Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Des toasts à base de biscuits salés
Ma vie en couleurs

Les biscuits salés, le coup d’envoi des festivités !

L’apéritif est un rendez-vous hebdomadaire immanquable pour 90 % des Français (1) ! Et, seules, les boissons ne font pas un « apéro » digne de ce nom : les biscuits salés, crackers et autres chips se grignotent au gré des confidences et des anecdotes amusantes, rassasiant les appétits et le besoin d’être ensemble. Ils apportent du craquant, se marient facilement à bien des saveurs, accompagnent parfaitement l’apéritif et se renouvellent sans cesse… Mais que faire avec les crackers salés – en dehors de les déposer dans un bol – et comment surprendre vos invités ? Dans ce dossier croustillant, on vous donne des astuces et un max d’idées pour faire un festin de ces petits encas salés, du crumble croquant à la salade feuilletée !

 

La petite histoire du biscuit salé

Et si vous changiez vos habitudes ?

Les associations à oser

Les recettes créatives, c’est par ici !

La petite histoire du biscuit salé

L’apéro, ce n’est pas nouveau ! Depuis l’Antiquité, on se sert de boissons pour ouvrir l’appétit. Le mot apéritif vient d’ailleurs du latin "aperire", qui signifie ouvrir. En France, l’apéritif s’est démocratisé au XIXe siècle grâce à un chimiste, Joseph Dubonnet, qui avait préparé une solution de vin et quinine contre le paludisme tout en camouflant le goût avec des épices et des plantes. On ne connaît pas l’effet sur la maladie, mais la société se prend de passion pour cette nouvelle boisson. Ce n’est qu’en 1960, en revanche, que l’apéro devint une rendez-vous français incontournable où l’on boit (avec modération), certes, mais où l’on mange aussi. Et, passées les chips et les cacahuètes, c’est l’apéro dînatoire qui brille depuis quelques années, en bon compromis entre apéritif et dîner entre amis… C’est dans cette période que les petits biscuits salés, inspirés des crackers anglais, ont pointé leurs atouts craquants.

Les différents biscuits salés tendances

- Les crackers, indispensables : sans aucun doute les rois de l’apéro ! Ces petits biscuits fins, craquants et salés originaires d’Angleterre font le bonheur des gourmands. Savoureux seuls, ils peuvent aussi facilement se marier avec du fromage, du confit d’oignon, de la tapenade, remplaçants de façon plus légère les toasts. Aujourd’hui, plusieurs sortes de crackers existent, notamment les crackers japonais à base de riz, qui se déclinent en saveurs wasabi ou crevettes… pour un apéritif (d)étonnant !

 

- Les sablés : en version salée, les sablés sont la tendance montante de l’apéro ! On les aime pour leur texture sableuse et leur confection si facile : de la farine, du beurre un œuf… Et la garniture que vous souhaitez : comté, mimolette, graines de sésame, curry, etc., tout est possible. Et ils sont cuits en une dizaine de minutes !

 

- Cookies salés : une version revisitée des cookies américains, aussi croustillants et moelleux que les originaux. La différence ? On oublie les pépites de chocolat qu’on remplace par de la tomate séchée, des bouts de chorizo, du fromage, etc. Une gourmandise qui disparaît bien vite de la table basse !

 

- Les gressins : et voici les petits snacks venus d’Italie, de Turin plus spécialement. Les gressins sont de petits pains allongés et secs, torsadés ou non, pas plus larges qu’un stylo. Leur création remonte au XIVe siècle.

Les saveurs qu’on adore depuis toujours

Ce qu’on aime dans l’apéritif, c’est qu’il s’agit d’un moment rare où rien n’est codifié. En d’autres termes : pas de protocole, tout est possible, surtout au niveau de la gourmandise ! On apprécie la simplicité, mais aussi la créativité, l’audace, les petites bouchées qui créent la surprise. Et si, au départ, les Français aimaient avant tout les chips, les olives, les légumes croquants ou le saucisson, ils se laissent désormais prendre au jeu de la créativité. Le top ? Pouvoir croquer, piquer, tremper les aliments dans des sauces, voire transformer des recettes traditionnelles. Les tartinables aussi ont la cote. Tout est possible tant qu’il y a du plaisir.

 

Réussir son apéritif : recettes et astuces en mode chef

 

Des toasts de rillettes avec des crackers

Et si vous changiez vos habitudes ?

Halte à la routine ! Crackers et autres biscuits salés ne sont pas réservés qu’à l’apéro : les biscuits salés se dégustent aussi très bien à toute heure du jour :

 

- Lors du brunch : ajouter un peu de craquant et une pointe de sel dans son brunch, voilà une idée intéressante pour varier les textures. Comment ? Avec un fromage frais sur le dessus, et une mini-tranche de saumon fumé, des rillettes, ou encore de l’avocat. De quoi multiplier les petites bouchées et les goûts.

 

- Pour un encas léger : et si vous troquiez vos envies sucrées contre un ou deux crackers salés au romarin, aux graines ou même au parmesan ? Les biscuits salés vous apportent une sensation rassasiante en un minimum de calories (vive la modération !).

 

- Lors du goûter : idem à l’heure du goûter, pourquoi ne craquer que pour le sucré ? Jouez l’audace en tentant des sablés salés, par exemple.

 

- Dans une salade le soir : elle est belle et fraîche, votre salade composée… Mais elle manque cruellement de croquant ? Attrapez votre paquet de biscuits salés et improvisez des croutons. C’est encore mieux s’ils sont aromatisés – piments, herbes, parmesan, etc. Tout est envisageable pour apporter une petite saveur en plus.

 

- En topping : on vous livre notre astuce : les biscuits salés sont aussi excellents, finement ou grossièrement broyés selon votre goût, en topping, c’est-à-dire sur le dessus d’un plat. À tenter : les soupes, les poêlées et flans de légumes, les salades ou même le poisson.

 

- Dans son bento, le midi : suffisamment plats pour se glisser facilement dans votre petite boîte à déjeuner, les crackers, gressins et autres biscuits salés offrent une alternative pleine de goût au pain, tout en restant léger. Bye-bye le coup de barre de la digestion !

 

Un plateau de fromages et des biscuits salés

Les associations à oser

- Les matières grasses autres que le beurre sur les crackers : purées d’amande, de sésame, etc. Il existe aujourd’hui dans les gammes bio de nombreuses purées d’oléagineux savoureuses et moins grasses qui étonneront vos amis.

 

- Les fromages : frais, bleus. Les crackers notamment ou les sablés se tartinent facilement avec de nombreux fromages. Osez les fromages un peu forts, comme les bleus, le raifort, ou encore certains chèvres. Ils apportent un peu de piquant, adoucit par la pâte du biscuit.

 

- Les épices : cumin, fenouil, etc. Si vous confectionnez vous-même vos biscuits, n’hésitez pas à inclure des épices ou des herbes directement dans la pâte. Résultat : des goûts qui explosent en bouche.

 

- Les farines à diversifier : enfin, jouez avec les différentes farines sur le marché – maïs, châtaigne, riz, etc. – pour tester plusieurs textures. Le maïs apporte du croquant, pois chiches et quinoa du goût, la châtaigne est parfaite pour les gluten free…

Les recettes créatives, c’est par ici !

Des verrines malines

Proposez des verrines pour l’apéritif, elles sont faciles à réaliser et gourmandes. Il suffit d’intercaler plusieurs couches de saveurs : une couche de tapenade, une de coulis de tomate ou de caviar d’aubergine et par-dessus une couche de crackers émiettés et de fromage frais, pour un côté fondant et croquant à la fois.

Des crumbles surprenants

Pour apporter une touche d’originalité à vos légumes cuits, n’hésitez pas à émietter des biscuits salés dessus avant de passer le plat au four pendant 5 minutes pour le réchauffer.

Des salades fraîches et craquantes

Toutes les associations sont possibles : les biscuits salés s’ajoutent sans problème à toute préparation estivale pour apporter leur touche croustillante. Dans une salade de concombres, oignons doux et yaourt, par exemple… Quelques crackers aux graines rehaussent tout un plat !

Des cheese cakes fondants

Vos biscuits apéro sont brisés ? Pas de souci, mixez-les, ajoutez du beurre fondu et faites-en une base sablée pour un cheese cake salé. Sur le dessus, une base de fromage frais et avocat, enrichie d’un peu de saumon ou de tomates… N’est ce pas « yummy » ?

Des brochettes ludiques

Et si vous les utilisiez en brochette ? Ils alterneront, pour apporter du croquant, entre deux autres textures : une tomate cerise, un dé de fromage, un biscuit ! Décidément, les biscuits salés ont plus d’un tour dans leur paquet !

 

 

(1) Source :https://www.kantarworldpanel.com/fr/A-la-une/aperitif-nl46

Les mots clés associés
14 J'aime
Commentaires