Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
De bons petits plats au micro-ondes en un tour de main !
Ma vie en couleurs

Le micro-ondes, l'allié des bons petits plats

Conçu pour simplifier la vie et faire gagner du temps, le four à micro-ondes est idéal pour les gourmandes pressées. Mais contrairement aux idées reçues, il ne sert pas qu'à réchauffer ! Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour bien l'utiliser et réaliser en un clin d’œil de savoureuses recettes. Clic... Rrrrrrrrrrrr... DING… c’est parti !

 

Comment ça marche ?
Les fours à micro-ondes émettent des ondes électromagnétiques, semblables à celles de la radio ou de la télévision, mais d'une fréquence beaucoup plus élevée (2450 mégahertz). Ces ondes agissent sur les molécules d’eau et de graisse présentes dans les aliments, ce qui provoque un échauffement considérable et rapide dans la masse même de ceux-ci. C’est pour cela qu’on dit qu’ils « cuisent de l’intérieur ». Cette technique, proche de la cuisson vapeur mais sans pression, est très respectueuse des aliments : les vitamines et les minéraux restent intacts, les qualités nutritives, les couleurs, la fraîcheur et le parfum sont conservés. Autre avantage : on peut diminuer la quantité de sel sans perte de goût, car la cuisson amplifie la saveur !


Bien choisir votre appareil :
http://www.ubaldi.com/services/bien-choisir/bien-choisir-Four-micro-ondes.php

 

Pour quels aliments ?


Que cuisiner au micro-ondes ? La réponse est simple : tout ! D’une terrine aux champignons à un gâteau au chocolat ultra moelleux, vous ne pourrez plus vous en passer. Il n’y a vraiment que les œufs dans leur coquille qui sont à proscrire, sous peine d’éclatement. 
- Les légumes : piquez-les lorsqu’ils ne sont pas épluchés, plongez-les dans l’eau et enfournez-les, recouverts d’un film alimentaire. À mi-cuisson, ajoutez la matière grasse et assaisonnez à votre convenance avec une sauce ou des herbes (ne jamais saler avant la cuisson). Attention : les légumes à texture fibreuse type haricot vert ou asperge nécessitent un blanchiment préalable pour attendrir les fibres.
Les pâtes alimentaires, le riz et les féculents (lentilles, etc.) : recouvrez 500g de pâtes (ou autre) d'un litre d'eau chaude salée et faites cuire à couvert pendant 10 min. Découvrez-les en fin de cuisson.
- Les poissons : ils se prêtent très bien à la cuisson au micro-ondes, notamment en papillotes. Un exemple ? Choisissez un beau dos de saumon ou de cabillaud, posez-le dans une papillote souple avec sel, poivre, filet d’huile d’olive et épices de votre choix (une pincée de gingembre et quelques tiges de citronnelle). Faites cuire à mi-puissance en deux fois 3/4 minutes, laissez reposer quelques secondes, puis 1 minute à fond et c’est prêt. Miam !
La pâtisserie : fondre du chocolat, réaliser une mousse sans bain-marie, préparer un caramel, liquéfier du miel durci, assouplir une glace… tout devient un jeu d’enfant !

 

Et quelques règles d’or…


La réussite de vos futurs plats cuisinés au micro-ondes passe par le respect de certaines règles. 
- Matériel : inutile d'acheter une vaisselle particulière. Les ustensiles de type Pyrex ou Arcopal, ainsi que la porcelaine sans décoration et les moules en silicone, conviennent parfaitement. À proscrire : la vaisselle en terre cuite (qui nécessite le double de temps de cuisson) et en cristal (contenant trop de plomb), le papier d'aluminium, ainsi que tout autre objet métallique (barquette, brochettes, couverts, attaches, etc.).
Préparation : sauf indications contraires, mouillez toujours les aliments avant de les mettre au four afin d’enclencher le processus de cuisson. De même, couvrez les plats pour éviter le dessèchement et les éclaboussures : vous pouvez utiliser du papier sulfurisé, des feuilles ou des cloches en matière plastique spéciales, des couvercles en verre ou en porcelaine, voire une assiette retournée. Attention : le récipient ne doit pas être fermé hermétiquement pour éviter les explosions et les brûlures.
- Cuisson : oubliez la puissance maximale pour permettre aux aliments d'assimiler la chaleur de manière homogène et éviter qu’ils se déshydratent, deviennent durs ou caoutchouteux ! À mi-cuisson, n’hésitez pas à tourner le récipient et à mélanger les aliments, surtout en cas de grandes quantités. 
Temps de repos : c’est un facteur déterminant de réussite ! En maintenant le plat couvert 5 à 8 minutes avant de le consommer, vous prolongez l'échange thermique au sein des aliments, ce qui permet que la cuisson soit parfaitement homogène.
Astuce + : pour un nettoyage express de votre four, remplissez un récipient en verre d'un litre d'eau et de rondelles de citron, et portez à ébullition. Les saletés, dissoutes par la vapeur, seront alors plus faciles à enlever avec une éponge ou un chiffon humide !

 

Les mots clés associés
3 J'aime
Commentaires