Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Tout sur les cucurbitacées !

Tout sur les cucurbitacées !

Cucurbitacée, rien que le nom prête à sourire et rend cette variété incroyablement sympathique. Mais que signifie ce nom ? Potiron, potimarron ou courge spaghetti, vous connaissez ? Il semblerait que la traditionnelle citrouille d’halloween ait de sérieux concurrents. Alors découvrez avec nous les différentes variétés de cette famille et quelques astuces pour les cuisiner.

Cucurbita en latin veut dire « courge ». Les Romains, qui ne manquaient pas d’humour, transformèrent l’expression ventosa cucurbita désignant une ventouse médicale et, par extension d’une manière péjorative «une tête vide, une tête sans cervelle», par l’expression cucurbitae caput littéralement «tête de courge» !

Les cucurbitacées sont originaires d’Amérique même si elles sont cultivées en Extrême-Orient depuis des temps très anciens, et en particulier pour le potimarron sur l'île septentrionale Hokkaido au Japon. En Europe, elles ont été introduites par les conquistadors au XVIè siècle. C’est de cette rencontre entre le Vieux et le Nouveau monde qu’est née la légende d’Halloween puisque ce sont les Irlandais qui apportèrent la tradition de la fête du 31 octobre en Amérique. Mais, ne trouvant pas suffisamment de navets pour faire des lanternes censés effrayer les esprits, les navets furent remplacés par des citrouilles. Aujourd’hui, les cucurbitacées sont disponibles sur le marché entre septembre et mars avec un pic de production en automne. Elles ont en commun une faible teneur énergétique. Toutes les courges sont riches en fibres. Les espèces les plus colorées contiennent plus de provitamine A ou carotène. 

 

Comment les différencier ?

 

Le potiron : C’est la cucurbitacée la plus connue. Il en existe différentes sortes... La plus répandue a la peau verte et la forme d’une citrouille. Sa chair est dense, orange vif et très sucrée. Qui n’a pas mangé la classique soupe au potiron de sa grand-mère ? Pour la remettre au goût du jour et surtout éviter l’amertume, remplacez la crème fraîche par une cuillère à café de curry et un peu de lait de coco. Et pour créer la surprise, creusez le légume avec beaucoup de précaution et utilisez-le comme soupière. Vous pouvez même trouver une variété à peau bleue qui vient de Hongrie ! Mais le potiron est aussi délicieux rôti au four, en purée, tartes, flans sucrés ou gratin avec un peu de noix de muscade et de fromage.... 

 

Le potimarron : Son nom vient de la contraction des termes : « Potiron » et « Marron » en raison de sa saveur caractéristique rappelant le goût de la purée de châtaigne. On en voit de toutes les tailles, jusqu’à 4 kg. Il ressemble à une grosse figue orange. Sa peau est comestible, sa chair est jaune foncée et dense. Pour le cuisiner, vous pouvez le couper en dés et le faire cuire à la poêle dans un peu d’huile d’olive avec des tomates et de l’ail. Sucré ou salé, il aime aussi les épices type cannelle, gingembre, muscade.

 

La courge spaghetti : Elle est jaune, ovale et pèse jusque 4 kg. Sa chair est assez fade, mais originale puisqu’elle forme des spaghettis naturellement. Pour cuisiner cette courge façon carbonara ou bolognaise, il vous suffit de la cuire entière au four ou au bouillon 40 min, puis de la couper en deux pour récupérer les spaghettis. Là aussi, on peut utiliser la coque pour faire gratiner. 

 

La citrouille : Sa peau est lisse et dure. Elle est de couleur orange. Sa chair très sucrée est jaune orange. Elle entre dans la composition de nombreuses préparations culinaires : potages ; tartes, galettes et gâteaux ; farces, purées ; jus et confitures. Ses fleurs sont utilisées dans la confection de beignets. Ses graines donnent aussi de l’huile.

0 J'aime
Commentaires
0 Partage