Se faire rembourser
après ses courses
Imprimer ses réductions
pour les utiliser en caisse
Charger ses réductions
sur sa carte de fidélité
Un plateau de fromages
Ma vie en couleurs
Ma vie en couleurs

Une planche de fromages dans les règles de l’art

Parce que le fromage, c’est la vie ! Voici quelques règles à connaître pour composer une planche spéciale fromages de qualité à vos invités. Des astuces servies, elles aussi, sur un plateau.

Côté fromages

Un minimum de trois variétés différentes

Nul besoin de cumuler trop de fromages sur un plateau pour que celui-ci ait de la valeur (sauf si vous le souhaitez, bien sûr !). En revanche, pour concocter une belle planche appétissante et satisfaire les goûts de chacun, veillez à présenter au moins trois variétés différentes. À choisir, par exemple, entre :

  • Un fromage à pâte dure (comté, beaufort, tomme de Savoie…)
  • Un fromage à pâte persillée (roquefort, fourme d’Ambert, gorgonzola…)
  • Un fromage à pâte molle à croûte fleurie (camembert, brie…)
  • Un fromage de chèvre (chabichou, crottin…)
  • Un fromage de brebis
  • Un fromage fort (munster, vacherin…).

 

Le choix de la qualité…

Mieux vaut trois fromages choisis avec soin, que six avec peu de goût. Si c’est pour une occasion spéciale, passez donc au rayon fromagerie de votre épicerie ou sur votre marché local, et laissez-vous conseiller les meilleurs fromages AOP !

 

… et de la quantité

La quantité de fromages sur un plateau dépend de sa destination. Pour une planche apéritive, tablez sur 80 à 120 g par personne. Pour un plateau de fromages de fin de repas, comptez 70 à 90 g par personne. Enfin, pour un repas tout fromage, genre dégustation, vous pouvez prévoir 150 à 250 g par personne.

 

Des fromages qui suivent les saisons

Eh oui, il y a aussi des saisons pour le fromage ! Car les vaches et les brebis ne produisent pas le même lait en été et en hiver. Selon le temps d’affinage, les fromages sont donc prêts à être dégustés à différentes périodes. Pour respecter leur saisonnalité (c’est toujours un gage de qualité), demandez conseil à votre fromager !

 

Trente minutes à température ambiante

Si vous voulez que vos fromages révèlent toutes leurs saveurs, sortez-les de leurs emballages et placez-les à température ambiante environ 30 minutes avant dégustation. Ils n’en seront que meilleurs.
 

Du plus doux au plus fort

Les gastronomes sont unanimes : pour éviter la faute de goût et ne pas brusquer votre palais, les fromages se présentent sur une planche, du plus doux au plus fort, dans le sens des aiguilles d’une montre. Chacun sait donc à quoi s’en tenir !

Côté présentation

Un plateau en matière naturelle

On adore l’osier, le bois ou l’ardoise, pour exposer au mieux nos fromages, et c’est tant mieux ! Car il faut savoir que le métal et l’inox, peuvent altérer leur goût. Alors, ce n’est pas qu’une question de style : on veut du naturel… ou rien !
 

Une disposition selon la texture

En général, il est plus judicieux de placer les fromages à pâte cuite, plus durs à couper, au bord du plateau, pour les rendre accessibles. Et donc, de disposer les fromages à pâte molle, à la découpe plus facile, au centre.
 

Un couteau ? Non, plusieurs !

Pour ne pas avoir à utiliser le même couteau pour découper tous les fromages et ainsi, risquer de mélanger les goûts, le plus simple est encore de prévoir un couteau pour chaque type de pâte. Malin !

 

Une déco à croquer

Pour le plaisir des yeux et aussi des gourmets, décorez votre plateau avec tout ce qui peut accompagner et sublimer vos fromages : fruits secs, fruits frais (raisins, groseilles…), herbes aromatiques, chutney ou confiture… Le tout, à picorer avec le fromage.

 

Du pain à portée de main

Évidemment, pas de bon plateau de fromages sans pain ! On pose sur la table, à portée de main, un panier bien garni, si possible de différents pains : baguette, pain aux céréales, pain de campagne… Mais maison c’est encore mieux !

 

 

Les mots clés associés
3 J'aime
Commentaire