Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
5 recettes de nos montagnes pour bien choisir ses fromages !

5 recettes de nos montagnes pour bien choisir ses fromages !

Qui dit sport d’hiver dit raclette ou fondue, n’est-ce pas ? D’ici à ce que le ski ou la randonnée ne soient qu’un prétexte pour pouvoir en engloutir une montagne, il n’y a qu’un pas ! Raison de plus pour ne pas se louper et les préparer avec le fromage « qui va bien » !

 

1/ La Fondue

Privilégiez les fromages à pâte pressée cuite comme le Beaufort (en Savoie et Haute Savoie) ou le Comté (dans le Jura ou les Vosges), voire un mélange des deux. Débarrassés de leurs croûtes puis râpés, leur saveur assez neutre mettra bien en valeur votre petit vin blanc de Savoie ou votre kirsch ! N’oubliez pas de verser un œuf battu en omelette dans le fond du caquelon pour ne pas en laisser une croûte. Miam !

Variante : faites un détour par la Suisse via le Vacherin fribourgeois au goût légèrement acidulé.

2/ La raclette

Pour bien choisir votre fromage à Raclette, prenez-le au lait cru et d’un joli coloris brun doré. Au toucher, il se forme une petite alvéole qui doit disparaitre aussitôt. Pour varier les plaisirs, proposez un fromage à la moutarde ou aux épices, et remplacez la pomme de terre classique par de la Vitelotte, dont la couleur pourpre égaiera votre table !

Variante : avec de la Tomme du Jura ou du Morbier, cela le fait aussi.

3/ La tartiflette

Toujours dans les alpages, une tartiflette ne se conçoit pas sans un Reblochon… Mais attention, choisissez-le fermier ou fruité. Sa croûte doit être orangée, presque dorée (pas trop foncée surtout).

Variante : une tartiflette au Munster ou au mascarpone (mamma mia !).

4/ L’Aligot

Ce plat traditionnel de l’Aveyron est une sorte de purée de pomme de terre mélangée à de la tomme fraîche de Laguiole. On la dit « fraîche », car elle en est au premier stade de fabrication, ce qui la rend bien « filante » (qui n’a pas vu ces fameuses photos de fils d’aligot interminables ?).

Variante : essayez avec du Cantal, mais on vous prévient, ce n’est plus un authentique Aligot.

5/ La Truffade

Point de truffe dans cette version auvergnate de la tartiflette, c’est juste le surnom donné à la pomme de terre présente dans cette recette. La tome fraîche de Cantal utilisée ici est un bloc moelleux de couleur blanche portant l'empreinte du tissu qui l'a pressé et essoré. Elle est d’ailleurs assez difficile à trouver en dehors de sa région.

Variante : aucune à notre connaissance ! La truffade est unique.

Bonus : misez sur le « gratin » des fromages !

Ce n’est pas parce qu’il va être fondu qu’il ne faut pas choisir un fromage de qualité. Au contraire, pour ne pas se retrouver avec de « l’huile », il doit bien tenir à la cuisson. Alors n’hésitez pas à piocher parmi les produits primés (AOC, AOP et IGP) dont la liste est ici.

Vous avez désormais toutes les infos pour bien affiner votre choix !

0 J'aime
Commentaires
0 Partage