Aller au contenu principal
Légumes, charcuterie, fruits de mer… les antipasti nous régalent !
Ma vie en couleurs

Légumes, charcuterie, fruits de mer… les antipasti nous régalent !

En Italie, un repas sans antipasti, c’est comme une église sans clocher : impensable ! Ces cousins des tapas espagnols et autres mezze orientaux sont un prélude gourmand à la dolce vita. Aussi colorés que diversifiés, ils ont le don de mettre en valeur les produits locaux et de saison en toute simplicité… et convivialité ! Pour picorer à l’apéritif ou « snacker » sain et léger, mettez toute l’Italie dans votre assiette avec les antipasti.

Antipasti, mamma mia kézako ?

Qui ne s’est pas interrogé un jour en consultant la carte d’un restaurant italien sur le sens exact du mot « antipasti » ? Est-ce que cela correspond à nos entrées ? Est-ce le plat avant les pâtes comme on l’entend parfois ? Eh bien, non ! « Antipasti » peut se traduire tout simplement par « avant le repas », et correspond à de petites préparations diverses et variées, servies en guise de hors-d’œuvre avant de passer au « vrai repas » (qui en Italie commence souvent par une assiette de pâtes, il est vrai !).

Olives, légumes, anchois, mais aussi crustacés et charcuterie se cuisinent en antipasti. Que serait l’Italie sans eux ? Chaque région a ses spécialités, et chaque famille aussi. C’est pourquoi on ne compte pas moins de 500 recettes différentes ! Mais que seraient les antipasti sans huile d’olive ? Elle est en effet l’ingrédient indispensable aux antipasti. Qu’ils soient cuisinés à base de légumes, de viandes ou de poissons, les antipasti sont copieusement arrosés de ce trésor méditerranéen qui sert à la fois à les parfumer et à les conserver. Courgettes, aubergines, artichauts, poivrons, sardines, tomates séchées, anchois… s’épanouissent ainsi dans une marinade d’huile d’olive, d’ail, d’épices ou de câpres. Et ils peuvent y confire longtemps, ils seront d’autant plus fondants et savoureux !

Mais la famille antipasti est nombreuse et compte d’autres membres tout aussi délicieux : 

- les farcis, généralement des légumes ou des rouleaux de jambon farcis de fromage (burrata, ricotta, chèvre frais, mozzarella), d’herbes et de miettes de thon ;

- les panés, comme des croquettes de riz à la viande, des croquettes de mozzarella, des aubergines panées, etc. ;

- la brushetta et les crostinis, ces succulentes tartines de pain grillé garnies de plein de bonnes choses dont nous avons déjà parlé ; 

- sans oublier les gressins, ces petits pains fins et croustillants, qui accompagnent parfaitement les antipasti. On peut s’amuser à varier les saveurs en concoctant des gressins au parmesan, à l’origan, aux graines de fenouil ou de cumin, au sésame, aux graines de pavot, etc.

Antipasti aux légumes, des idées à gogo !

Les antipasti aux légumes, ce sont à la fois les plus simples, les plus sains et les plus savoureux de cette grande famille d’amuse-bouches italiens. Le principe est bête comme chou : 

1) choisir n’importe quel légume frais et de saison (courgettes coupées en fines lamelles, aubergines en rondelles, tomates en quartiers pelées et épépinées, poivrons en lanières, artichauts violets tournés par moitié, champignons émincés, etc.) ; 

2) le faire griller au four à 180/200 °C pour l’attendrir et le peler si nécessaire ;

3) le faire mariner au moins 3 heures dans un mélange d’huile d’olive, ail, sel, poivre et cumin en graines par exemple ; 

4) le déguster accompagné d’une tartine de pain grillé et d’un verre de vin blanc*, ou le conserver au frais ou en bocal pour de futurs apéros 100 % plaisir !

Vous trouverez ici une recette complète d’assortiment de légumes grillés, tellement copieuse et délicieuse que vous pourrez en faire tout un plat !

Astuce : pour peler facilement les poivrons grillés, il suffit de bien les cuire (jusqu’au léger noircissement de la peau) et les laisser refroidir dans un récipient hermétique ou un sachet fermé. La vapeur dégagée va aider la peau à se décoller toute seule ! En plus, cuits et sans peau, les poivrons sont bien plus digestes !

Fromage, charcuterie, poisson ou crustacés, variez les antipasti !

Les légumes grillés et marinés se marient volontiers au fromage et à la charcuterie, pour des apéros plus consistants. Essayez par exemple les aubergines farcies à la ricotta : faites griller au four de fines tranches d’aubergine, assaisonnées d’un filet d’huile d’olive, sel et poivre. Déposez ensuite un peu de ricotta sur chaque tranche et roulez-les sur elles-mêmes. Versez un filet d’huile d’olive, saupoudrez de graines de sésame grillées et servez sur des pics en bois. Autre mélange simplissime, mais très bueno, la mortadelle et l’artichaut : coupez des tranches fines de mortadelle en quatre, faites de même avec des artichauts confits à l’huile d’olive et montez le tout sur des pics à apéritif pour n’en faire qu’une bouchée. Miam ! 

 

Variés, ludiques et généreux, les antipasti, c’est vraiment le fin du fin pour débuter le repas… Adoptez-les dès les premiers rayons de soleil !

 

* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Les mots clés associés
21 J'aime
Commentaires