Aller au contenu principal
Conseils pour bien utiliser et entretenir son lave-vaisselle
Ma vie en couleurs

5 bons gestes pour bien utiliser et entretenir mon lave-vaisselle !

C’est le jour où il tombe en panne qu’on se rend compte à quel point il est utile ! Eh oui, un lave-vaisselle, ça se bichonne pour qu’il dure longtemps et qu’il lave à la perfection. Conseils brillants pour vaisselle pimpante… et lave-vaisselle toujours opérationnel !

1/ Je trie ma vaisselle

« Et l’argenterie de mamie, elle va au lave-vaisselle ? » Que celle qui n’a jamais posé ce genre de question lève le doigt ! Si la vaisselle quotidienne (assiettes en grès, faïence, verres épais et couverts en inox) supporte tous les traitements, il n’en va pas de même pour la vaisselle fragile (porcelaine, cristal, argenterie) qui nécessite un programme « délicat ». Quant au cuivre et au plastique, mieux vaut les laver à la main !

L’astuce : bonne nouvelle pour les jeunes mamans, les biberons passent au lave-vaisselle. Veillez simplement à sélectionner la température la plus élevée et ne mettez pas les tétines qui risquent de se déformer avec la chaleur.

2/ Je ne charge (pas trop) dans les règles

Qui dit lavage efficace, dit vaisselle bien rangée ! Vous connaissez les grands principes : les assiettes et les plats dans le bas du lave-vaisselle, avec la grosse vaisselle (cocotte et casseroles) derrière, si l’espace est suffisant et le programme adapté. En haut : les tasses, les verres et les bols en position retournée. Au niveau des couverts : tous dans leur panier (les couteaux pointes vers le haut pour ne passer au travers du grillage), en évitant de coller les couverts identiques entre eux, notamment les cuillères ! Enfin, tout ce qui est ustensiles du type louche, grands couteaux de cuisine, couverts à salade, est à mettre à plat dans la partie supérieure, au niveau des verres.

3/ J’opte pour le programme adapté

On a tendance à utiliser toujours le même programme (moi, j’avoue), alors qu’un lave-vaisselle, tout comme un lave-linge, propose des cycles différents selon la charge et le degré de saleté. Du programme intensif pour vaisselle très sale au cycle éco ou « demi-charge » pour faire jusqu’à 45 % d’économies, n’hésitez pas à jongler entre les différentes possibilités, votre vaisselle n’en sortira que plus proprette !

4/ Je surveille son alimentation

Un lave-vaisselle, ça ne vit pas que d’amour (le vôtre) et d’eau fraîche. Incontournables : le sel qui adoucit l’eau et évite les traces blanches ; le liquide de rinçage qui facilite l’écoulement d’eau après le rinçage et vous assure une vaisselle brillante ; et bien sûr les fameuses pastilles nettoyantes, qui existent en quantité de versions (de 2 en 1 à 5 en 1 !) et l’emportent sur la poudre ou le gel en combinant performances, praticité et juste dosage.

L’astuce : là aussi, n’hésitez pas à adapter le produit au type de lavage. Par exemple, en cycle court, utilisez plutôt un gel qui se dissout plus rapidement qu’une tablette et vous procurera un meilleur résultat.

5/ Je lui fais sa toilette

Les bras de lavage, le filtre de la cuve, la porte, les paniers et les portes-assiettes, tout ou presque se nettoie dans un lave-vaisselle. Eh oui, ça ne se fait pas tout seul, la faute aux dépôts de graisse de calcaire et autres résidus divers ! Le plus important : les bras et le filtre. Jetez-y un œil après chaque utilisation et passez-les sous l’eau si nécessaire.

L’astuce : une fois par mois, effectuez un cycle de nettoyage en lançant un programme court à vide, avec un agent nettoyant spécifique, du vinaigre blanc ou bien du bicarbonate de soude.

Alors, votre lave-vaisselle a retrouvé le sourire (et vous avec) ?

Idée

Votre lave-vaisselle est-il écologiquement correct ? Peut-être pas, mais vous avez désormais la possibilité de choisir votre prochain modèle selon des critères environnementaux très poussés. C’est ce que propose Hopscore, un éco-comparateur spécialisé dans l’électro-ménager pour vous aider à faire le bon choix.

Les mots clés associés
55 J'aime
Commentaires