Se faire rembourser
après ses courses
Imprimer ses réductions
pour les utiliser en caisse
Charger ses réductions
sur sa carte de fidélité
Tout savoir sur le pain
Ma vie en couleurs

Le petit guide (croustillant) du pain

Sous forme de tartine, avec un morceau de fromage, pour accompagner une salade... Chacun de nous entretient une histoire particulière avec le pain (surtout au pays de la baguette !). Mais connaissez-vous bien cet aliment à la base de notre culture ? Voici pour vous un dossier pétri de bonnes intentions culinaires.

Le pain, une longue histoire

Les différentes catégories de pain et leur spécificité

Pain et nutrition. Une histoire et des idées reçues

Un retour vers l'authenticité

Les moments qu'on préfère

Faire son pain maison, la nouvelle tendance

Des recettes à base de pain

Le pain, une longue histoire

Difficile de dater l’apparition du pain tant son histoire est ancienne. On suppose d’ailleurs que l’homme préhistorique composait déjà des galettes de céréales moulues avec de l’eau qu’il faisait cuire. Les premières évocations du pain (avec levure et cuisson) incombent au Moyen-Orient et à l’Egypte ancienne, entre -8000 et -5000 avant J.-C. Puis chaque civilisation (grecque, romaine, etc.) a su faire évoluer cet aliment de base avec les outils et techniques développés.

 

En France, le pain devient rapidement un incontournable mais aussi un enjeu économique : au Moyen Age par exemple, seuls les seigneurs et les rois ont le droit de faire construire des fours à pain.

 

Chacun doit donc payer une taxe pour pouvoir cuire son pain. Le pain est également un produit de luxe : le blé et la farine étant réservés en priorité aux nobles… surtout en période de sécheresse et de pénurie de blé. Ce n’est qu’après la Révolution que le pain deviendra un plaisir populaire et presque vital.

 

Aujourd’hui, aucun doute, le pain et la baguette ont toujours la cote : les Français en mangent une demie par jour et par personne ! Que ce soit au petit déjeuner, ou en sandwich ! Avec une préférence pour la fameuse « tradition », plébiscitée dans les 32000 boulangeries de France.*

 

Les différentes catégories de pain et leur spécificité

Une baguette de pain tradition

On parle du pain, mais il faudrait plutôt parler « des » pains ! Tant ceux-ci peuvent varier selon les farines qui le composent, les levures, la fabrication…
Tour de rayon :

  •  La tradition : une baguette qui reçoit cette appellation doit être fabriquée à partir d'un mélange de farine de blé, d'eau, de sel,de levure ou de levain.

  • Le pain au levain :  comme son nom l’indique, c’est un pain qui est préparé à partir d’un levain de farine de blé ou de seigle, d’eau, de sel et dont la fermentation est 100% naturelle.

  • Le pain complet : conçu à partir d’une farine complète, issue du grain de blé entier (germe et enveloppe).

  • Le pain de campagne : traditionnellement, un mélange de pain de blé et de seigle, qui lui donne son petit goût authentique et acidulé.

  • Les pains spéciaux : traditionnellement, un mélange de pain de blé et de seigle, qui lui donne son petit goût authentique et acidulé.

  • Le pain de seigle : il contient ⅔ de farine de seigle et ⅓ de farine de blé.

  • Le pain sans gluten : dernier arrivé, le pain sans gluten n’en est pas pour autant moins gourmand. Il ne contient simplement pas de farine de blé ou de seigle, mais peut vous rassasier avec des farines de maïs, riz, châtaigne, sarrasin, pois chiche…. Le choix est vaste!

Pain et nutrition. Une histoire et des idées reçues

Accessoire et lourd, le pain ? Pas vraiment. A son sujet, les nutritionnistes sont plutôt formels : il est nécessaire à notre équilibre nutritionnel. Sa teneur en fibres, glucides complexes, minéraux, vitamine B, en fait même un aliment diététique. Les pains complets procurent également une sensation de satiété. Intéressant, quand on fait attention à sa ligne, non ? En revanche, mieux vaut opter pour du pain complet. Le pain blanc est plus digeste certes, mais sa farine raffinée entraîne une perte de nutriments, de vitamines et de fibres.

 

Alors, le pain fait-il grossir ? Doit-on s’en passer quand on souhaite perdre du poids ? Tout dépend, dans les faits, de votre consommation. Mieux vaut opter pour des farines complètes que des farines raffinées, pour des produits de boulangerie plutôt que des pains industriels qui possèdent moins de nutriments… Et cela dépend bien évidemment aussi de ce que vous mettez sur votre pain. Un morceau de pain aux céréales pour le repas, c’est ok. Une tartine recouverte d’une bonne couche de beurre ou de pâte à tartiner, beaucoup moins !

Un retour vers l'authenticité

Ce qui est sûr, néanmoins, c’est que les consommateurs recherchent aujourd’hui davantage d’authenticité. Vous avez remarqué ? Le pain complet est de plus en plus présent dans les magazines de recettes. Les pains maison font fureur. On aime aussi les recettes rustiques, les graines, les levains… Mais ce n’est pas tout : des boulangers d’un nouveau genre apparaissent. Produisant des pains avec des recettes d’antan ou entièrement bio, on les retrouve sur les marchés pour un petit plaisir, certes un peu plus cher, mais c’est le prix d’une qualité et d’un produit moins industriel…

Les moments qu'on préfère

Le pain, on l’aime tout le temps. Cependant, il existe des moments particuliers pour un Français lors desquels le pain possède une place toute particulière. Et vous, vous l’aimez comment ?

  • Le matin bien sûr. Comment se passer de pain, version baguette fraîche, ou tartines grillées, c’est LE moment où l’on se jette sur le pain.

  • Avec le fromage. Tradition française oblige, pas de vrai repas sans fromage, pas de fromage sans pain !

  • Au goûter (Chut ! On ne dira rien). Quand vous craquez pour une tartine pour accompagner les enfants avec un goûter au parfum de l’enfance !

  • A l’apéritif. Pour tartiner tapenade et houmous, et croquer l’instant présent avec ses amis.

  • Dans nos sandwichs. S’il est au coude-à-coude avec le hamburger, le pain est tout de même parmi les favoris des français pour la pause dej’ du midi ! Et un jambon-beurre, un !

Faire son pain maison, la nouvelle tendance

Faire son pain soi-même

C’est la nouvelle marotte des amoureux des bonnes choses et d’une vie plus authentique : le pain maison. Mais savez-vous qu’il n’est pas nécessaire d’avoir une machine à pain pour réaliser ses petites miches DIY ? Peu d’ingrédients et surtout l’envie (et un four) suffisent. Ce qu’on aime surtout : la fierté d’avoir produit son propre pain et la satisfaction d’y mettre ce qu’on souhaite (graines, céréales, farines diverses et bio...).



Vous voulez tenter ? Revenons à la base :
Pour un pain de 800 g « classique », il vous faut 500 g de farine T65, 30 cl d’eau, ½ c. à s. de sel et un sachet de levure de boulanger déshydratée.

  • Commencez par pétrir (avec un pétrin ou à la main) la farine avec l’eau et le sel.

  • Laissez reposer 30 minutes, puis ajoutez la levure avant de pétrir à nouveau. Laissez encore gonfler votre boule de pâte souple dans un saladier couvert d’un linge propre.

  • Ensuite, tapez votre boule pour évacuer les bulles d’air et façonnez-la à la forme désirée sur une plaque de four recouverte de papier cuisson. Faites des entailles sur le dessus.

  • Faites cuire votre pain à 200-220 °C pendant 30 minutes. Si le dessous n’est pas suffisamment cuit, retournez votre pain pour 10 minutes à 180 °C. Et voilà !

Des recettes à base de pain

Certes, le pain nature, ou avec une noisette de beurre, c’est déjà très bon. Mais pourquoi vous borner à cela ? Tartines, pain perdu, pain surprise... Découvrez nos meilleures recettes.

 

*www.tcma-conseil.com/le-top-10-des-chiffres-cles-du-pain-en-france

Idée

Et vous, avez-vous des recettes fétiches de tartines et de bruschettas ? Dites-nous tout en commentaire !

0 J'aime
Commentaire