Se faire rembourser
après ses courses
Imprimer ses réductions
pour les utiliser en caisse
Charger ses réductions
sur sa carte de fidélité
Cueillette en forêt : on ramène quoi ?
Ma vie en couleurs

Cueillette en forêt : on ramène quoi ?

Promenons-nous dans les bois, et ramenons surtout de bons produits sauvages et forestiers ! Tentant, non ? Mais pour faire vraiment corps avec la nature et la saison, ne commettez pas d’erreurs. Voici tout ce que vous pouvez rapporter chez vous, et ce que vous devrez laisser sur place ! A vos paniers !

Des champignons

Quoi de meilleur qu'une bonne poêlée de champignons tout juste cueillis (ou pour un bon petit plat… hmmm) ? Mais attention, les champignons ne sont pas tous comestibles et peuvent même être dangereux. La bonne méthode ? Faire sa première cueillette avec un expert ou faire vérifier sa récolte avant de la consommer. Fort de cet apprentissage, vous ne cueillerez à l'avenir que les espèces connues.

Des châtaignes, noisettes, noix

Tout l'automne, il est possible de trouver et faire sa petit récolte de fruits à coque. Ressemblants aux marrons (non comestibles) vous reconnaîtrez les châtaignes à leur forme plus petite, et plus semblable à un cœur, et au fait que deux à trois châtaignes se logent dans la bogue (contrairement à un marron seul). Les noisettes et noix se trouvent aussi en automne, à proximité des arbres fruitiers.

Des fleurs

Ce n'est peut-être plus la saison, mais sachez que oui, vous avez le droit de ramener un bouquet de fleurs sauvages pour fleurir votre intérieur ! Mais seulement les espèces non protégées, à vérifier sur le site internet de la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal). Dans le doute, ne cueillez que les espèces courantes (cyclamen, crocus d’automne…). On parle également d'une quantité raisonnable, soit une poignée et non une brassée.

Des pommes de pin

Que ce soit pour récolter les pignons de pins parasols, pour faire le plein de jolies décorations naturelles (en prévision de l'hiver !), ou de gourmandes recettes, vous pouvez également ramasser les pommes de pin « dans la limite du raisonnable ». Bref, quelques-unes au fond du panier. Idem pour les jolies feuilles d'automne.

Des escargots

Ramasser des escargots dans les forêts est aussi une pratique possible ! Mais seulement les spécimens dont la coquille fait plus de 3 cm de diamètre, et en dehors de la période du 1er avril au 30 juin, période de reproduction des gastéropodes !

Des baies (mûres, baies de genièvre…)

Bonne nouvelle pour les amateurs de fruits ! La récolte des baies comestibles en forêt est tout à fait possible ! Il est simplement demandé de ne pas arracher les plants, et de vous limiter à 5 litres par jour. Ce qui fait déjà beaucoup de confitures.

A savoir : le pense-bête de la cueillette parfaite !

  • On entend par cueillette autorisée, la cueillette à but familial et non lucratif. Si vous souhaitez revendre le produit de votre cueillette, il vous faudra détenir une autorisation préalable.
     
  • Votre récolte doit être raisonnable, et faite dans le respect de la nature. On estime à 5 litres la capacité maximale de récolte (de fruits ou de champignons). Inutile de remplir cinq paniers !
     
  • Plantes, champignons… ? Ne cueillez que les espèces reconnues et non protégées. En cas de doute, laissez-les sur place !
     
  • Renseignez-vous sur les horaires de la chasse, qui est également ouverte.
     
  • Enfin, si votre voisin croulent sous les noisettes, noix ou poires, proposez vos services de cueilleur ! Et en remerciement, une tarte aux noix, ça ne se refuse pas ! Et un voisin content, un !
Les mots clés associés
10 J'aime
Commentaires