Aller au contenu principal
tapis gris et rouge
Ma vie en couleurs

Quand les tapis déroulent notre déco !

Tapis rouge pour les tapis ! Qu’ils soient originaires du Rajasthan, nés de l’imagination de designers talentueux ou issus de matières naturelles aux couleurs plus sobres, les tapis n’ont pas leur pareil pour donner de l’âme à votre intérieur. Et bonne nouvelle, ils aiment la cohabitation. Mais pour éviter le choc des tapis dans votre salon, suivez ces quelques conseils déco!

8 règles d’or pour marier vos tapis sans fausses notes !

Les décorateurs l’ont très bien compris, aujourd’hui la tendance est au « mix and match* ». Fini le total look ! Désormais, on prend plaisir à mélanger et décaler les éléments de décoration pour se créer un espace personnalisé. Et les tapis jouent un rôle essentiel dans ce nouvel esprit déco. Voici quelques conseils raffinés pour faire ami-ami avec vos tapis.

* Mélanger et assortir

1- Respectez les règles chromatiques

L’art de marier les tapis passe en priorité par votre capacité à marier les couleurs sans fautes de goût. Et c’est très simple : 

Jouez sur des harmonies de couleurs qui se fondent naturellement (ex. : le rouge, l’orange et le jaune), c’est le plus sûr moyen de ne pas vous tromper.

Adoptez la déclinaison chromatique : un tapis oriental à dominante rouge pourra se marier à un tapis uni grenat. Aidez-vous d’un pantonnier pour rester dans la même gamme chromatique.

Pensez aux couleurs neutres qui sont garanties zéro prise de risque : les beiges, les bruns, les taupes, les blancs. 

Les plus hardies pourront tenter l’association de couleurs opposées (le jaune et le mauve, le bleu et l’orange). Si cette combinaison donne une touche « créateur » à votre intérieur, elle est à manipuler avec précaution.

2- Apprivoisez les contrastes

Les tapis sophistiquent à merveille une décoration en jouant la rupture. Tentez l’expérience : placez un tapis contemporain très épuré sous un meuble baroque ou ancien, vous verrez qu’il n’en sera que plus beau. À l’inverse, un tapis oriental sous une table contemporaine permet d’équilibrer les styles.

3- Maitrisez l’association des lignes et des motifs

Attention aux motifs qui peuvent se heurter. Un tapis oriental à proximité d’un tapis à rayures bayadère peut embrouiller la vue… et l‘esprit ! Jouez la prudence en mariant les tapis à motifs avec des tapis unis. Vous pouvez cependant opter pour une déco « pop » en associant par exemple tapis à rayures et tapis à motifs ronds. 

4- Modulez les formes

Bonne nouvelle, les tapis existent en différentes tailles et vous avez tout intérêt à vous amuser avec, car ce sont eux qui modulent l’espace. À vous le grand tapis d’apparat sous la table de salle à manger, le petit kilim au salon, les tapis ronds devant un joli meuble. Laissez parler votre imagination et amusez-vous avec les formats !

8 règles d’or pour marier vos tapis sans fausses notes !

5- Osez la superposition

Imaginez dans votre chambre un grand tapis en jonc de mer et en descente de lit, deux petits kilims juste posés dessus. Voilà par exemple une superposition réussie. De la même façon, vous pouvez placer sur votre tapis d’entrée quelques petits tapis ronds qui marquent la desserte des pièces. N’hésitez pas à accumuler (sans surcharger) !

6- Créez des zones dans la maison

Le coin salon, le coin bureau, autant de zones qui peuvent être marquées par un tapis. Attention cependant à l’usage qui en sera fait. S’il y a beaucoup de passage sur votre tapis, préférez des couleurs foncées et des poils ras. Les tapis à longs poils sont très jolis dans les chambres où ils donnent un côté cosy. Sous un meuble, préférez les tapis en velours qui ne marquent pas trop. Quant à la pièce bureau, n’hésitez pas à disposer des tapis précieux et confortables qui compensent l’aspect studieux du lieu…

7- Alternez les matières

Deux tapis à poil long côte à côte, c’est définitivement non ! Pour faciliter la cohabitation des tapis, optez pour des matières différentes. Les tissus nobles comme la soie, la laine et le coton, se marient parfaitement avec des matières naturelles comme le bambou, le sisal, le coco et même les tapis façon « peau de bête », qui apportent une touche sauvage à la décoration. Amusez-vous à mixer pour créer des ruptures intéressantes.

8- Habillez vos murs ! 

Ils sont malins les tapis : désormais, ils habillent aussi nos murs. Mais pour mériter sa place de star, le tapis doit raconter une histoire et s’apparenter à une œuvre d’art. Donc, on privilégie les tapis à motifs type tapis orientaux et on oublie les tapis unis. À poser sur un mur blanc pour créer un maximum d’impact (pas plus de 1 700 à 2 000 grammes par m2).

Conseils + pour tapis bien placés

 - Un tapis ne doit pas recouvrir à lui seul plus d’un quart de la pièce. 

- À l’inverse, un tapis trop petit peut donner une impression un peu « pauvre ». 

- Placé sous un meuble, il doit dépasser d’au moins 50 centimètres de chaque côté. 

- Avant de procéder à l’achat d’un tapis, il est judicieux de réaliser une simulation à l’aide de papier journal posé au sol. 

- Lors de la pose de votre tapis, évitez de placer le sens du velours vers la source de lumière, les couleurs seront plus fades.

Promis, vous allez adorer jouer avec vos tapis ! 

Idée

IDÉE VERTE : quand les tapis aussi deviennent éco-responsables, on aime. Muskhane les décline en feutre de toutes les couleurs pour les grands et les petits, avec une démarche éthique qui fait du bien.

Les mots clés associés
15 J'aime
Commentaires