Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Sablés et biscuits secs en habits de fête !
Véritable Petit Beurre

Sablés et biscuits secs en habits de fête !

Ils craquent merveilleusement sous la dent ou s’émiettent avec délicatesse, sont parfumés d’une pointe de cannelle, d’un zeste de gingembre ou tout juste vêtus de quelques grains de sucre… Les biscuits et autres sablés sont assurément les rois de la fête dès que Noël pointe le bout de son nez ! C’est parti pour des recettes croustillantes et chaleureuses !

Merci, madame la Marquise !

La définition du sablé est connue de tous : un petit gâteau sec à pâte friable. Ce que l’on sait moins, c’est son illustre origine ! Les spécialistes font état d’une lettre que Mme de Sévigné adressa à sa fille, où elle raconte par le menu l’heureuse initiative du grand chef Vatel, alors maître d’hôtel du Grand Condé, le frère du Roi. Le 1er juillet 1670, Vatel fit servir une multitude de petits gâteaux secs et ronds que « Monsieur trouva fort à sa convenance et d’honnête légèreté… » Il commanda aussitôt qu’on lui en porte désormais tous les jours au lever. Au cours de ce repas, il se trouve que Madeleine de Souvré, Marquise de Sablé-sur-Sarthe, était présente. Quel lien existe-t-il entre sa venue et la découverte de cette nouvelle sorte de gâteaux secs ? Mystère… Toujours est-il que grâce à Vatel et à la Marquise de Sablé, la notoriété de ce nouveau type de biscuit « sablé » fit le tour de France et reste toujours bien vivante aujourd’hui. Parmi les sablés les plus célèbres, on peut citer ceux de la Mère Poulard, ceux de la biscuiterie Saint-Michel et ceux de la biscuiterie de Pont-Aven, sans oublier ceux de La Sablésienne, à Sablé-sur-Sarthe !

Le sablé fait 1001 recettes

Le sablé est un terme regroupant de nombreux biscuits et petits gâteaux. Chaque pays, chaque région, voire chaque cuisinière a sa propre recette ! Vous trouverez ici une recette de base très simple. Libre à vous ensuite d’y incorporer les ingrédients de votre choix : fruits frais ou secs, pépites de chocolat, confiture, friandises, épices…
Une idée de présentation très sympa pour les fêtes : le sablé en verrine. Mélangez par exemple du mascarpone avec de la crème liquide et placez au fond d’une verrine. Déposez une belle couche de framboises (fraiches ou surgelées), émiettez un sablé façon crumble et recouvrez ensuite de chantilly. Et hop, un joli petit dessert vite fait, bien fait !
Une autre bonne idée est de jouer les sablés en version salée, pour un apéritif qui change de l’ordinaire. Le principe ? Mélangez à votre pâte à sablé (non sucrée) tous les ingrédients qui vous passent par la tête (mais pas tous en même temps !) : comté, parmesan, olives, cumin, poivre vert, herbes de Provence, graines de pavot ou de sésame, jambon de Bayonne, chorizo… Divisez ensuite votre boule de pâte en boudins de 3 à 4 cm de diamètre, enveloppez-les de film alimentaire et laissez reposer au réfrigérateur pendant une heure minimum. Lorsqu’ils sont bien fermes, débitez-les en tranches de quelques millimètres d’épaisseur et enfournez plus ou moins longtemps, pour avoir des sablés croquants ou bien moelleux !
Astuces : préparez une grande quantité de pâte et une fois les boudins formés, mettez-les au congélateur pour en avoir d’avance ; ajoutez un cure-dent dans vos rondelles de sablé pour une présentation en forme de sucette très « finger-food » !

 

Biscuits et compagnie

L’origine des biscuits et autres gâteaux secs se perd dans la nuit des temps. Dès l’Antiquité, on en retrouve la trace, notamment chez les Romains, qui maîtrisaient déjà la culture des céréales. Façonnés en anneaux, ils étaient alors enfilés à la ceinture de l'uniforme des légionnaires et servaient à leur alimentation quotidienne. Plus tard, le gâteau sec accompagnera les Croisés lors de leur campagne, puis les grands découvreurs attirés par les horizons lointains (d'où l'expression « on ne s'embarque pas sans biscuit »). Leur dureté nécessitait souvent de les tremper dans du vin, de l'eau voire de l'eau de mer, afin de le réhydrater et le ramollir ! L’introduction du sucre en remplacement du miel au XIVe siècle, puis la naissance de la pâtisserie moderne aux XVIe et XVIIe vont grandement améliorer leur qualité et leur variété.

Petits gâteaux festifs sur leur 31 !

À partir d’une recette basique, vous pouvez préparer toutes sortes de biscuits pour Noël, qui vous serviront de multiples façons : cadeaux gourmands, décoration de sapin ou de table… et bien sûr petits délices à déguster ! L’idée est de varier à la fois les goûts et la présentation. Côté recettes. Côté décoration, vous avez l’embarras du choix. Paillettes, sucre coloré, flocons de neige, petites perles nacrées, feuilles dorées, poudre scintillante… Et bien sûr, le glaçage est indispensable pour parfaire vos créations, tout comme les emporte-pièces pour leur donner des formes de circonstance : sapin, renne, flocon ou bonhomme de neige, traîneau, etc.
Astuce : pour vous fabriquer des patrons d’emporte-pièces maison, c’est facile. Placez du papier cuisson sur une image qui vous plaît, et décalquez le contour des formes au crayon. Reproduisez-la sur du carton épais propre (celui d’un paquet de céréales par exemple) et découpez-la. Placez-la ensuite sur votre pâte à biscuit et découpez avec un couteau bien aiguisé ou un cutter (attention aux doigts) !

Joyeux Noël… sablé, croquant et croustillant !

Les mots clés associés
35 J'aime
Commentaires