Aller au contenu principal
Le Mont d’or, un fromage gourmand et de saison
Ma vie en couleurs

Le Mont d’or, le fromage qu’on adore

Que toutes celles qui sont en plein régime ferment les yeux ! Aujourd’hui, nous faisons la part belle au Mont d’or, ce fromage rond, coulant et savoureux qui ressemble bien à un péché… de gourmandise !

Traditionnel ou rien !

Produit dans le Haut-Doubs, le Mont d’or (sans trait d’union, s’il vous plait) répond à un cahier des charges très précis : il nécessite sept litres de lait pour un kilo de fromage. Très coulant (miam !), il est affiné seulement pendant trois semaines. Puis, avant de rejoindre les étals du fromager et du supermarché, il est élégamment habillé d’une ceinture en écorce d’épicéa et mis en boîte, exclusivement à la main.

Dans nos assiettes depuis des siècles

Il semblerait que la recette soit connue depuis le Moyen Âge, mais c’est en 1764, dans une lettre de Jean-Jacques Rousseau lui-même, que le fromage est mentionné pour la première fois à l’écrit. Philosopher avec du fromage, c’est bien notre genre !

Une gourmandise de saison

Pour déguster l’onctueux fromage, ne tardez pas trop ! En effet, le Mont d’or n’est fabriqué qu’entre août et mars, et donc commercialisé entre septembre et mai. Pourquoi ? À cause du temps, pardi ! Les vaches montbéliardes, rentrées à l’étable pendant la saison humide, produisent moins de lait qu’en été (quand elles font du Comté !). Nous, on dit : « Merci la pluie ! »

On le déguste comment ?

Simplissime, à la cuillère

Si l’envie est trop grande, sachez que tout est permis, même de déguster le Mont d’or à la petite cuillère sur une belle tranche de pain de campagne.

Classique, au four !

Pour changer de la raclette ! Enlevez le couvercle de la boîte, piquez le fromage avec quelques gousses d’ail, arrosez de vin blanc et enfournez le tout 20 minutes à 180 °C. Résultat ? Un plat « dans son jus », à déguster avec des pommes de terre vapeur, une salade verte craquante ou un peu de jambon.

Savoureux, dans une quiche

Pour des quiches encore plus irrésistibles, parsemez votre pâte feuilletée de lardons, rondelles de courgettes et dés de Mont d’or avant d’ajouter votre appareil (crème, œufs et assaisonnement). Si ça, ce n’est pas de la comfort food...

Urbain, dans un burger

Tentez les burgers « maison », avec du pain brioché toasté, une tranche de bacon, des rondelles d’oignon rouge et un steak haché de qualité, sur lequel vous ferez fondre une belle cuillère de Mont d’or en fin de cuisson. Rustique et urbain à la fois !

Les mots clés associés
57 J'aime
Commentaires