Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Comment cuisiner léger  - Conseils pour manger moins gras
Ma vie en couleurs

6 astuces pour cuisiner léger sans se priver !

Régime, quel régime ? Chez Ma vie en couleurs, on est gourmandes et on l’assume. Pour autant, on vous livre quelques astuces pour alléger vos plats, sans aucune frustration à la clé ! C’est cool, non ?

1/ Ayez les bons ustensiles

Au rebut les casseroles ou poêles qui attachent et nous obligent parfois à avoir la main lourde sur l’huile ou le beurre ! Investissez, si ce n’est déjà fait, dans des ustensiles antiadhésifs (ou en silicone pour la pâtisserie). Bon, si vraiment votre recette nécessite un chouïa de graisse, utilisez un spray d’huile ou un pinceau afin d’en mettre le minimum syndical. Sinon, il y a aussi le wok, l’ustensile le plus facile à utiliser pour des recettes saines et ultra-rapides !

2/ Maitrisez la cuisson

Le four, c’est notre complice « chouchou » pour une cuisine plus saine : les viandes y rôtissent tranquillou pendant qu’on se fait les ongles, et les poissons s’enveloppent avec bonheur dans des papillotes très sexy. Et puis, question odeurs, c’est quand même bien mieux que la friture, non ? Pour les légumes, choisissez plutôt la cuisson vapeur ou à l’eau bouillante, mais très brève, histoire qu’ils restent bien croquants et pleins de bons nutriments.

3/ « Allégez » les ingrédients

De manière générale, préférez la viande maigre (viandes blanches ou parties maigres du bœuf comme la bavette), et retirez la peau des volailles ou les parties grasses de la viande avant de les cuire. Pour vos sauces ou assaisonnements, privilégiez les produits laitiers écrémés, les vinaigrettes allégées, les marinades sans huile, etc. Hé hé, trop facile !

4 /Rehaussez les saveurs

Le gras, cela donne du goût, on ne peut le nier. Du coup (panique à bord), manger moins gras signifierait-il manger plus fade ? Que nenni, il est très facile de relever le goût de vos plats « allégés » en ajoutant des fines herbes (thym, laurier, estragon), des épices (curry, paprika, gingembre), et de l’ail et des oignons (sans oublier les échalotes). Les condiments (moutarde, pickles, piments en purée, câpres) sont aussi très forts dans le rôle d’exhausteurs de goût.

5/ Misez sur les fruits et les légumes

Abusez des légumes sous toutes les formes (frais, conserves, surgelés), sans oublier les crudités. Quant aux fruits, aussi surprenant que cela puisse paraître, il vaut mieux ne pas les manger à la fin d'un repas comportant des féculents, car ils se digèrent plus rapidement, fermentent et peuvent entraîner un inconfort de l’estomac. Bref, les quartiers d’orange au saut du lit ou au goûter, c’est mieux !

6/ Réduisez les portions

Ben oui, on n’est pas en Amérique, ici, alors on oublie les portions XXL ! Un truc tout simple : attendez 10 min avant de vous resservir d’un plat, c’est le temps nécessaire au cerveau pour recevoir le signal de satiété. Autre astuce, servez-vous dans une assiette… plus petite ! Ah, c’est qu’on est super futé, nous les gourmandes !

Alors, on vous l’avait bien dit que c’était sans privations ? Allégeons, allégeons… le cœur léger !

Les mots clés associés
127 J'aime
Commentaires