Aller au contenu principal
L’asperge livre ses secrets
Ma vie en couleurs

L'asperge, à la pointe du goût !

Son petit goût raffiné est synonyme de printemps et d'assiettes pleines de fraîcheur. Découvrez tous les bienfaits de ce légume de saison qui débarque en ce moment (et en bottes) sur nos marchés.

 

Le saviez-vous ? L'asperge fait partie de la famille des liliacées, famille dans laquelle on trouve également l’ail, les poireaux, ou encore les oignons. Elle est originaire du bassin méditerranéen où elle est cultivée depuis plus de 2000 ans. Malgré tout, ce n'est qu’au XVIe siècle, qu'elle arrive dans les assiettes françaises, dans les bagages de Catherine de Médicis.

Une alliée dans les régimes

Enfin une gourmandise qui ne tombe pas sur les hanches ! L’asperge n’apporte que 25 calories/100 g. Il faut dire qu'elle est composée de 92 % d’eau ! Elle a pleinement sa place dans un régime hypocalorique. Autres bienfaits : elle est riche en antioxydants, en fer, en vitamines, en fibres. Il n'y a presque rien à lui reprocher !

Blanche, verte ou violette, à chacune sa préparation

Si chaque variété est intéressante au niveau du goût, elles ne se préparent pas, en revanche, de la même façon.

Il n’est pas nécessaire de peler les asperges vertes et les violettes, si elles sont très fraiches. Il suffit de les laver. En revanche, il faut toujours peler les asperges blanches. Comment ? A l'aide d'un économe, posez l'asperge sur une planche et épluchez de la tête vers le pied ! Enfin coupez leur 2 cm de pied, toute variétés confondues !

Côté cuisson

Les asperges blanches ou violettes cuisent en une vingtaine de minutes, ficelées en botte, dans une casserole d'eau bouillante. Démarrez la cuisson à froid pour éviter aux pointes de ramollir. Les asperges vertes cuisent 5 minutes de moins.
L'astuce + : En fin de cuisson, plongez vos asperges dans un bain d’eau glacée afin qu’elles gardent bien leur couleur !

Côté conservation

Consommez rapidement vos asperges, dans les trois jours si elles sont au frais. Une fois cuites, dégustez-les dans la journée, car elles perdent rapidement leur saveur

Je les déguste comment ?

Simplissimes, et légèrement tièdes, avec une vinaigrette maison, ou dans une salade composée. Pour une entrée printanière et authentique.

En mouillettes : avec un oeuf tout frais à la coque, remplacez vos mouillettes de pain par de tendres asperges.

En velouté : quoi de plus raffiné que de débuter un repas par un velouté d'asperge, tout doux et légèrement crémeux ?

En risotto : pour un plat généreux, ajouter des pointes d'asperges vertes, à un risotto crémeux, au vin blanc* et au parmesan.

Par ici les bonnes idées !

 

* À consommer avec modération

Les mots clés associés
34 J'aime
Commentaires