Aller au contenu principal
Pâte à Pizza ou pâte à pain maison, mais si c’est possible !
Ma vie en couleurs

Pâte à Pizza ou pâte à pain maison, mais si c’est possible !

Aller chercher une pizza chez l’Italien du coin ou préparer un croque minute avec le bon pain du boulanger, c’est tentant les soirs de semaine où l’on court après le temps… Mais pourquoi ne pas profiter de moments plus calmes pour vous lancer dans le fait-maison ? Avec nos conseils et nos recettes, prenez votre temps en cuisine et lancez-vous ! Découvrez en bonus quelques utilisations décalées des pâtes à tartes maison…

Faire sa pâte à pizza, c’est simple comme «buongiorno*» ! 

De la farine, de l’eau et du sel (et une pointe de levure) ! Qui aurait cru que l’assemblage de ces ingrédients plus que basiques pourrait donner l’un des plats les plus appréciés au monde ? Sachant qu’une livraison de pizza à domicile prend en moyenne une demi-heure et que faire sa propre pâte est à peine plus long, vous n’avez aucune excuse pour ne pas vous lancer ! 

- Petite histoire de la pizza (pour épater encore plus vos amis !). Son nom proviendrait du verbe latin « pinsere » signifiant « aplatir ». Si certains doutent de cette théorie, tous s’accordent cependant sur le lieu de naissance de la pizza : Naples. À ses débuts, la pizza napolitaine était assez spartiate avec juste un peu d’huile et d’ail. Ce n’est qu’au XVIe siècle, après la découverte de l’Amérique et ses retours de cargaisons pleines de tomates, qu’on pensa à la recouvrir de la fameuse sauce écarlate !  

- Quelques recettes de pâte à pizza : Pâte traditionnelle ou pâte fine ? Garnitures classiques ou ingrédients plus osés ? N’hésitez pas à naviguer d’un article à l’autre et à vous concocter votre recette 100 % personnelle ! Vous pourrez même ajouter du fromage fondu dans la croûte ou présenter votre pizza en forme de « calzone » en la repliant sur elle-même ! C’est ça, l’avantage du fait-maison ! 

- Les tours de main d’une pâte à pizza réussie : il vous manque juste la petite dose de confiance nécessaire avant de sauter le pas ? Cette vidéo expliquant pas à pas les étapes de la confection d’une pâte à pizza mettra fin à tous vos doutes. À compléter sans hésiter par ces astuces sur le choix de la farine, les quantités de levure et le pétrissage pour éviter à coup sûr les éventuelles déconvenues. 

- Et si l’on passait à table ? Côté becs salés : Pizza margarita, Pizza capricciosa, côté becs sucrés (eh oui) : pizza pommes-cannelle, pizza choco-banane. 

*Buongiorno : « bonjour » en italien.

Faire son pain soi-même, c’est bon... comme du bon pain !

Cela vous est-il déjà arrivé chez des amis que la maîtresse de maison annonce fièrement, en déposant le panier de petits pains sur la table : « c’est moi qui les ai faits ! » ? Avouez que vous avez été très impressionnée et peut-être même un peu envieuse… Qu’à cela ne tienne, nous avons les moyens de vous rendre aussi douée qu’elle

Avec ou sans machine à pains (MAP pour les intimes)?

C’est la première question à vous poser, car l’investissement n’est pas neutre (entre 50 et 150 €). Si vous avez l’intention de vous passer du boulanger et de faire votre pain vous-même au quotidien, vous rentabiliserez vite cette machine qui mélangera, pétrira et cuira à votre place. De plus, certaines sont programmables et vous réveilleront le matin avec une agréable odeur de pain chaud ! Le rêve… Le point noir : une seule forme de pain est possible, la forme rectangulaire type « pain de mie ». En revanche, si vous savez déjà que votre atelier boulangerie fonctionnera de manière occasionnelle, le fait-main est pour vous ! Et là, à vous les miches, baguettes ou petits pains

Les tours de main d’une bonne pâte à pain 

- L’ordre d’intégration des aliments influera sur la qualité du pétrissage : commencez par l'eau, puis la farine et enfin tous les autres ingrédients.

- La température de l’eau doit être fraîche en été (environ 15 °C) et plus tiède en hiver (environ 25 °C). En effet, la somme des températures de la pièce, de la farine et de l’eau doit toujours être égale à environ 60 °C. Donc, plus il fait frais dans votre cuisine, plus l’eau doit être chaude. Et inversement.

- Protégez votre pâton des courants d’air lors de la poussée : recouvrez de film alimentaire puis d’une couverture. Privilégiez un endroit chaud comme un four éteint ou la proximité d’un radiateur.

- À la sortie du four, posez-le ou les pains sur une grille afin de favoriser une bonne aération et une croûte plus croustillante.
Quelques recettes autour de la pâte à pain : du pain blanc traditionnel, des pains spéciaux comme le  pain aux noix, le pain complet ou multi-céréales et même du pain au jambon pour l’apéro ! On peut aussi faire des panini ou une vraie pissaladière ! 

Pâtes brisées, sablées ou feuilletées : ça n’est pas que pour les tartes !

C’est une vérité de Lapalisse : « une pâte à tartes, c’est fait pour faire des tartes ». Certes, mais pas seulement. Saviez-vous par exemple que l’on pouvait faire des empanadas argentins avec de la pâte brisée ? Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres ! 

- Variations autour de la pâte brisée : un pâté en croute, des biscuits apéritifs, des chaussons salés ou sucrés, des empanadas et des samoussas.

- Variations autour de la pâte feuilletée : c’est, de loin, celle qui offre le plus de possibilités : À l’apéro, palmier pesto-tomate, palmiers jambon, cressins maison, en entrée : feuilleté d’aubergine aux deux tomates, soupe feuilletée de Noel, feuilletés carrés au chèvre et menthe, en plat feuilletés de canard aux pommes, et en dessert palmiers au chocolat ou mille-feuille aux pralines

- Variations autour de la pâte sablée : principalement des petits sablés, à tous les parfums : pomme-caramel-noix, beurre salé-café, noisettes,amandes, et pourquoi pas, la réduire en crumble une fois cuite. 

Allez, soyez bonne pâte et partagez ce plein d’astuces avec vos amis !

Les mots clés associés
144 J'aime
Commentaires