Aller au contenu principal
apéritif dinatoire léger
Ma vie en couleurs

Apéro dinatoire allégé, mode d'emploi !

Dès les premiers beaux jours, l’envie nous démange de recevoir les amis « à la bonne franquette », autour d’un apéritif dînatoire. Mais attention, l’épreuve du maillot n’est pas loin, alors apéro « consistant » ne doit pas rimer avec « grossissant ». Avec nos astuces et recettes, la gourmandise et la légèreté s’invitent autour de la table basse !

Les « apéros non grata » (à éviter)

- Chips, cacahuètes et autres charcuteries sont de vraies sirènes : difficile de résister à leur appel, mais lorsque la balance rend son verdict le lendemain, le charme est aussitôt rompu ! Et pour cause : 100 g de cacahuètes ou de chips fournissent à elles seules le tiers des besoins journaliers en calories d’une femme non sportive ! 

- Pourtant, il existe des alternatives saines à ces petites bombes caloriques. Vos amis sont accros aux chips ? Proposez-leur une version aux légumes (betteraves, radis noir, carottes) ou découpez des feuilles de ravioli chinois en triangles. Dans les deux cas, saupoudrez de quelques épices (curry, paprika, muscade) et faites cuire au four. Ils aiment picorer ? Déballez des olives vertes (trois fois moins caloriques que les noires) ou des fruits secs (figues, dattes, abricots secs bio) en lieu et place des graines salées. Bonne nouvelle, certains fromages et charcuteries sont tout à fait acceptables : la cancoillotte (un fromage maigre de Franche-Comté), la mozzarella ou la féta allégées, le jambon blanc découenné et dégraissé, la viande de grison ou le pastrami. Piquez-les sur des mini-brochettes avec des tomates-cerise ou des billes de melon, enveloppez-en des asperges et ni vu, ni connu, vous diviserez les calories par deux !

Côté boisson… jouez l’illusion !

- Bluffez vos invités avec un Mojito sans alcool plus vrai que nature : au fond d’un verre, disposez des petits dés de concombre, 2 quartiers de citron vert, 10 feuilles de menthe et une cuillère de sirop d’agave. Écrasez bien. Complétez avec de la glace pilée et de l’eau gazeuse, dégustez avec une grosse paille et, ô miracle, on jurerait avoir affaire à un vrai Mojito ! Autre petite tricherie : parmi notre sélection de cocktails, remplacez les alcools par ces nouveaux sirops qui en reproduisent fidèlement le goût. 

- Et bien sûr, on n’oublie pas de s’amuser en musique : ambiance rock, latina ou bal-musette ?

Bouchées salées à volonté !

- Avant toute chose, n’oubliez pas que la « finger food » est une expérience multi-sensorielle : jouez sur l’aspect visuel, variez les textures et les goûts, alternez le chaud et le froid… Équipez-vous de grands plateaux en carton, de piques, de cuillères apéritives et de mini-verrines. Tous les détails sont dans « Un apéro tendance en mode finger food ».

- Pour une jolie silhouette, il va falloir miser sur des aliments réputés « légers » et booster leurs saveurs parfois un peu fades avec des épices ou des ingrédients insolites.

- Les légumes : le plateau de crudités, on en a vite fait le tour. Alors, mixez, roulez, creusez, bref amusez-vous et régalez vos invités par la même occasion. Un velouté glacé de petits pois, des verrines fraîcheur aux légumes crus, des rouleaux d’aubergines ou des makis de courgettes au saumon fumé et philadelphia®, des tronçons de concombre creusés dans lesquels on aura mis une bille de mozzarella marinée au pesto… sont quelques suggestions parmi d’autres ! 

- Le poulet (le blanc, de préférence) : faites cuire des Boulettes yakitori dans un bon bouillon, proposez des mini-salades thaï au poulet, ou bien des brochettes de satay et leur sauce cacahuète (avec modération).

- Le poisson : jouez l’originalité avec un carpaccio de daurade et sa vinaigrette de fruits rouges, un tartare de saumon et ses pommes granny, des cubes de thon mi-cuits et de betterave piqués ensemble, ou un tartare de saumon à la mangue. Avec le Philadelphia®, des tomates crues farcies aux rillettes de sardines feront leur petit effet ! 

- Idées bonus : et si vous initiiez vos amis à quelques ingrédients encore méconnus ?   Les vermicelles kadaïf sont des sortes de cheveux d’anges que l’on peut enrouler autour d’aliments comme des asperges ou des crevettes avant de les enfourner. L’algue nori (vous savez, celle qui entoure les makis) peut servir d’enveloppe originale pour des bouchées ou des boulettes. Et il y a encore d’autres algues à découvrir comme le wakamé, par exemple ! Le radis daikon finement émincé peut servir de support à des tartinades. Ah, et aussi, n’hésitez pas à confectionner vos propres bouchées vapeurs, les fameux dim sum

 

Côté sucré…

Qui a dit que l’apéritif dînatoire ne devait être que salé ? Nos idées gagnantes pourront être déclinées en dessert : en veloutés ou smoothies de fruits, en tartares mangue/fraise, en carpaccio d’ananas ou en roulés de mangue, pourquoi pas ?  Vous trouverez de belles idées dans nos articles sur les carpaccio et tartares et les roulés ! Et si ce n’est pas assez, pensez Brochettes d’abricots à la menthe, Cracotte® au carpaccio de fruits frais, soupe de fruits rouges ou de fraises à l’orange, ou encore pamplemousse et framboises en aspic.

L’avantage des apéros allégés, c’est qu’on peut remettre le couvert tous les soirs (ou presque) ! 

Les mots clés associés
69 J'aime
Commentaires