Aller au contenu principal
3 bonnes raisons de se lancer dans l’upcycling
Ma vie en couleurs

3 bonnes raisons de se lancer dans l’upcycling

L’upcycling, vous connaissez ? C’est ce mouvement créatif et écolo qui consiste à donner une nouvelle et noble existence aux objets. Du recyclage, oui mesdames, mais « customisé ». Et si c’est tendance « et » durable à la fois, ça devrait forcément vous plaire, non ?

1. L’upcycling, c’est beau et c’est écolo

Donner une seconde vie aux choses, en soi, n’a rien de neuf. Ça s’appelle recycler, et c’est nécessaire, mais pas toujours glamour. L’upcycling, lui, se base sur la même aspiration « anti-gaspi », mais souhaite développer le côté intelligent, responsable et beau du renouveau. Pour le côté historique (ça peut servir en société !), le terme existe depuis 1994, mais a trouvé son sens depuis un ouvrage de référence des architectes William McDonough et Michael Braungart « Cradle to Cradle : Remaking the Way We Make Things* », paru en 2002. Le livre prône pour la première fois un nouveau modèle d’éco-conception des objets. À la différence du recyclage, qui implique de transformer chimiquement les matériaux, l’upcyclage, en bon français, reprend le produit d’origine pour recréer autre chose. Avec un tel potentiel, rien d’étonnant à ce que la tendance touche aujourd’hui la mode, le design, la déco, l’art, mais aussi l’industrie et jusqu’à l’aide humanitaire !

*Du berceau au berceau : repenser la façon dont nous faisons les choses.

2. L’upcycling se trouve partout

Un truc de bobo, l’upcycling ? Même pas. Mais une nouvelle façon d’envisager la consommation, sûrement ! Du coup, la liste des objets « upcyclés » aujourd’hui est aussi longue que celle des chaussures de Cristina Cordula. Bijoux, sacs à main, fauteuils, luminaires, lunettes, accessoires technologiques pour les objets du quotidien. Sans parler des œuvres d’art réalisées à partir de produits de grande consommation et d’emballages industriels ! C’est encore un peu flou pour vous ? Voici ce que l’on peut faire en « upcyclant » :

 

  • Des luminaires, réalisés à partir de bouteilles en plastique recyclé.
  • Des accessoires de mode en chambres à air recyclées.
  • Des sacs et de la déco chez Vakili.
  • Du design avec de vieux meubles chez Jeremy Edwards, artiste. Ça en jette non ?

 

3. L’upcycling, un art de vivre quotidien

La déco récup’, le fait maison, le DIY, ça vous parle ? Alors, retroussez vos manches, car aujourd’hui, c’est vous qui allez customiser de vieux objets ! Chaque jour, il est en effet possible de refaire le monde avec ce qui « reste ». Une boîte d’œufs ? Non, une lampe originale. Des palettes de bois ? Non, du mobilier de jardin. Jour après jour, c’est tout un nouveau monde qui s’ouvre à vous.

Ça ne vous rappelle rien ? Eh oui, rien ne se perd, tout se transforme. Et en plus, ça occupe vos week-ends en famille !

Les mots clés associés
48 J'aime
Commentaires