Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Gigot d’agneau servi à table dans son plat et ses légumes

8 astuces pour devenir la reine du gigot !


À Pâques, comme le reste de l’année, le gigot recueille tous les suffrages ! Festif et apprécié de tous, il a en plus l’avantage de ne pas être compliqué à préparer, à condition de respecter quelques règles. Cuisson, assaisonnement, accompagnement, on fait le tour des astuces pour se régaler avec un gigot vraiment doux comme un agneau !

1/Choisissez bien votre viande


Privilégiez l’agneau, plus tendre et moins fort en goût, et réservez le mouton à des préparations mijotées types gigot de 7 heures. Un gigot court et rond (raccourci) sera meilleur qu’un long et fin. Comptez 2 kg environ pour régaler 6 bons mangeurs (250 à 350 g par personne) avec un délicieux gigot d’agneau printanier.

2/Massez ou marinez la bête


Votre gigot sera d’autant plus tendre et savoureux si vous prenez soin de le masser avec de l’huile d’olive avant de le cuire. Vous pouvez aussi préparer une marinade avec des herbes (thym, romarin, basilic) ou des épices (piment d’Espelette, cumin, curry). Enduisez-en votre gigot, couvrez-le de film alimentaire et laissez-le reposer au frais quelques heures ou même une nuit. Pensez aussi au miel, comme dans cette recette de gigot d’agneau au miel épicé !

3/Ne le piquez pas au vif


Le gigot est délicat : pour conserver toute sa saveur et tout son jus, évitez de le piquer et de le saler avant la cuisson. Si vous êtes une inconditionnelle de l’ail, écrasez plutôt des gousses en chemise dans le fond du plat pendant la cuisson, ou frottez-le quand vous le retournez. Attention aussi à ce moment-là : mieux vaut utiliser des spatules pour ne pas faire saigner la viande.

4/Laissez-le prendre l’air


Pour une montée en température et une cuisson uniformes, n’oubliez pas de sortir votre gigot du réfrigérateur au moins 1 h avant de le cuire. C’est valable pour toutes les viandes…

5/Maîtrisez la cuisson à la souris près


Ah, la cuisson du gigot, tout un programme ! Premier conseil : commencez à four très chaud (240 °C/th. 8) durant 15 min, pour saisir le gigot et former une « croûte » qui retiendra les sucs à l’intérieur. Ensuite, baissez le four à 200 °C (th. 6-7) et laissez cuire le temps nécessaire en le retournant toutes les 15 min et en l’arrosant. Bien cuit ou rosé ? Question de goût. Comptez 15 min de cuisson pour 500 g de viande. Un peu moins (jusqu’à 12 min) si vous aimez la viande rosée, jusqu’à 18 pour une cuisson à point. En panne de four ? Pas de panique : vous pouvez vous régaler avec un gigot d’agneau aux agrumes en cocotte, désossé ou non.

6/Variez les accompagnements


Flageolets, haricots verts et blancs sont des classiques. Mais n’hésitez pas à accompagner cette chair tendre et parfumée avec des gratins, des tians, des crumbles salés ou des flans de légumes. Piochez dans nos recettes :pomme d’amour aux légumes de printemps, fèves à l’orientale, crumble de légumes léger, ratatouille de légumes…

7/Servez comme un Chef


Pour concentrer les sucs et attendrir la chair, laissez reposer le gigot 15 à 20 min après la cuisson, enveloppé dans du papier d’aluminium et/ou un torchon. Découpez en tranches fines en prenant le gigot par le manche et en commençant du côté le plus bombé. Faites de même de l’autre côté et servez sur des assiettes chaudes, car le gigot refroidit vite !

8/Utilisez les restes


Froid ou réchauffé, il nous fait encore saliver notre gigot pascal ! Quelques idées ? Gratin de courgettes et agneau, salade d’agneau à la féta, Moussaka, hachis Parmentier anglais, boulettes…

Alors, que pensez-vous de nos astuces pour un gigot à s’en relever la nuit ?

0 J'aime
Commentaires
0 Partage