Aller au contenu principal
Une minijupe tendance
Ma vie en couleurs

Minijupe : nos conseils pour la porter haut et court !

Dans toute nos vitrines, la minijupe ressurgit avec les beaux jours ! Vous n'osez pas le court ? Voici quelques petits conseils pour dévoiler vos jambes tout en restant parfaitement décontractée.

Choisir le bon modèle

Moulante, patineuse, trapèze… à chacune la jupe qui lui convient ! Sachez que les formes en trapèze sont parfaites pour affiner les hanches, les jupes patineuses ont l'avantage d'être taille haute et d'aplatir le ventre, les jupes droites vont à toutes, les jupes boules, aux morphologies plutôt fines. Et si vous n'osez pas la jupe, des jupes-shorts sont faites pour vous !

Équilibrer sa tenue…

On ne le dira jamais assez : on peut tout porter tant que l'on sait doser et équilibrer sa tenue. On évite donc le cumul court et tenue moulante par exemple. Tout comme la mini et le décolleté.

...et les volumes

Pour ne pas sembler ni saucissonnée, ni perdue dans un océan de tissus, on suit une règle : jupe moulante-blouse aérienne. Jupe patineuse ou boule/haut ajusté. Facile, non ?

Oser l'imprimé

Imprimés ethniques, vichy, fleuris…. La mini ose tout cette année, et apporte de la couleur à votre garde-robe. En revanche, sachez que l'imprimé apporte du volume à une tenue, une bonne nouvelle pour les silhouettes en manque de courbes, une notion à connaître si on cherche plutôt à s'affiner.

Utiliser les basiques

Qui dit minijupe dit aussi « restons basiques ». Question jupe, on craque pour un modèle en jean, ou en cuir qui sont des intemporels et qui peuvent aller avec tout. Pour rester chic, on évite alors toute fioriture dessus. Et on les porte également avec des pièces basiques qui n'ont plus rien à prouver : chemise blanche ou chemisier unis, t-shirt blanc ou noir, caraco avec un peu de dentelle…

Mixer les codes

Pas question de jouer trop à la « fifille » en multipliant les codes féminins : l'idée, c'est aussi de mixer les styles pour un rendu plus urbain : une veste de blazer, des baskets blanches, un t-shirt oversize ou un sweat shirt… amusez-vous !

Rester à plat

Pour la journée, on préfère de loin de chaussures plates, beaucoup plus décontractées que des talons, mais rien n'empêche de varier les plaisirs ! Sandales plates, sneakers, voire derbies pour un look sage et rétro. Vous ne pouvez pas vous passer de hauteur ? On vous concède les espadrilles compensées, mais seulement l'été !

Mini, le soir aussi !

Oui, la minijupe peut très bien se porter en soirée, version chic, Un jupe sexy oui, mais dans ce cas, on la choisit noire, simple et ajustée à sa morphologie. On peut également casser la silhouette avec une veste un peu large. Des talons ? Oui, mais de jolis escarpins, sobres. Idem, on y va mollo sur les accessoires : un joli bracelet, une pochette, et c'est bon !

Idée

Mais pourquoi une journée de la minijupe ? 
 Depuis trois ans, la minijupe a donc sa journée. Une question de mode ? Que nenni ! C'est au départ une action anti-machisme, lancée en Tunisie en 2015, en réponse à une discrimination : une jeune femme n'avait pas pu passer ses examens pour une jupe… jugée trop courte. Depuis, c'est surtout un moyen d'affirmer qu'une femme a le droit de s'habiller comme elle l'entend, quel que soit son pays ou sa religion. Et même si c'est court !

Les mots clés associés
13 J'aime
Commentaires