Aller au contenu principal
Comment unifier son teint - soin de la peau anti tache
Ma vie en couleurs

Soins de peau anti-taches : rallumez la lumière !

Il y a d’abord eu cette petite tache blanche apparue après les vacances d’été… Puis ces traces plus ou moins foncées qui vous ont fait le teint « pas très net »… Heureusement, il existe désormais toute une palette de soins anti-taches pour lutter contre ces petites imperfections qui nous brouillent la peau et le moral. Et on dit merci aux Japonais qui les premiers se sont intéressés aux soins unifiants! Explications sur un phénomène (maintenant) réversible…

Que les responsables lèvent la main !

L’apparition de taches brunes (ou hypermélanose) n’est jamais le fruit du hasard.

Premier responsable, le soleil consommé sans modération qui génère une production de mélanine de plus en plus anarchique. Depuis des années, et grâce aux campagnes de prévention, le phénomène tend à se stabiliser.

Deuxième facteur, les problèmes liés aux hormones : la grossesse avec son fameux masque (mélasma), mais aussi la pilule mal dosée, favorisent l’apparition d’inesthétiques taches brunes sur le visage et le décolleté.

Troisième cause, même si elle intervient dans une moindre mesure, les petits boutons malmenés, triturés ou l’application de parfums photosensibilisants.

Enfin et de façon plus fataliste, l’âge se rappelle à notre bon souvenir puisque les premières taches apparaissent à la quarantaine (elles sont encore d’une légère couleur beige) avant de foncer progressivement.

Sujets à risques, en faites-vous partie ?

Si Nicole Kidman ne s’expose jamais au soleil, c’est qu’elle a tout compris ! Sa peau claire de belle rousse représente son plus joli capital beauté et elle tient à la préserver. Dans les sujets à risques, on trouve donc les peaux pâles (ce qui ne signifie pas que les peaux mates soient épargnées), les personnes qui s’exposent fortement au soleil, celles qui travaillent en extérieur, et les femmes enceintes.  Alors avant de penser réparation, on pense prévention en appliquant chaque jour une crème de jour avec protection solaire (minimum 8), et on évite les expositions prolongées au soleil.

Sachez par ailleurs que les taches brunes apparaissent principalement sur le visage, les mains et le décolleté, des zones à ne surtout pas « zapper » au moment d’appliquer votre crème protectrice !

Taches brunes et dépigmentation, même combat ?

Avant toute chose et pour faire le bon diagnostic, il est impératif de consulter un dermatologue, car les taches brunes et la dépigmentation ne résultent pas des mêmes problèmes. Si la dépigmentation (ou vitigo) est avant tout due à la destruction des mélanocytes, les taches brunes sont le résultat d’une accumulation de pigments sur la peau.

Dans le premier cas, le dermatologue conseillera un traitement à base de cortisone. Dans le second cas, il devra au préalable vérifier si les taches brunes sont tumorales (en relief) ou non tumorales (lisses), avant d’aboutir à un diagnostic et à un traitement.

Traitement antitaches, tout pour y voir clair !

Entre les produits cosmétiques et les traitements plus radicaux de votre dermatologue, votre cœur balance ? C’est logique, car il n’est pas toujours évident d’y voir clair. Faisons le point !


A la maison
- Les soins cosmétiques : de plus en plus nombreux sur le marché, ils ont fait de réels progrès mais n’ont encore qu’une action plutôt légère et limitée dans le temps. Souvent à base de AHA, d’actifs blanchissants et de filtres solaires, ils s’appliquent chaque jour localement et permettent d’estomper les taches et d’unifier le teint.
Pour qui : pour celles qui n’ont encore que des taches très légères, et plutôt en prévention.

Chez le dermatologue
- Les soins à l’hydroquinone : cet actif est encore à ce jour l’agent blanchissant le plus connu. Il ne peut être prescrit que par votre dermatologue qui ajuste lui même la concentration selon le résultat souhaité. A fuir absolument, les cosmétiques pour peaux noires qui revendiquent une forte concentration en hydroquiquone et qui aboutissent à une dépigmentation de la peau, voire pire !
Pour qui : particulièrement efficaces sur le masque de grossesse.

- La cryothérapie (ou traitement par le froid) : cette technique plutôt ancienne continue à faire ses preuves. La neige carbonique appliquée localement par le dermatologue estompe les taches brunes. Une technique bon marché, puisqu’elle ne coûte que le prix de la consultation habituelle.
Pour qui : celles qui souffrent de taches brunes encore légères et qui ne craignent pas l’inconfort (la sensation de « brûlure » par le froid n’est pas pour les douillettes et une gêne peut subsister pendant deux jours).

- Le laser : plus moderne et plus confortable que la cryothérapie, mais aussi plus onéreuse, cette technique utilise un rayon lumineux qui permet de détruire sélectivement les taches brunes. Comptez 2 à 3 séances espacées d’au moins deux mois, à 200 euros la séance en moyenne.
Pour qui : pour celles qui veulent une résultat vraiment probant, indolore et efficace sur les taches très foncées.

- Le peeling : certainement le traitement le plus impressionnant. Le dermatologue applique une crème ultra-concentrée en AHA et BHA qui va éliminer la couche supérieure de l’épiderme et laisser place à une nouvelle peau plus uniforme. Comptez environ 250 euros la séance.
Pour qui : pour celles qui souhaitent aussi bénéficier d’un « coup de jeune » en plus d’une action antitache.

En attendant de prendre rendez-vous, on vous explique comment tricher (un peu) avec votre fond de teint.

Allez, avec tout ces conseils, les taches brunes, on va leur faire la peau ! Non mais…

57 J'aime
Commentaires