Aller au contenu principal
Eaux florales, extraits et huiles essentielles : parfumez naturellement vos plats !
Ma vie en couleurs

Eaux florales, extraits et huiles essentielles : parfumez naturellement vos plats !

Macérées, extraites ou distillées, la nature met à notre disposition des essences inégalables pour parfumer nos plats ! À doser selon leur concentration pour un plaisir sans modération, partez à la découverte des arômes, extraits, eaux florales et autres huiles essentielles qui vont sublimer votre cuisine… tout naturellement !

Comment s’y retrouver dans le petit monde des saveurs concentrées ?

 Aromatiser ses petits plats avec des essences parfumées présente bien des avantages : on peut les cuisiner tout au long de l’année, elles se conservent plusieurs mois et elles sont peu caloriques

  • Cependant, si vous êtes sensible à l’aspect naturel des choses, évitez d’utiliser les « arômes ». Ce sont les plus répandus et les moins chers, mais sachez que même si l’étiquette mentionne « arôme naturel », il n’y a souvent aucune trace de l’ingrédient dont ils sont censés reproduire le goût ! Par exemple, l’arôme naturel de fraise est conçu à partir de copeaux de bois australiens, des enfants de Dame Nature certes, mais qui ne ressemblent ni de près ni de loin à une fraise ! 
  • Nos conseils

1. Préférez les eaux florales, les extraits naturels ou les huiles essentielles. 

2. Lisez bien les étiquettes.

3. Optez systématiquement pour des préparations issues de l’agriculture biologique (le fameux logo AB). 

Parfumez vos plats avec délicatesse grâce aux eaux florales

 - Caractéristiques/utilisations préconisées 

  • L’eau florale désigne de l’eau condensée obtenue par distillation d’une plante. Sa teneur en principes actifs est tout simplement parfaite : assez élevée pour nous faire bénéficier des atouts santé des plantes présentes, mais suffisamment subtile pour ne représenter aucun danger pour les personnes fragiles (femmes enceintes, allaitantes ou jeunes enfants). 
  • C’est la seule essence soluble dans l’eau, donc n’hésitez pas à l’utiliser dans des soupes, des boissons froides, des cocktails ou des infusions aux saveurs inédites. Attention, dans un plat chaud, ajoutez-la plutôt en fin de cuisson pour préserver son goût. 

- Dosage et conservation : on préconise une à deux cuillers à soupe dans la plupart des recettes. Et quand bien même vous auriez la main lourde, aucun risque pour votre santé ! Conservez le flacon entamé au frais pour éviter la contamination bactérienne. 

 

Un parfum prononcé « juste comme il faut » avec les extraits naturels

 - Caractéristiques/utilisations préconisées 

  • Les extraits sont obtenus à partir de la macération de denrées aromatiques dans de l’alcool. 
  • Les vrais extraits bio proposent peu de parfums : la vanille, le café, l’amande amère et parfois les agrumes. Ceux-ci sont principalement utilisés en pâtisserie. Ceci dit, n’hésitez pas à jouer l’originalité en associant la vanille à des fruits de mer, le café à un bon filet de bœuf ou l’amande à de la volaille. 

- Dosage et conservation : l'extrait est vendu en petits flacons de 40 ou 50 ml, dont le bouchon sert de doseur. Un bouchon par litre de préparation est une bonne base pour démarrer, puis goûtez pour rectifier. En pulvérisateur, comptez 3 « pschitt » pour un litre. Conservez-le loin de la lumière et de la chaleur et il durera une bonne année ! 

- Et si vous faisiez votre propre extrait de vanille ? C’est l’un des plus chers, alors tentez le coup ! Pour cela, disposez 2 belles gousses de vanille et 10 cl de vodka ou de sirop de sucre de canne dans un flacon en verre bien fermé. Laissez reposer dans un endroit sombre pendant 8 semaines en le secouant deux fois par semaine. 

 

Allez-y au compte-gouttes avec les huiles essentielles !

- Caractéristiques et utilisations préconisées  

  • L'huile essentielle (HE) est la sécrétion naturelle d’une plante à partir de sa racine, son bois, sa feuille, son fruit et sa fleur. 
  • Veillez à choisir une huile essentielle comestible car elles ne s’utilisent pas toutes en cuisine.
  • Elle est liposoluble, c’est-à-dire qu’il faut la délayer dans un corps gras (beurre, huile, miel, jaune d’œuf) avant de l’utiliser. Elle est ultra-puissante, c’est pourquoi elle est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants de moins de 6 ans et aux personnes allergiques. Comme les eaux florales, elle préfère éviter les cuissons longues.

- Dosage et conservation : le dosage est l’étape la plus délicate dans la manipulation des huiles essentielles, car une goutte de trop peut ruiner tout un plat ! C’est pourquoi certains fabricants ont récemment décidé de les proposer dans des formes plus faciles à contrôler : le spray et les cristaux. Plus besoin de diluer dans un corps gras et adieu l’angoisse de la goutte fatale ! 

 

Alors, lequel de ces trois condensés de saveurs vous a « naturellement » le plus séduite ? 

Les mots clés associés
37 J'aime
Commentaire