Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Découper et peler une pêche
Ma vie en couleurs Ma vie en couleurs

La pêche, péché mignon


La pêche, c’est bien sûr un fruit. Un fruit juteux, gorgé des saveurs de l’été et duveteux comme un doudou. Mais la pêche c’est aussi un symbole, celui de la jeunesse éternelle avec ses rondeurs appétissantes. Et pour elle et toutes ses variétés, combien de péchés serions-nous prêts à commettre ?

 

D’où vient la pêche ?

Son nom scientifique est Prunus Persica. Elle a fait son apparition depuis la plus haute antiquité en Chine. Importée en Perse par Alexandre le Grand, la pêche est introduite en Europe au Moyen âge.

Très prisée par la noblesse du 17ème siècle, La Quintinie, agronome et jardinier du Roi Soleil, en avait cultivé une trentaine de variétés à Versailles dont certaines, aux noms évocateurs : La Belle de Chevreuse, La Belle de Vitry ou Le Téton de Vénus.

 

Des variétés infinies
On compte 400 variétés de pêches, nectarine, pêche plate, pêche de vigne, brugnon, pavie, mais seule une centaine est vendue sur les étals des marchés français. Baptisées Arp Beauty, Diamond Princess pour les pêches jaunes, Tétons de Vénus, Grosse mignonne, Velouté de Champagne pour certaines pêches blanches.

 

Une question d’équilibre
La pêche crue contient 43 kcals pour 100 grammes et renferme 116 microgramme/100 g de bêta-carotène.

Rafraîchissante, juteuse, la pêche se déguste à point !

 

Le saviez-vous ?

• On sait qu’une pêche est mûre au parfum sucré qu’elle dégage et lorsqu’elle cède très légèrement à la pression douce du doigt. On ne doit pas se fier à sa couleur mais à son parfum !

• La pêche est un fruit fragile, elle se gâte rapidement et se conserve 2 à 3 jours dans un saladier, sans la superposer. Elle se conserve dans un endroit frais mais en aucun cas au réfrigérateur car le froid fait perdre de sa saveur.

• Nature, en salade avec du poisson cru ou de la volaille, elle peut être rôtie et accompagne parfaitement un magret de canard.

• On oublie trop souvent de cuisiner une tarte aux pêches. Pour éviter que votre fond de tarte soit mou, faites-la précuire et disposez les quartiers ou les moitiés de pêches bien égouttés et côté bombé sur une pâte sablée ou feuilletée.

• Pochée ou en compote et parsemée de feuilles de basilic, de menthe ou de feuilles de verveine fraîche, elle apportera fraîcheur et douceur à vos bons petits plats.

 

La recette à tester :

Salade de pêche et abricot à la mousse de fraise

https://www.mavieencouleurs.fr/cuisine/fruits/dessert/salade-de-peche-et-abricot-la-mousse-de-fraise

 

Les mots clés associés
0 J'aime
Commentaires
0 Partage