ou en vrac, et ainsi, éviter les papiers par dizaines. À vous également, les cookies et autres biscuits sucrés.


En repas :

Pour savourer l’automne et le 31 octobre, deux menus au choix :

  • Réaliser des pizzas sur le thème d’Halloween, avec motifs et ingrédients typiques qui raviront les enfants et leurs parents.
     
  • Partir sur la courge et ses dérivés sans en perdre une miette ni une goutte, grâce aux légumes d’automne à savourer en soupes, purées, gratins...
     
  • Sans oublier de consulter notre dossier sur les recettes antigaspi d’Halloween ! Une mine d’idées culinaires salées.

 

En dessert et goûter :

Passons aux choses sérieuses : le sucré ! Car Halloween est évidemment l’occasion de préparer des mets gourmands pour toute la famille et les amis de passage... Avec en prime, un petit côté horrifique qu’on adore !


C’est si bon, la peur, parfois !

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

Halloween, quand les grands esprits se rencontrent
Des fantômes, des citrouilles, une montagne de bonbons... pour une fête aux accents américains. Voilà, pour beaucoup, ce qu’évoque Halloween. Pourtant, le saviez-vous ? Cet événement est bien plus vieux qu’on ne le pense : Halloween est, en réalité, une fête celte d’origine irlandaise, vieille de 3 000 ans et aussi connue sous le nom de « Samain », qui célèbre le nouvel an (puisque l’année celte se terminait au 31 octobre). On raconte qu’à cette date, les fantômes pouvaient rendre visite aux vivants. Ce sont d’ailleurs les immigrés irlandais qui ont importé leur tradition aux États-Unis, où celle-ci a explosé au cours du siècle dernier. Aujourd’hui, quelque 170 millions d’Américains célèbrent Halloween chaque année. Ils rivalisent d’originalité pour créer des univers fous et foisonnants de détails. De quoi faire peur !

 

Pourquoi le mot « Halloween » ?
Le terme est une contraction de « All Hallows’ Eve », qui signifie « la veille de tous les saints ». En effet, à l’avènement du christianisme, les catholiques décidèrent de fêter la Toussaint (tous les saints), le 1er novembre. Tout concorde !

 

Une tradition aussi française ?
Depuis 1997, Halloween tente de s’implanter en France, sans grand succès au départ. Peu à peu, de plus en plus de villages organisent des tournées de bonbons chez les voisins, des soirées à thèmes et des concours de costumes fleurissent, et les Français prennent goût au fait de transformer leur 31 octobre en parenthèse un brin effrayante : un foyer sur deux achète des friandises à cette occasion, et nombreuses sont les familles qui projettent de regarder un film d’horreur, d’organiser un repas à thème ou de creuser des citrouilles*. Et vous, qu’avez-vous prévu ?

*https://www.lsa-conso.fr/deux-tiers-des-familles-feteront-halloween-infographie,330971
Les mots clés associés
6 J'aime
Commentaire