Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Conseils et astuces sur l’épilation maison parfaite et facile

L’épilation maison elle a tout bon !

Le poil a un gros défaut, il pointe le bout de son nez très régulièrement ! Et lorsque les robes raccourcissent et que les maillots de bain s’échancrent, il est temps de déclarer ouverte la chasse aux poils. Première solution, confier la mission à une esthéticienne, mais au détriment de notre porte-monnaie. Seconde solution, remonter ses manches et s’épiler soi-même comme une pro. Petit tour de piste des solutions "anti-poils" à faire chez soi sans même sursauter !

Le rasoir, simple comme bonjour !

C’est la solution la plus facile, la moins douloureuse et la plus rapide. Mais c’est aussi la technique la moins précise et la moins pérenne (15 jours maxi). Il n’empêche, le rasoir continue à compter un grand nombre d’adeptes qui voient en lui un allié bienveillant pour dire adieu aux poils en un coup de lame. A noter que le rasoir est plutôt réservé aux faibles pilosités et à certaines zones du corps comme les jambes ou les aisselles. En revanche. on évite le maillot et le visage. Au final, le rasoir c’est parfait pour les poils discrets, sur certaines zones uniquement, en dépannage entre deux épilations… ou pour les douillettes !

- On l’utilise comment ? Facile, avec un gel ou une crème que l’on applique sur la zone à raser (et on ne lésine pas sur les quantités). On passe le rasoir dans le sens de la pousse des poils, puis à rebrousse poil. On rince la lame à l’eau chaude entre deux passages. On essuie et on parfait à la pince à épiler.

- Il y a du nouveau ? Certes il y a toujours le classique rasoir mécanique, mais aujourd’hui l’offre s’est élargie avec des lames cernées de bandes hydratantes qui rendent le rasage plus doux et plus rapide. Les gels aussi ont évolué, ils se sont mis à l’heure d’hiver avec des effets « glaçon » pour un grand coup de frais bien agréable.

Conseil + : à la question, peut-on emprunter le rasoir de Monsieur ? La réponse est non, sauf en cas d’urgence absolue. Les lames de rasoir pour homme sont pensées pour tailler une barbe drue sur une peau plutôt épaisse. 

Les épilateurs électriques, faites entrer la techno !

Si auparavant il s’apparentait à un véritable instrument de torture, ça n’est plus le cas aujourd’hui. Economique, rapide, efficace et de moins en moins douloureux, l’épilateur électrique est le « must have » de l’épilation. Contrairement au rasage, l’épilateur électrique retire le poil ET le bulbe, ce qui à terme allonge le temps de repousse. Tout le monde peut investir dans un épilateur électrique (comptez en moyenne 50 €) : poils fournis ou discrets, blondes ou brunes, il fait preuve d’efficacité sans discrimination. Et il s’insinue partout, aisselles, jambes, maillot, rien ne lui résiste. 

- On l’utilise comment ? Sur une peau parfaitement sèche et (idéalement) talquée, on passe la tête de l’épilateur sur la zone à épiler en petits mouvements circulaires après avoir bien tendu la peau, un peu comme des petits massages. Rien d’autre à faire, on peut ranger son épilateur pendant trois semaines minimum.

- Il y a du nouveau : oh que oui ! Les fabricants ont compris que l’adage « souffrir pour être belle » avait ses limites. Certains épilateurs exfolient avant d’épiler pour préparer la peau ; d’autres se passent sous la douche pour limiter la sensation de douleur ; et certains modèles jouent même au docteur en « anesthésiant » la peau avec leur embout à effet froid.

Conseil + : auparavant réservés à l’institut, les épilateurs à la lumière pulsée font leur entrée dans nos salles de bains. Ils fonctionnent de la même façon que chez les pro, à savoir qu’ils détruisent le bulbe et suppriment les poils de façon définitive. Seul hic, il vous en coûtera environ 600 € ! 

Epilation à la cire, on fait place nette !

C’est la méthode des perfectionnistes, de celles qui refusent tout poil envahissant. Mais gare, c’est aussi la plus délicate et soyons honnête, la moins indolore. Déjà, comment choisir entre cire chaude, cire froide et cire tiède ? On va faire simple : la cire chaude est la plus efficace, sa chaleur permet de dilater les pores et de faciliter l’extraction des poils. La cire froide est plutôt réservée aux personnes souffrant de jambes lourdes ou à la peau sensible. La cire tiède est un bon compromis entre les deux...

La cire chaude est proposée sous différentes formes (billes de cire à chauffer au bain marie, roll on électrique chauffant, pot de cire à passer au micro-ondes…), à appliquer sur la peau avant de les retirer d’un coup sec (en gardant le sourire) avec des bandes lavables. Toutes les zones sont concernées et la peau reste impeccable pendant un mois. 

La cire froide se présente sous forme de bandes déjà prêtes, adaptées aux zones à épiler. Simple et facile d’utilisation, elle s’applique n’importe où, n’importe quand et sans aucun risque. C’est la reine des retouches en vacances. Elle demande juste un petit coup de main et n’est pas sans douleur. A éviter sur les aisselles.

La cire tiède est basée sur le même principe que la cire chaude sauf…qu’elle est tiède, donc plus facilement supportable. 

- On les utilise comment ? Pour la cire froide, de simples bandelettes suffisent. Pour la cire chaude et tiède, il faut lire soigneusement les précautions d’emploi (attention aux brûlures !). Rassurez-vous, les fabricants sont de plus en plus précautionneux et intègrent des petits signaux d’alerte en cas de température trop élevée. Dans tous les cas, il faut veiller à bien préparer sa peau avec un gommage préalable et idéalement une séance de sauna ou hammam pour dilater les pores.

- Il y a du nouveau ? Oui, pas tant dans les principes de base mais plutôt dans la présentation des produits. Si on peut encore procéder « à l’ancienne » avec des billes de cire à faire fondre dans une casserole, il est bien plus pratique de s’offrir un roll-on avec cire intégrée pour une température « zéro prise de risque ».

Conseil + : vous rêvez d’une épilation à l’orientale ? Vous avez bien raison, c’est la plus précise. Cette pâte à base d’eau sucre, miel et citron s’applique à la main en mouvements circulaires. A la question de savoir si ça fait mal ? La réponse est trois fois oui, mais le résultat est impressionnant.

Crème dépilatoire, plus efficace qu’on ne le pense…

Sa réputation n’est pas au top : odeur pas très agréable, efficacité limitée, trop chimique… Et pourtant la crème dépilatoire a fait de sacrés progrès et a totalement sa place dans notre salle de bains ! Ne serait-ce qu’en dépannage, mais pas seulement. A l’inverse de l’épilation qui « arrache » le bulbe du poil, la crème dépilatoire dissout la kératine. Son efficacité est limitée dans le temps (comptez une semaine avant la repousse), mais elle est très facile à utiliser et convient parfaitement aux poils discrets ou à celles qui souffrent de repousse difficile (poils incarnés, boutons). Attention aux zones à traiter : on évite le visage et le maillot ! 

- On l’utilise comment ? On l’applique sur la zone à épiler en couche épaisse, on laisse agir le temps indiqué et on retire à l’aide d’une spatule avant de rincer.

- Il y a du nouveau ? Pas forcément dans l’efficacité, mais plutôt dans le plaisir d’utilisation. Désormais, les crèmes dépilatoires ne sentent plus le soufre et s’utilisent sous la douche pour encore plus de rapidité. Elles sont aussi pensées pour les peaux sensibles qui peuvent goûter au plaisir du « zéro poil » sans rougir. 

Conseil + : soyez vigilante sur le temps de pause. Si on vous dit 10 minutes, inutile de pousser jusqu’à 15 sous peine de vous retrouver avec des irritations. De la même façon, on termine par une crème à base d'huile d'amande douce ou un pschitt d’eau apaisante pour réconforter la peau. 

Bonus : savez-vous manier la pince à épiler ?…

Pour les poils les plus fins, optez pour une pince à bouts recourbés dite « crabe ». Pour les poils les plus drus, préférez une pince aux extrémités plates pour un arrachage plus précis. 

Le poil rebelle ? On parie qu’il ne passera plus par vous !

Les mots clés associés
0 J'aime
Commentaires
0 Partage