Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Le pamplemousse livre ses secrets
Ma vie en couleurs Ma vie en couleurs

Mais qui es-tu au juste, pamplemousse ?

Rond, pulpeux et rafraîchissant joyeusement nos petits déjeuners, le pamplemousse aurait tout pour lui ? Présentation acidulée.

Un fruit asiatique

Non, le pamplemousse ne vient pas de Floride, mais bien d’Asie, de la Malaisie plus exactement, où il est cultivé depuis des siècles. C’est au XIIe siècle qu’il arrive en Europe, via l’Espagne, apportant avec lui un peu de soleil dans nos assiettes.

Le pamplemousse en 4 versions

Le saviez-vous ? Il existe quatre grandes variétés de pamplemousses, parmi lesquelles on compte le pomelo, à tort puisqu’il s’agit d’une autre espèce :

1. Le pomelo, donc, plus petit qu’un pamplemousse. C’est lui qu’on trouve le plus souvent sur nos étals.

2. Le pamplemousse blanc. Deux fois plus gros qu’une orange, sa chair croquante et acidulée est légèrement amère.

3. Le pamplemousse rose, à la peau jaune et rosée. Sa chair, également rosée, est très parfumée et sucrée.

4. Enfin, le pamplemousse sanguin, plus foncé que le rose, est davantage sucré.

Le plein d’énergie

Attention, fruit puissant !  Gorgé de vitamine C et A, le pamplemousse donne de l’énergie et favorise la croissance. Ce n’est pas tout ! On lui prête des propriétés médicinales qui agissent sur la digestion, favorisent l’amincissement, mais aussi des propriétés antiseptiques et antioxydantes.

Les bons gestes

Pour choisir un fruit juteux, ouvrez l’œil : la peau du pamplemousse doit être lisse et ferme. Le fruit doit aussi être lourd. Un pamplemousse se conserve une semaine à l’air ambiant et un mois dans le bac à légumes. Mais vous pouvez également le congeler entier, eh oui, après l’avoir pelé ou en jus !

Comment le cuisiner ?

À la cuillère, bien sûr, avec un peu de sucre de canne. Mais pas seulement. Le pamplemousse se glisse partout !

En vinaigrette

Il remplace facilement le vinaigre pour assaisonner vos salades, tout en apportant une touche d’originalité.

Dans une salade

Ajouter des suprêmes de pamplemousse (les quartiers, sans la peau amère) dans une salade composée apporte de la fraîcheur, du jus, du croquant.

En « carrés »

Une pâte avec une crème oncteuse de notre chouchou le pamplemousse ça vous dit ? Annelyse, notre chroniqueuse culinaire nous explique tout dans sa recette des carrés de pamplemousse !

Rôti au four

Vous avez bien lu ! Le pamplemousse peut aussi se consommer chaud, délesté de sa peau, saupoudré de cassonade et passé sous le gril, pour un dessert light.

Dans une marinade

Vous cuisinez de la volaille ? Préparez une marinade avec du jus de pamplemousse, un peu d’ail et de piment. Laissez-y tremper vos blancs de poulet, pour un petit goût inattendu.

Poêlé avec du foie gras

Enfin, touche de finesse dans un plat de luxe, le pamplemousse poêlé avec sa petite tranche de foie gras est un régal.

Les mots clés associés
30 J'aime
Commentaires