Aller au contenu principal
Lave-linges nouvelle génération : ils ont tout pour eux !
Ma vie en couleurs

Lave-linges nouvelle génération : ils ont tout pour eux !

Quand on possède une vieille machine à laver qui fonctionne encore mais qui fait un tel bruit qu’elle nous réveille la nuit, on est face à un dilemme. Faut-il la conserver jusqu’à son dernier tour de tambour ou la remplacer par un engin flambant neuf ? Ne pas céder aux sirènes de la surconsommation ou profiter des derniers progrès de la technologie pour plus de confort et d’économies ? Voici quelques éléments de réponse avec un point complet sur tous les avantages des nouveaux lave-linges !

Des lave-linges plus respectueux de l’environnement !

Entre le premier lave-linge à remplissage, chauffage et arrêt automatique commercialisé en 1953 (pour l’équivalent de la modique somme de 4 000 euros !) et les tout derniers modèles A+++, il y a de l’eau qui est passée dans les tuyaux ! Beaucoup trop même… Avec un taux d’équipement estimé à 96 %, le lave-linge est l’un des appareils électro-ménagers préférés des Français. Et comme on le garde longtemps (11 ans en moyenne), on n’a pas toujours connaissance des innovations réalisées depuis l’achat du sien !

Et pourtant, depuis 1985 et l’apparition de l’électronique, les progrès ont été colossaux. Aujourd’hui, les machines à laver le linge n’ont plus grand-chose à voir avec les engins bruyants, dévoreurs d’eau (100 l minimum par lavage) et d’électricité qu’ont connus nos parents.

Energie : la majorité des lave--linges affichent au minimum un A en performance énergétique, soit jusqu’à 44 % d’économies d’électricité par rapport à un ancien lave-linge classe C d’il y a 10 ans ! Et les modèles A +, A ++ et A +++ sont désormais « eau courante », permettant chaque fois des gains de 10 % en plus.

Eau : elle aussi est réduite de moitié en moyenne : 40 l pour 6 kg de linge aujourd’hui, contre 80 l pour 4 kg il y a 10 ans. Et moins vous consommez d’eau, moins vous utilisez de lessive ! Un bénéfice supplémentaire pour la planète et votre porte-monnaie… 

Bruit : mieux isolés, plus légers, dotés de dispositifs anti-vibration, les lave-linges dernière génération ne ressemblent plus à des avions sur le point de décoller. Surtout ceux qui utilisent des moteurs à entraînement direct sans courroie ni poulie !

Et c’est loin d’être fini… L’injection d’air ou de vapeur recyclée dans le mélange eau/lessive utilisée par certains appareils haut de gamme permet de réaliser des économies encore plus importantes. Et on nous annonce déjà des lave-linges sans eau ni savon ! Non, non, vous ne rêvez pas. Différents systèmes et prototypes sont à l’étude (ultraviolets, ions négatifs, pastilles détachantes…).

Conseil + : pour trouver le lave-linge qui lave le plus vert, fiez-vous à l’écolabel européen et étudiez attentivement les étiquettes énergie. Tout y indiqué : la classe d’efficacité énergétique (A, A+, etc.), les consommations d’eau et d’électricité annuelles, le niveau sonore, l’efficacité de l’essorage et la capacité en kg de linge.

Des machines à laver intelligentes !

Adieu le temps où l’on restait 10 min devant un gros bouton de sélection des programmes en se demandant dans quel sens et jusqu’où le tourner ! Les nouveaux lave-linges « réfléchissent » à votre place. La plupart des derniers modèles sont en effet équipés de programmateur et de capteurs électroniques qui leur permettent d’ajuster automatiquement la consommation d’eau, la température de lavage, la vitesse d’essorage, la durée de rinçage et même la quantité de lessive nécessaire en fonction du poids du linge et de son degré de saleté ! Vous obtenez ainsi un lavage impeccable, moins gourmand en énergie et en détergent, et l’environnement vous dit merci.

Parmi les autres fonctionnalités appréciables qui ont fait leur apparition depuis quelques années, citons :

l’option « départ différé », utile pour faire tourner la machine en heures creuses ;

le programme « éco » à basse température pour le linge peu sale ;

le programme « vapeur » ou repassage facile, qui sert à défroisser les vêtements ;

le programme « berceur » qui transforme votre machine en véritable spa pour dorloter vos textiles délicats ;

le programme « bébé » pour laver à haute température et éliminer salissures et bactéries sur les serviettes et bavoirs ;

les programmes « anti-taches » spécifiques, efficaces sur certaines taches -difficiles (chocolat, fruits rouges, graisse tenace…).

Côté sécurité, les innovations ne manquent pas non plus : blocage des commandes en cours de lavage pour éviter aux enfants de faire bouillir vos cachemires, dispositifs anti-fuite et anti-débordement, etc.

Résultat de tous ces progrès qui vous facilitent la vie : c’est tout juste si vous avez à appuyer sur un bouton pour lancer votre lave-linge dernier cri, après quoi l’électronique prend le relais, quand ce n’est pas votre smartphone ! Et du coup, les vieilles idées reçues sur le lavage deviennent obsolètes. A quoi bon par exemple remplir le tambour à bloc pour faire des économies d’eau et d’électricité, quand la capacité variable électronique optimise automatiquement tous les paramètres de lavage ?

 

Je veux du design !

Après l’utile, le futile ! Enfin, pas tant que ça. Le look des appareils électroménagers évolue au rythme de leurs avancées techniques, et c’est tant mieux. Puisque les lave-linges prennent place le plus souvent dans nos cuisines ou nos salles de bains, autant qu’ils ne ruinent pas notre déco et s’intègrent harmonieusement à nos intérieurs ! 

Le premier critère à prendre en compte est celui de la taille : encombrement standard de 60 cm, format « king size » proche de celui des machines professionnelles ou lave-linge « slim » de 40 cm de large ou de faible profondeur, vous avez le choix.

Côté couleur, l’éternel blanc « machine à laver » a du plomb dans le tambour : du rouge, du noir, de l’argenté, tout est fait pour s’accorder avec le reste de vos appareils. Même les hublots (les modèles les plus design) prennent des couleurs avec des verres bleutés ou fumés du plus bel effet !

Enfin, la généralisation de l’électronique rend également les « tableaux de bord » des lave-linges dernière génération beaucoup plus esthétiques, avec des écrans LCD aux lignes épurées bourrés d’informations

Ça donne envie, non ? Quelle que soit votre décision, n’oubliez pas qu’un bon entretien de vos appareils est la garantie de performances longue durée !

Idée

Optez pour des lessives liquides super-concentrées ou pré-dosées (capsules ou tablettes) qui laveront votre linge tout aussi efficacement sans surdoser. Pour éviter l’entartrage, qui augmente la consommation électrique, utilisez des produits non toxiques comme le bicarbonate de soude ou le vinaigre blanc, en lançant une machine à vide. Il existe également des boules anti-calcaire. Enfin, en faisant vos lessives la nuit grâce à la fonction départ différé, vous éviterez de contribuer à surcharger le réseau électrique aux heures de pointe, et donc de « déclencher » le fonctionnement des centrales électriques d’appoint les plus polluantes.

Les mots clés associés
44 J'aime
Commentaires