Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
café gourmand

Réveillez vos desserts avec le café gourmand !

Le café gourmand, vous connaissez certainement. Ce café accompagné d’un assortiment de douceurs miniatures est à la carte, depuis quelques années déjà, de bon nombre de restaurants. Mais la nouveauté, c’est qu’il débarque chez nous ! Pour finir un repas en beauté en comblant les appétits les plus variés, il est tout simplement « perfetto* » ! Allez, on veut tout savoir pour le réussir « a regola d’arte** » !

Pour la boisson, choisissez la crème de la crème

Même s’ils sont mini, la réalisation de plusieurs desserts demande du temps et ce serait vraiment dommage de gâcher tous vos efforts en cuisine à cause d’un café sans odeurs ni saveurs ! Privilégiez un bon espresso au déjeuner, ou un déca de qualité le soir. Le thé ou une infusion ne sont pas à exclure si vous et vos invités les préférez, mais là encore, misez sur des arômes.Conseil + : le concept du café gourmand peut être décliné au goûter et dans ce cas, vous pourrez également proposer du chocolat chaud.

Petits gâteaux, grand plaisir

Attention, ne pas confondre café gourmand et farandole de desserts. Tout le concept repose sur le format miniature des douceurs proposées. Chacune doit pouvoir être consommée en deux ou trois bouchées (ou cuillerées) maximum, ce qui est plus petit qu’une portion individuelle standard. C’est aussi ce qui fait leur charme, et puis la déculpabilisation joue un grand rôle dans le succès de ces desserts masqués ! Conseil + : attention, tous ne sont pas forcément déclinables en version mini. Une île flottante par exemple trouvera difficilement ses aises dans une micro-verrine. Pensez-y avant de vous lancer !

Trois à quatre propositions sucrées, c’est bien, mais le succès tiendra avant tout à la variété…

- Des textures ; sans vouloir imiter les jurés de l’émission « Masterchef », il nous faudra du crémeux, du croustillant et du moelleux, à raison d’un de chaque.

- Des goûts : le tout-chocolat peut être un concept intéressant, mais risqué. Assurez-vous d’abord d’avoir affaire à des « choco addict ». Pour être sûr(e) de remporter tous les suffrages, mélangez du cacaoté, du fruité (mini-tarte au citron ou tatin), de l’épicé (cannelle, anis) et pourquoi pas de l’audacieux comme une mini-tartelette chocolat-piment d’Espelette ou une salade fraise-tomate-fleur d’oranger…

- Des couleurs : monochrome ou métissé, c’est comme vous le souhaitez du moment que les goûts eux, sont multiples. Exemple : pour du « tout-vert », proposez un mix macaron pistache, panna cotta à la menthe, meringue au thé matcha.

- Des contenants : on veut du rond, du carré, du haut et étroit, de la porcelaine, de l’ardoise, du verre… là, on va vraiment pouvoir jouer à la dînette ! Pour la cuisson, vous ferez difficilement l’impasse sur les moules individuels (en silicone, de préférence), mais pour la présentation, farfouillez dans vos buffets, vous y dénicherez des trésors : des tasses à café pour une mousse, des verrines pour une panna cotta, des tubes à éprouvette pour une soupe de fruits, une jolie cuillère à café pour une truffe, un cercle découpé dans du papier cuisson et un brin de raphia pour vos muffins... Vintage ? Oui, et on adore ça ! Ludique ? C’est aussi le but ! 

Conseil + : pour ne pas être débordé(e), pensez à congeler quelques gourmandises, cuisinez en famille, en prévision d’un futur café gourmand (madeleines ou macarons, restes de brownie ou de cheese-cake...). Les desserts crémeux, eux devront être faits le jour de leur dégustation.

Quelques idées supplémentaires ?

Essayez de décliner votre café gourmand en accord avec le thème de votre repas : après une pasta party, restez en Italie avec les panna cotta, tiramisu et autre biscotti. Une choucroute peut être suivie de mini kugelhofs et de biscuits aux épices de Noël. Vous pouvez également proposer une petite salade de fruits rafraîchissante ou un sorbet pour terminer sur une touche légère.

Les mots clés associés
0 J'aime
Commentaires
0 Partage