Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Une mère et sa fille en pleines révisions pour les épreuves du bac
Ma vie en couleurs Ma vie en couleurs

Révisions et examens : nos conseils avisés pour bien coacher vos enfants

Regardez-vous : ce ventre noué, cet air inquiet… Vous ne seriez pas en train de stresser autant, voire plus, que votre enfant qui passe ses examens ? Classique ! Mais parce que nous sommes tous et toutes pareils, voici quelques conseils de coach pour l'aider (et vous aussi) à passer cette étape.

Quel que soit le niveau (brevet, bac, partiels) 

Endossez le costume de coach 

C'est-à-dire, veillez à procurer un climat apaisé à votre enfant. Et c'est valable du brevet aux partiels ! Nourriture saine et light, repos suffisant, pauses bienvenues et calme ambiant. Les révisions, c'est un vrai marathon !

 

Éteignez les écrans !

Dès le départ, passez un contrat avec votre enfant : pas de téléphone et de réseaux sociaux pendant les plages de révisions. Dur de rester concentré quand des alertes clignotent en permanence sur un smartphone.

 

Usez (un peu) de la carotte

Cela peut-être un voyage après le bac, ou une sortie au cinéma, mais pour motiver votre enfant, n'hésitez pas à lui faire miroiter, sans excès, des récompenses si son effort est concluant. L'idée est de lui montrer que son travail est payant.

Bac et partiels

Aidez-le à planifier ses tâches

Ce n'est pas pour rien que l'on vous appelait Miss rétroplanning à la fac ! C'est le moment de montrer vos compétences d'organisatrice : un tableau, la liste des taches et révisions à effectuer, les sujets connus et à approfondir. Et marquez visuellement les avancées, toutes les avancées !

 

Invitez ses amis

Non pas pour faire la fête, mais pour réviser ensemble. Cela motive toujours de confronter ses acquis, et de se soutenir mutuellement avec ceux qui vivent la même chose !

 

Respectez son rythme

Pas toujours simple de suivre, mais si Victor travaille mieux le soir, et Luna est plutôt du matin, laissez-les gérer selon leur rythme personnel. Du moment qu'ils travaillent…

Du côté des parents (oui, vous !)

Restez zen

Du moins, en apparence ! Car sous sa carapace nonchalante, l'ado ou le jeune est souvent sous l’effet du stress et n'a pas besoin de voir votre anxiété s’ajouter à la sienne.

 

Montrez que vous êtes présent en cas de besoin

Tout est question de dosage : observez ses efforts, montrez que vous là au cas où, qu'il peut vous posez des questions, vous demandez du soutien… mais ne restez pas toujours dans son dos et, surtout, évitez les critiques.

 

N'en faites pas trop

Bien que la période soit importante, ne faites pas de ces examens l'événement du siècle). Alors on ne parle pas QUE du bac ou des exams et on n'invite pas toute la famille à dîner la veille des examens ! Promis ?

11 J'aime
Commentaires