Se faire rembourser
après ses courses
Imprimer ses réductions
pour les utiliser en caisse
Charger ses réductions
sur sa carte de fidélité
Cyclotourisme : prêt pour une rando vélo ?
Ma vie en couleurs
Ma vie en couleurs

Cyclotourisme : prêt pour une rando vélo ?

Entre sport, nature et patrimoine, le cyclotourisme s'annonce comme une activité idéale à tenter en famille ou entre amis cet été. Partez le long des voies adaptées, et faites escale où bon vous semble, selon votre rythme. Un seul impératif pour rouler tranquille : un peu d'organisation. Allez, tous en selle !

 

Côté parcours

  1. 1. Préparez votre trajet en avance. Choisissez des voies simples et accessibles, sans voiture si possible, comme des voies vertes, des anciennes voies ferrées, des canaux… Il existe aujourd'hui des dizaines de guides sur le sujet, mais aussi sur des sites comme www.francevelotourisme.com qui listent les trajets adaptés à vos envies. De plus, les cartes connectées, comme Google Maps, proposent toutes des itinéraires « cyclables » dans leurs options. Choisissez, et roulez !

     
  2. 2. Vérifiez la météo. Comme pour toute activité de plein air, vérifiez la météo sur tout votre trajet pour les heures à venir. Une rando à vélo sous une pluie battante, ça n'a pas le même charme ! Et en cas d'orage, cela peut même s'avérer dangereux. Le bon réflexe : prévoir un vêtement de pluie (haut et bas), en cas de météo capricieuse !

     
  3. 3. Privilégiez des étapes courtes. Surtout si vous partez en famille. Quel que soit votre schéma familial (jeunes enfants, ados, avec les grands-parents…) si vous n'avez pas l'habitude du cyclotourisme, débutez par des étapes faisables et courtes (15-20 km) facilement assimilables par tous. Visez des trajets plats, multipliez les pauses pour les plus jeunes, prévoyez des haltes jeux et pauses toilettes.  Bref, avec des enfants, ne misez pas trop sur l’effort mais plutôt sur la découverte et l’aventure. Vous pourrez toujours rallonger peu à peu vos escapades.

     
  4. 4. Partez tôt. Ne tardez pas trop avant votre départ ! Tout d'abord parce qu'il est toujours plus sympa de partir quand il fait encore frais, et que le corps est reposé. De plus, cela vous permet d'avoir le temps de vous arrêter quand vous le souhaitez et de pallier les imprévus qui peuvent arriver en cours de route, sans stress.

     
  5. 5. Trouvez le bon rythme. Pour que la rando reste un plaisir, cherchez le rythme qui correspond à votre troupe ! Une cadence ni trop lente, ni trop appuyée, où chacun trouve son souffle et peut avancer ensemble. Donnez-vous un premier kilomètre pour vous jauger !

     
  6. 6. Prévoyez plusieurs escales. Dans une rando vélo, il y a les moments où l'on pédale certes, mais aussi les découvertes. N'hésitez pas à prévoir plusieurs escales sur votre parcours, pour faire une pause, un pique-nique, mais aussi pour découvrir cette petite chapelle perdue, observer les oiseaux sur le lac… Bref, savourer !

 

Côté matériel

 

  1. 1. Vérifiez vos vélos. Pour éviter les mauvaises surprises en cours de route, un petit check-up de vos montures est indispensable avant le départ. On vérifie évidemment les pneus et les freins. Mais aussi la taille, qui doit être adaptée à vos enfants par exemple, pour leur confort et leur sécurité.

     
  2. 2. Prévoyez des anti « coup de pompe ». Gardez toujours avec vous des provisions céréalières ainsi que de l'eau, pour vous hydrater et garder un bel entrain tout au long de votre parcours.

     
  3. 3. Adaptez votre matériel à vos besoins. Votre matériel dépend de la sortie voulue : pour une sortie de plusieurs heures voire plusieurs jours, adoptez des sacoches pour transporter vos affaires afin de bien répartir le poids. Si vos enfants sont trop petits pour maintenir le rythme, vous pouvez opter pour des tandems ou encore une petite remorque où ils pourront s'asseoir…Les plus jeunes peuvent même vous suivre dans des sièges bébé inclinables dans lesquels la sieste est permise. Tout est possible !

     
  4. 4. Optez pour la sécurité. Les casques sont obligatoires en dessous de 12 ans, et restent conseillés ensuite, surtout dans des zones où vous croiserez d'autres deux-roues ou véhicules. Les gilets réfléchissants sont également conseillés. Pensez à prendre avec vous un kit crevaison… et un antivol pour pouvoir laisser votre monture sereinement en cas de balade. Enfin, n’oubliez pas la crème solaire. Le bronzage cycliste s’attrape vite !

 

 

5 J'aime
Commentaire