Aller au contenu principal
Des éléments de pots-pourris éparpillés
Ma vie en couleurs

Mais qu'il sent bon, ce pot-pourri maison !

Il est beau, il sent bon, il va très bien avec votre maison... Non, il ne s'agit pas de Ryan Gosling (quoique !), mais d'un accessoire qui n'est plus réservé seulement à tatie Andrée : le pot-pourri ! Totalement tendance, nature et bio, il donnera une touche personnalisée à votre intérieur. Et si, en plus, il est fait maison....

 

1- Le temps de la récolte

Un pot-pourri personnalisé, ça se mérite. Alors, on chausse ses bottes et on met les mains dans la boue (façon de parler) : à vous les fleurs, les écorces, les feuilles... Passez ensuite en boutique pour rapporter des épices odorantes (cannelle, anis étoilé, clous de girofle...). C'est bon, vous avez tout ce qu'il faut !

2- Séchage : la méthode 100 % naturelle...

Douée ou non pour les travaux manuels, le séchage naturel est un vrai jeu d'enfants ! Le plus simple à réaliser. La preuve ? Il suffit de détailler les ingrédients en petites portions, de les mélanger dans un récipient, en les couvrant d'un voile de gaze et de laisser reposer cet ensemble pendant une semaine dans un endroit sec à l’abri de la lumière ! Facile, non ? Le petit plus : ajoutez une poignée de gros sel, et bye-bye l'humidité.

3- … et les méthodes « coup de pouce »

Vous n'êtes pas du genre patient ? Approchez, nous avons des astuces pour les plus pressées : oubliez le séchage de 7 jours, et disposez les ingrédients sur un radiateur en fonte, sur un poêle, ou dans l'âtre d'une cheminée pendant 2 jours. Toujours trop long ? OK. Posez les composants sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez à 60°C pendant 2 heures. Une fois que vos végétaux sont secs, placez-les dans une boîte hermétique et remuez régulièrement pour exhaler les senteurs. Hmmm.

4- Pot-pourri joli joli

Il a beau sentir bon, on ne laisse pas pour autant un pot-pourri dans une boîte à chaussure. Ainsi, trouvez-lui un joli contenant (vase transparent, coupelle vintage ou zen...) et travaillez également les formes et les couleurs en choisissant les composants ! Pensez aussi aux armoires, en plaçant le pot-pourri dans des sachets en tissu... So charming !

5- 1001 senteurs

L'intérêt du pot-pourri, c'est qu'il ne connaît aucune limite en matière de créativité (sauf celui du bon goût). Laissez donc sortir l'artiste en vous, pour mélanger les senteurs. On se lâche avec des fleurs (rose, lavande, jasmin…), des écorces (cannelle, bois de rose, pin…), des épices (vanille, gingembre, cardamome…), des feuilles (menthe, verveine, basilic…) et des fruits (orange, pomme, kumquat…).

6- Le petit coup de boost

Vous souhaitez fixer une note en particulier ? Vous avez le droit d'ajouter quelques gouttes d'huiles essentielles, histoire de rebooster un peu votre composition. Mais gardez la main légère, cela doit rester subtil !

7- En guerre contre la poussière

Le pot-pourri ne connaît qu'un ennemi : la poussière ! Vous éviterez alors de le placer sur la plus haute armoire de la maison. Mais pour lui redonner un petit « lifting » de mi-saison, une seule solution ! Le déposer délicatement dans une passoire au-dessus d’une casserole d’eau bouillante, sans le faire tremper. Secouez un peu pour qu’il absorbe la vapeur d’eau et regagne en fraîcheur. Et voilà un pot-pourri rajeuni !

Les mots clés associés
27 J'aime
Commentaires