Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Une femme croque dans du chocolat
Ma vie en couleurs

Le chocolat, un solide allié de notre santé !

Vous êtes accro au chocolat ? Ne culpabilisez plus lorsque vous mangez un carré ! Ce dernier est en effet un solide allié de notre santé et concentre bien des vertus. La fève de cacao – theobroma cacao – est riche en flavonoïdes, de puissantes molécules antioxydantes qui préviennent le vieillissement cellulaire. Et ce n’est pas tout ! Les polyphénols du chocolat contribuent à la perte de poids en augmentant la thermogénèse et la diminution des corps gras dans les cellules graisseuses (lipolyse). Source de magnésium, le cacao est un excellent anti-stress et un dynamisant reconnu. Alors, si vous souffrez de troubles du sommeil, mieux vaut éviter de dévorer une tablette entière avant d’aller vous coucher ! Il contient également des vitamines B (bonnes pour la mémoire) et E. Si le cacao est un ami de notre santé (évidemment dans le cadre d’une consommation raisonnable), il représente en revanche un véritable danger pour les chiens ! En cause : la théobromine qui s’accumule dans le foie et devient toxique pour nos animaux de compagnie. Raison de plus pour ne pas laisser une tablette à leur portée ! Et si vous subissez un petit coup de mou avant d’aller au sport, croquez dans un carré de chocolat noir avant de fournir votre effort !

 

Une fève magique

Le plein de bienfaits

Cacao : le vrai du faux

En bonus : des recettes light et étonnantes

Une fève magique

« Nourriture des dieux » chez les Aztèques, le chocolat ne cesse de fasciner les scientifiques et… les gourmands ! Une histoire qui remonte à 4 000 ans avant Jésus-Christ…

Monnaie d’échange pour les uns, boisson divine pour les autres : des Olmèques – ancien peuple précolombien – aux Aztèques en passant par les Mayas, le cacao fascine les hommes depuis des milliers d’années. À l’époque, on lui attribuait déjà des vertus thérapeutiques : on l’utilisait pour cicatriser les gerçures et les brûlures, pour se protéger des ardeurs du soleil ou encore soigner le foie et les poumons. Saviez-vous qu’au XVIIIe siècle, les médecins anglais le prescrivaient encore pour traiter la tuberculose ?

Le plein de bienfaits

Selon le syndicat du chocolat, chaque Français consomme en moyenne 6,95 kilos de chocolat par an. Riche en magnésium et en antioxydants, le cacao possède de nombreuses vertus. Raison de plus pour craquer !

Un carré antidépresseur !

Riche en magnésium et en théobromine, le chocolat lutte contre le stress et la déprime. Il contient également des acides aminés tels que le tryptophane, qui est transformé en sérotonine dans l’organisme. Ce neurotransmetteur joue un rôle essentiel sur l’humeur et apporte une sensation de bien-être et d’apaisement. D’ailleurs, ne suffit-il pas de boire une bonne tasse de cacao fumante pour que, comme par magie, les nuages noirs se dissipent au-dessus de notre tête ?

Une mémoire de choc’ !

Le chocolat serait bon pour la mémoire. Une étude menée par des chercheurs de l’université de Columbia, à New York, et publiée dans la revue Nature en 2014 a démontré que le flavanol, une molécule contenue dans la fève de cacao, lutterait contre le déclin de nos capacités cognitives. Les scientifiques ont fait ingurgiter pendant trois mois à un groupe de cobayes sains une boisson contenant une forte dose de flavanol de cacao. À l’issue du test, ces derniers ont observé une forte hausse de l’afflux sanguin vers la partie de notre cerveau directement liée au déclin de la mémoire (le gyrus denté). Une bonne raison de croquer un petit carré de chocolat noir avec son café !

Un protecteur cardio-vasculaire

Selon une étude réalisée en 2015 par les chercheurs de l’université d’Aberdeen, en Écosse, les méthylxanthines – caféine et théobromine – et les polyphénols du cacao seraient bons pour le cœur et la tension. La même année, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) a même validé une allégation de santé confirmant que les flavanols de cacao contribuaient à « maintenir la vasodilatation endothélio-dépendante ». En clair : cela améliore le fonctionnement des vaisseaux sanguins et donc favorise une circulation normale. De quoi réjouir les gourmands !

 

Une femme souriante appuyée sur un balcon

Cacao : le vrai du faux

Il ferait grossir, donnerait des boutons et serait aphrodisiaque : stop aux idées reçues sur le chocolat ! Décryptage.

Le chocolat est euphorisant : vrai

Grâce à la présence de substances stimulantes comme la caféine, la théophylline et la théobromine, le chocolat est effectivement légèrement euphorisant. D’ailleurs, mieux vaut éviter d’en manger une tablette avant d’aller se coucher le soir, sous peine de devoir compter les moutons ou d’avoir un mauvais sommeil ! Le chocolat nous permettrait, non seulement de diminuer notre stress quotidien, mais aussi d’éprouver un sentiment d’euphorie grâce à l’action des endorphines, les hormones du bien-être. Et tout ça sans effet de dépendance ! À moins d’en consommer plusieurs kilos par jour…

Le chocolat donne des boutons : faux

Ce n’est pas le chocolat mais plutôt le sucre, les matières grasses et les additifs – lécithine de soja, émulsifiants et autres arômes de synthèse – qui peuvent être à l’origine de troubles cutanés. La surconsommation de matières grasses alliée à une vésicule qui fonctionne mal entraîne une digestion difficile qui peut être à l’origine des boutons. Moralité : mieux vaut se limiter à quelques carrés !

Le chocolat fait grossir : vrai et faux

Oui… et non : les calories sont liées à votre consommation. Contrairement aux idées reçues, le chocolat noir est plus riche en (bonne) graisse que les autres chocolats, mais moins riche en sucre. Il contient aussi beaucoup plus de magnésium et de cacao de grande qualité. Le chocolat au lait est moins gras mais, selon certaines études, le lait qu’il contient inhiberait les effets bénéfiques des polyphénols. Enfin, sachez que le chocolat blanc… n’a de chocolat que le nom, puisqu’il ne contient pas de cacao !

Le chocolat est aphrodisiaque : peut-être

Les Aztèques le préparaient avec des épices et du piment. De quoi donner (très) chaud ! Si très peu d’études se sont penchées sur l’aspect aphrodisiaque du chocolat, le fait qu’il déclenche la sécrétion d’endorphines, détende et déstresse est déjà une réponse en soi. L’ambiance idéale pour favoriser les rapprochements, non ?

Le chocolat est dangereux pour les animaux : vrai

Le chien est très sensible aux effets de la théobromine. Plus le chocolat est noir, plus il est toxique pour l’animal. Votre toutou a avalé une plaquette ? Emmenez-le vite chez le vétérinaire.

 

Le Salon du chocolat, la gourmandise durable

 

Un gateau chocolat-courgette

En bonus : des recettes light et étonnantes

Ce préambule vous a ouvert l’appétit ? Découvrez nos meilleures recettes de gâteaux au chocolat avec des ingrédients étonnants (et pas besoin de compter les calories !).

Une mousse au chocolat ultra-légère

Vous êtes intolérant aux œufs ou aux produits laitiers ? Vous êtes vegan ? Cette mousse au chocolat va réconcilier tous les gourmands !

 

Il vous faut : le jus d’une boîte de pois chiches (oui, vous avez bien lu !), 150 g de chocolat noir et 2 cuillères à soupe de sucre roux.

- Faites fondre le chocolat au bain-marie.

- Versez le jus de pois chiches dans un saladier et montez-le en neige à l’aide d’un batteur électrique.

- Quand la préparation ressemble à des œufs en neige, ajoutez le sucre et continuez de fouetter.

- Incorporez ensuite délicatement « les blancs » au chocolat fondu à l’aide d’une spatule.

- Laissez reposer au frais pendant 2 heures.

 

Goûtez ! Étonnant, non ?

Un gâteau chocolat-courgette !

Impossible de faire avaler des légumes à vos enfants ? Sachez que la courgette permet de remplacer le beurre et d’apporter beaucoup de moelleux à un gâteau au chocolat. Essayez… Vous risquez d’être surprise et vos bambins n’y verront que du feu !

- Faites fondre 170 g de chocolat noir au bain-marie.

- Fouettez 3 œufs avec 80 g de sucre jusqu’à ce que la préparation devienne mousseuse.

- Ajoutez le chocolat fondu ainsi que 250 g de courgettes pelées et râpées, 80 g de farine et 2 cuillères de levure chimique.

- Mélangez l’ensemble jusqu’à obtenir une pâte homogène.

- Versez le tout dans un moule. Enfournez pour 20 à 25 minutes à 180 °C.

 

À vos fourchettes !

Un fondant étonnant

Vous faites attention à votre ligne, vous comptez les kilos voire les grammes ? Le fondant au chocolat à la patate douce est une alternative très gourmande et « healthy » au traditionnel gâteau ! La patate douce – tout comme les haricots rouges ! – permet de diminuer le beurre dans une recette tout en apportant de l’onctuosité en bouche.

- Épluchez la patate douce (400 g) et faites-la cuire à la vapeur ou dans de l’eau bouillante.

- Lorsqu’elle est cuite, réduisez-la en purée.

- Réservez. Faites fondre 200 g de chocolat noir au bain-marie avec 10 g de beurre.

- Ajoutez la purée de patate douce, 50 g de sucre brun et 5 cl de crème liquide.

- Mélangez, versez l’ensemble dans un moule et laissez prendre au réfrigérateur pendant 24 heures.

 

Miam !

 

Et aussi…

29 J'aime
Commentaires