Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Conseils et astuces beauté du corps, comment mettre ses formes en valeur

Mettez vos formes en valeur : dessous chics et astuces chocs !

Les fêtes arrivent et c’est le moment ou jamais de briller côté look… et côté silhouette ! Que vous soyez ronde ou longiligne, à vous les courbes affriolantes et la démarche légère. Comment ? C’est facile : en suivant nos conseils morphologiques et vestimentaires… Et en misant sur la lingerie sculptante qui vous redonne le pouvoir sur votre ligne en toute discrétion. C’est parti pour la leçon de maintien et de séduction !

Conseil n° 1 : connaître votre silhouette les yeux fermés. 

Selon les experts en morphologie, il existerait de 5 à 10 types de silhouettes, portant des noms de lettres (X, H…), de formes géométriques (ronde, rectangle…), de nombres (8…) ou de fruits (poire, banane…). Pas toujours évident de s’y retrouver ! En réalité, c’est assez simple : ce qui compte, c’est le rapport entre vos épaules, votre taille et vos hanches. Pour le déterminer précisément, il suffit de prendre vos mesures. Mais pour le « visualiser » et vous en imprégner, accrochez une grande feuille de papier au mur (papier peint ou kraft par exemple), appuyez-vous contre (en sous-vêtements) et demandez à une amie de tracer avec un crayon le contour de votre silhouette, du cou jusqu’aux pieds. 

Conseil n° 2 : repérer vos atouts et les mettre en valeur. 

Maintenant que vous avez visualisé votre silhouette et repéré s’il y a une différence de largeur entre vos hanches et vos épaules ou non, et si vous avez une taille marquée ou pas, intéressez-vous aux autres parties de votre anatomie. Avez-vous le cou fin, une poitrine généreuse, des mollets galbés, des bras enrobés, un petit « bedon », des fesses rebondies ? On a toutes des parties de notre corps que l’on aime et d’autres que l’on n’aime pas. L’objectif : jouer sur vos avantages pour attirer l’attention dessus, tout en détournant le regard de vos « défauts », en les camouflant si besoin. 

Conseil n° 3 : miser sur les bons vêtements. 

Coupes, couleurs, motifs, matières… les vêtements grossissent, allongent ou affinent la silhouette, soulignant telle ou telle partie du corps. Après avoir dressé la liste de vos « + » et de vos « - », il vous suffit de choisir les bons pour mettre l’accent sur vos atouts ! Quelques exemples ?

  • Vos épaules sont égales à vos hanches ? La chance ! Votre silhouette est équilibrée, tout vous va. Vous pouvez « amener le regard » sur vos épaules (dos-nu, haut à fines bretelles) ou sur vos hanches (robe en stretch, jupe crayon), à vous de choisir !
  • Vos épaules sont plus larges que vos hanches ? Inutile d’en rajouter sur le haut, essayez plutôt d’étoffer vos hanches (jupe boule ou à jupons) ou d’attirer l’attention sur les parties plus fines (jambes ou taille). Les robes à manches un peu « looses » atténuent l’aspect carré du buste.
  • Vos hanches sont plus larges que vos épaules ? À vous les épaulettes, les grands cols, les encolures carrées, les dos nageurs, etc. Une robe à emmanchures américaines, à fines bretelles ou avec des décolletés en V mettra aussi votre buste en valeur.
  • Taille fine ? Profitez-en ! Plus vous la marquerez (haut et robe cintrés, matière moulante, ceinture), plus vous serez séduisante…
  • Taille peu marquée ? Soit vous attirez l’œil ailleurs (en jouant les grandes asperges avec une robe longue si vous êtes menue et longiligne, ou en mettant en valeur votre poitrine si vous êtes plutôt ronde), soit vous essayez de « tricher » visuellement : grosse ceinture, lignes convergentes vers le centre de la silhouette (col en V profond, jupe trapèze). 

Toutes les nuances et subtilités sont possibles… À vous de jouer selon l’effet désiré et vos autres atouts !

Conseil n° 4 : adopter la lingerie sculptante.

Gaines, corsets, armatures, bonnets renforcés : nos mamans et grand-mères avaient tout compris côté lingerie ! Après des années de « vache maigre », le shapewear* revient en force, mais en version confort et techno avec des matières magiques comme la microfibre ou l’élasthanne. Amplifiantes, modelantes ou affinantes, elles s’adaptent à toutes les morphologies et permettent de redessiner discrètement n’importe quelle silhouette de la tête aux pieds (ou presque) ! Une poitrine menue ? Vite, un soutien-gorge push-up ! Des fesses un peu plates et un ventre trop rebondi ? À vous le panty silhouette ! Hanches et fessier un peu larges ? Banco pour la culotte haute amincissante ! Il existe aussi de la lingerie avec des patchs en silicone pour accentuer vos formes, des collants et leggins sculptants qui vous assurent des jambes douces et galbées… bref, toute une panoplie pour transformer une rondeur en atout naturel, soutenir ici, amincir là, relever par là-bas. Et tout ça, sans torture ! 

 *Shape-wear : lingerie galbante ou sculptante.

Conseil n° 5 : essayer et réessayer. 

Tout comme il faut un peu de temps pour trouver les vêtements qui vous vont comme un gant (cf. conseil n° 3), il ne faut pas hésiter à essayer des dizaines de modèles de lingerie pour trouver celle qui va vous permettre d’obtenir « l’effet waouh » désiré. Fesses plus rebondies, poitrine plus galbée, ventre plus plat, on ne se décourage pas et on passe par l’étape cabine d’essayage sans rechigner (quitte à les commander plus tard sur Internet) ! Le plus : faire prendre ses mensurations par des mains expertes et demander l’avis d’une bonne copine.

Conseil n° 6 : s’habiller en conséquence.

À chaque pièce du dressing féminin correspond une lingerie appropriée. Un panty gainant est parfait sous une robe moulante ou une jupe crayon, tandis qu’un push-up atteindra son meilleur effet sous un chemisier avec les premiers boutons ouverts ou un col roulé en cachemire. Bref, pour exploiter au mieux le potentiel « accentueur de formes » de la lingerie sculptante, il faut choisir avec soin les vêtements qui vont avec. Ne serait-ce que pour éviter la bretelle disgracieuse qui dépasse… Notre conseil : sortir et étaler tout son arsenal (différents soutiens-gorges, culottes taille haute et basse, bodys, corsets, porte-jarretelles…) et adapter vos sous-vêtements à votre tenue du jour et à la silhouette que vous voulez avoir.

Conseil n° 7 : tricher avec discernement. 

Soyons franches : la lingerie shapewear a pour but ultime de tromper son petit monde. Pas de complexes à avoir, même les stars d’Hollywood qui nous font rêver en passent par-là. Jouer avec les push-up pour avoir un décolleté avantageux ou avec une culotte haute amincissante pour retrouver le ventre de ses vingt ans, il n’y a aucun mal à ça ! En revanche, il y a des limites et des règles à respecter : bien doser ses atouts et ne pas sortir toute sa panoplie en même temps pour ne pas se retrouver avec une silhouette de pin-up « too much » qui ruinera tous vos efforts ; suggérer intelligemment et éviter la lingerie trop apparente pour ne pas basculer dans le vulgaire ; veiller à ce que le reste du look soit de bon goût, etc. 

Conseil n° 8 : séduire sans en avoir l’air. 

Corollaire du conseil précédent : ne pas pécher par excès ! Si l’envie de sortir le grand jeu pour les fêtes vous prend, l’écueil à éviter est celui d’une féminité trop « agressive » qui sera tout sauf chic et naturelle. Si vous n’êtes pas à l’aise, trop engoncée, trop apprêtée ou instable sur vos stilettos, cela se verra et aura l’effet inverse de celui escompté : mettre en valeur vos formes en sublimant vos atouts naturels. Vous sentir bien et vous plaire à vous-même, sans trop en faire, c’est la première étape de la séduction…

Alors, qui sera la plus belle pour aller danser ou recevoir ?

Pour en savoir plus : Le guide du relooking, de Cristina Cordula.

Idée

La mode éthique, on y croit ! Même s’il y a encore beaucoup de chemin à faire (cf. les récents scandales liés à la fabrication des jeans et du cuir, les conditions de travail de la main d’œuvre, etc.). Raison de plus pour amplifier le mouvement et chercher des solutions aux problèmes posés en s’appuyant sur les valeurs du développement durable. Quelques marques éthiques : tudobom, postdiem, ekyog, sobosibio, origines nomades, métissages de styles.

Les mots clés associés
0 J'aime
Commentaires
0 Partage