Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Conseils tout doux pour lingerie toute belle

Conseils tout doux pour lingerie toute belle

La lingerie fine est délicate par essence. Elle s’effleure du bout des doigts de peur de heurter sa dentelle aérienne. Exigeante, elle n’apprécie guère d’être traitée, lavée ou repassée comme une simple petite culotte en coton. Conseils subtils et douces astuces pour ne pas se fâcher avec ses dessous chics et les garder jolis comme au premier jour !

Lavage à la main, tout en délicatesse

Nos mères et grand-mères nous ont inculqué l’idée que rien ne pouvait remplacer la douceur de nos mains pour prendre soin de nos petites culottes en soie. Soit, mais avec quelques règles à respecter tout de même !

- Utilisez de la lessive pour linge délicat que vous faites dissoudre dans l’eau tiède.

- Évitez l’eau trop chaude qui a tendance à traumatiser les tissus et « cuire » les élastiques.

- Laissez tremper 5 minutes, c’est suffisant, et frottez légèrement avec du savon de Marseille.

- Rincez abondamment à l’eau tiède, puis à l’eau froide, et n’essorez pas mais placez vos dessous très délicatement dans une serviette éponge… ou dans votre essoreuse à salade.

 

Lavage en machine, votre lingerie dit oui

Avec leurs programmes tout doux, les machines sont désormais capables de laver nos dessous raffinés sans les effrayer. Conseils pratiques…

- Si vous avez acheté des articles coordonnés, essayez autant que possible de les laver au même rythme pour limiter les écarts de couleurs.

- Placez vos dessous dans un filet pour éviter que les agrafes ne se coincent dans le tambour, et agrafez toujours votre soutien-gorge par précaution.

- Choisissez une température basse, 30° maximum.

- Préférez une lessive liquide, plus soluble à basse température.

- Vérifiez toujours l’étiquetage de vos vêtements, certains dessous comme la soie peuvent nécessiter un entretien particulier.

- Oubliez l’adoucissant et le séchage en machine qui « cartonnent » les tissus.

Dentelle, soie, satin, à chacun son traitement de faveur

La soie est la reine de la délicatesse et réclame un traitement sur mesure. Pour elle, pas de lavage en machine, mais exclusivement à la main avec une lessive douce sans trempage excessif ni frottement. À la sortie du bain, pressez délicatement sans essorer et faites sécher sur une serviette éponge.  

La dentelle et les broderies supportent très bien le nettoyage en machine, mais gare aux fils tirés et autres petits accrocs laissés en souvenir par le tambour. À placer impérativement dans un filet ou une taie d’oreiller.

Le satin est légèrement moins fragile que la soie, mais peut perdre ses couleurs au fil des lavages. Pour les conserver plus longtemps, rincez vos dessous dans un litre d’eau additionné de vinaigre blanc et d’un morceau de sucre. 

Petits trucs délicats en plus

- Rangez votre lingerie soigneusement pliée dans du papier de soie et jamais directement dans un tiroir en bois qui risque de « tirer » les fils.

- Les corsets, bustiers, guêpières et bas ne supportent que le lavage à la main

- N’utilisez jamais d’eau de javel !

- Ne rangez vos dessous que lorsqu’ils sont parfaitement secs. Porter un soutien-gorge encore légèrement humide, surtout les modèles pré-moulés, risque de détendre les tissus.

- Malgré tous ces bons conseils, votre lingerie fait grise mine ? Sachez qu’il existe des teintures qui redonnent une seconde vie à vos dessous. 

- Préférez un lavage à l’envers pour éviter le peluchage.

- Le bon rythme de lavage pour un linge impeccable ? Tous les jours pour les « bas » (culottes, strings) et tous les deux ou trois jours pour les soutiens-gorge. 

À vous la lingerie fine belle pour longtemps… À vos marques, prêt, lavez ! 

0 J'aime
Commentaires
0 Partage