Aller au contenu principal
Une jeune femme qui porte un maquillage nude
Ma vie en couleurs

Maquillage nude : mode d’emploi

Le make-up nude, nouvelle tendance beauté, est dans l’ère du temps ! Vous avez l’impression que votre visage est nu ? En réalité, c’est tout le contraire… le maquillage nude est sophistiqué et demande une certaine dextérité, mais cache bien son jeu ! Astuces et conseils, étape par étape. Suivez le guide !

Make-up nude, qu’est-ce que c’est ?

Une tendance à suivre…

Pour quelles occasions ?

Faites peau nette

Le teint : tout un programme !

Les yeux, une étape clé

Côté bouche… et ongles pour finir en beauté !

 

Le make-up nude, qu’est-ce que c’est ?

Discret, simple et naturel… comme nous, le make-up nude sublime le visage sans apparat. Il revient à être maquillée, mais sans que cela se voie ! Donc, pour faire simple, c’est tout l’inverse du type de maquillage tendance qui a régné entre les années 1980 et 2000. Le top ? Donner l’impression de ne rien porter quand on a en réalité travaillé son apparence pour la rendre sophistiquée, par quelques gestes simples.

 

Une tendance à suivre…

Le make-up nude est partout : dans la rue, sur les podiums et tapis rouges, et surtout, sur Instagram, influence des blogueuses et des it girls oblige ! Des stars comme Mélanie Thierry, Diane Kruger, Robin Wright Penn ou encore, Sienna Miller, ont déjà adopté cette tendance. Toutes nous poussent à nous accepter telles que nous sommes (et elles ont raison !). Certaines décident de dévoiler des photos d’elles en mode totalement démaquillées. Fashion faux pas ? Certainement pas ! On dira plutôt : astuces de pro à imiter sans tarder.

 

Plus question de forcer sur les paillettes et les couleurs : la règle du jeu est plutôt de vous mettre en valeur tout en subtilité avec des petites retouches, histoire de faire ressortir votre beauté naturelle grâce à un maquillage léger et adapté à votre carnation.

Pour quelles occasions ?

L’avantage d’un make-up nude est qu’il s’adapte à toutes les situations pour devenir un maquillage de tous les jours. L’été, il est parfait, grâce à son caractère léger qui accompagne bien les couleurs vives. Ne rajoutez rien en plus dans votre maquillage, ce serait une erreur et vous risqueriez de ressembler à une salade de fruits ou à une piñata ! Sa discrétion lui permet de s’accorder avec tout : un col roulé noir ou une robe habillée, un trench ou votre tailleur pantalon de la semaine. Sa beauté discrète fait de lui un atout charme qui plaît.

 

Toutes les astuces pour réussir son maquillage nude

Faites peau nette

Une règle de base s’impose : laissez respirer votre peau ! Tout le monde le verra et le résultat n’en sera que plus beau. Vérifiez que vous vous êtes soigneusement démaquillée (rien de pire que rajouter du fond de teint sur une ancienne couche !). Après avoir nettoyé votre peau avec une eau micellaire ou un lait adapté, n’hésitez pas à l’hydrater avec une crème de jour. N’oubliez pas non plus vos yeux et pensez à la jeunesse de votre regard. Pour éviter les poches ou les traits fatigués du petit matin, vous pouvez utiliser un gel décongestionnant, voire des glaçons, puis appliquer un contour des yeux.

Le teint : tout un programme !

Vous pouvez ensuite passer au teint. Rappelez-vous que le meilleur fond de teint est celui qui ne se voit pas. Commencez par appliquer une base pour que le maquillage soit uniforme et tienne bien. Attention à choisir un produit adapté à votre couleur de peau, ni trop orange, ni trop foncé ! Si vous êtes sujette aux rougeurs diffuses ou tâches pigmentaires, choisissez un fond de teint seconde peau qui unifie en transparence.

 

Étape suivante : appliquer une couche de correcteur (mince, de préférence) sur toute la surface du visage de manière égale à l’aide d’un beauty blender ou d’une petite éponge à maquillage. L’idéal est de descendre légèrement dans le cou pour éviter une délimitation trop marquée.

 

Cap ensuite sur l’anticernes, bien connu de beaucoup (sauf pour les chanceuses !). Le principe est de bien recouvrir les cernes en remontant dans le creux de l’œil avant d’estomper, histoire de bien garder cet effet naturel. Il n’est pas non plus interdit d’en mettre sur le nez, le menton et en dessous de l’os zygomatique (l’os de la joue) pour accentuer éclat et luminosité.

 

Si c’est dans vos habitudes, vous pouvez continuer par le contouring, une technique de maquillage qui permet de mieux définir les traits du visage tout en jouant sur les gammes de couleurs.

 

C’est maintenant qu’intervient le bronzeur ! Vous pouvez l’appliquer sur le nez, les pommettes, la mâchoire et le front. Favorisez les poudres pour leur effet mat et discret. Évitez aussi les paillettes, qui casseraient l’effet naturel. L’erreur à ne pas commettre : étaler du bronzeur sur la totalité du visage.

 

Blush et highlighter sont en option, mais si vous y tenez, n’ayez pas la main lourde, le résultat doit être subtil. Et favorisez les blushs roses ou abricot, ainsi que les highlighter blancs ou dorés.

 

Vous pouvez finir en beauté avec un voile de poudre localisé sur les zones qui ont tendance à briller (front, menton et nez).

Les yeux, une étape clé

Jusque-là, pas de surprise, le maquillage nude ressemble à beaucoup d’autres ! Mais les yeux vont faire toute la différence... et donner toute son expression au visage. L’idée est de les faire ressortir, sans pour autant les surcharger.

 

Cap sur des palettes restreintes aux tons chauds ! Ceux qui se rapprochent le plus des couleurs chair – rose pâle, abricot, bronze, blanc, beige, marron ou bordeaux – ont la cote.

 

Toutes celles qui ont pour habitude de se maquiller peu, peuvent se contenter d’un fard clair (beige ou rose poudré) qui servira de base, puis viendront ombrager le coin externe de la paupière à l’aide d’un fard plus foncé (marron ou rose). Estompez le tout… et le tour est joué ! Pourquoi ne pas mettre une touche de lumière en ajoutant un fard plus clair (blanc ou bronze) au milieu de la paupière et sous le sourcil ?

 

Vous pouvez également tracer un trait d’eyeliner (noir ou marron) pour donner l’illusion que la frange de cils est plus épaisse et accentuer la profondeur du regard.

 

Utilisez un mascara qui travaille la longueur des cils plus que leur volume pour éviter l’effet trop chargé.

 

Le travail des sourcils nécessite également de les brosser (avec un pinceau à sourcils), puis, si vous les jugez trop peu fournis, de les renforcer en les dessinant à l’aide d’un crayon ou fard à sourcils (pas trop foncé).

 

Du maquillage nude

Côté bouche… et ongles pour finir en beauté !

Après avoir éventuellement gommé, puis hydraté vos lèvres avec un baume, choisissez une couleur peu voyante comme le rose ou le beige poudré, ou appliquez simplement une couche de gloss transparent. Gare aux matières trop mates ou irisées ! Vous pouvez aussi utiliser un crayon de la même couleur pour en délimiter les contours de votre bouche. Pour vous imprégner de ce style nude… jusqu’au bout des ongles, peignez-les avec un vernis aux nuances de beige, bordeaux, marron glacé ou rose pâle, mais sans tomber dans le nail art ! N’oubliez pas, le nude implique d’être délicat, sobre, et de rester dans la simplicité.

 

Vous constaterez donc que cette impression de naturel cache en réalité un look travaillé. 

 

Pour résumer, on évite…

Les couleurs voyantes, qui sont à bannir pour ce style de maquillage, ainsi que le crayon sous les yeux. Pour un make-up nude réussi, gardez toujours en tête ce mot d’ordre : maquillage NATUREL. Halte aux délires créatifs et à l’improvisation d’un smokey farfelu ! Restez le plus simple possible… soyez vous-même !

 

Les indispensables de votre trousse à maquillage

Pour un make-up nude parfait, vous aurez besoin d’un certain nombre de produits de base, à commencer par un bon nettoyant doux.

 

Une BB ou CC crème, à la texture légère, est l’accessoire idéal pour unifier le teint, sans oublier, si nécessaire, un fond de teint plus couvrant. Pour les peaux grasses, pensez à la poudre matifiante et au blush.

 

Du côté des yeux, offrez-vous une palette, pratique à transporter et dotée d’un bel assortiment de couleurs et nuances. Anticernes, fards à paupières et bien sûr, mascara, complèteront cet ensemble.

 

Reste à garnir votre trousse d’un baume à lèvres et d’un rouge à lèvres, si possible un ou deux tons au-dessus de votre couleur naturelle… Vous êtes fin prête !

31 J'aime
Commentaires