Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Donnez une seconde vie à vos produits de beauté !

Donnez une seconde vie à vos produits de beauté !

Et si on jetait un petit coup d’œil dans votre armoire de salle de bains ? Entre la crème à la texture trop riche pour votre peau et les vernis à ongles aux couleurs improbables, on peut dire que vous avez accumulé quelques « mauvais achats ». Et votre bonne conscience (écolo et financière) vous interdit de les jeter. Tant mieux, car ils ont droit à une seconde chance. À vous la récup’ cosméto !

Après l’heure… c’est plus l’heure !

Tout comme les yaourts dans votre frigo, les produits de beauté ont eux aussi une date limite de consommation. Pour la connaître, cherchez sur votre produit un petit logo montrant un pot ouvert. À côté est inscrite la mention 6 ou 12 mois qui indique la date d’utilisation optimale. Au-delà de cette date, la crème peut changer d’aspect ou perdre ses qualités. Mais rassurez-vous, les risques de réactions sont mineurs. Petit conseil lors de l’achat de votre produit : notez la date du jour sur l’emballage. 

Et pour y voir encore plus clair : 

- Pour tout ce qui est crèmes cosmétiques type produits anti-rides ou hydratants, le temps est compté (environ 6 mois), alors veillez à ne pas en ouvrir plusieurs en même temps et préférez les conditionnements en flacon-pompe. Pour les adeptes des présentations en pots traditionnels, utilisez systématiquement les petites spatules pour éviter de « polluer » la crème.

- Les produits pour les yeux sont très fragiles et s’altèrent rapidement. Les mascaras et eye-liners ont une durée de vie d’environ trois mois. Au-delà, ils se dessèchent et peuvent provoquer des irritations. Et pour qu’ils restent efficaces comme au premier jour, veillez à les conserver à l’abri de la chaleur.

- Les produits solaires sont ceux qui ont la durée de vie la plus courte ! Une fois le conditionnement ouvert, les filtres perdent leur efficacité. Donc chaque année, on investit dans de nouvelles crèmes. Seule exception, les « après-soleils » qui peuvent continuer à bichonner notre peau tout au long de l’année. 

- Pour les produits de maquillage type fonds de teint ou rouges à lèvres, l’idéal est de les conserver un an. Au-delà, ils perdent leur fraîcheur et leur couleur. À moduler cependant selon votre propre estimation. 

- Les parfums se conservent très longtemps, jusqu’à 5 ans et plus. À condition de les conserver à l’abri de la chaleur et de la lumière.

Opération vide-armoire à la salle de bains !

Vos crèmes s’endorment dans votre salle de bains faute d’activité ? Pas de panique, elles peuvent toutes trouver un nouveau rôle. Exemples :

- Votre gommage joue les durs à cuire ? Mélangez-le avec un peu de lait démaquillant ou utilisez-le uniquement sur les parties les moins sensibles du corps (coudes, genoux, pieds).

- Vous ne supportez pas votre nouvelle crème contour des yeux ? Recyclez-la en crème contour des lèvres, elle s’adapte parfaitement à cette zone du visage. 

- Votre huile pour le corps commence à sentir le rance ? Utilisez-la pour nourrir vos cuticules… ou la pointe de vos cheveux.

- Vous avez craqué pour cette crème hors de prix qui s’avère trop grasse pour votre peau ? Faites en profiter votre cou, vos mains et vos pieds.

De l’air dans vos produits capillaires

Ils envahissent le bord de votre baignoire et vous ne savez plus comment vous en débarrasser sans culpabiliser… Bonne nouvelle, eux aussi cachent des ressources inexploitées.

- Votre shampoing ne vous convient plus ? Utilisez-le pour nettoyer vos peignes et brosses, ou diluez-le avec un peu d’eau pour le transformer en savon pour les mains.

- Votre après-shampoing ne câline pas suffisamment vos cheveux ? Transformez-le en crème à raser pour vos jambes.

- Votre huile capillaire est trop grasse ? Cantonnez-la aux pointes. Elle est trop sèche ? Emballez vos cheveux dans une serviette chaude pour optimiser son action nourrissante.

Dans le maquillage, tout est bon !

Oui, on vous le confirme, rien n’est perdu et tout se recycle dans le maquillage. Il suffit d’un peu d’astuces pour rentabiliser son pôle de dépense « make-up ».

- Vous avez opté pour un fond de teint trop foncé ? Mélangez-le à une crème hydratante ou appliquez une poudre matifiante plus pâle pour rééquilibrer sa couleur. 

- Ce rouge à lèvres est décidément trop foncé ? Ajoutez quelques touches de baume hydratant pour atténuer la couleur. Il est trop clair ? Appliquez au préalable un crayon plus foncé sur les lèvres.

- Votre crayon pour les yeux est trop sec ? Passez-le sous la flamme d’un briquet pendant 5 à 10 secondes et vous voici avec un très joli eye-liner (attendez tout de même quelques minutes avant de l’appliquer !). 

- Votre gloss est en fin de vie ? Placez-le dans un verre d’eau très chaude pour le diluer.

- Votre mascara est trop sec ? Recyclez-le en brosse à sourcils.

- Et contrairement à une idée couramment répandue, on ne réanime pas son vieux vernis en ajoutant du dissolvant, mais en ajoutant du top coat (base de vernis)!

Pour finir, savez-vous que cette tendance récup’ porte un nom bien précis ? Il s’agit de la « slow cosmétique ». Une nouvelle façon de consommer moins et mieux. Nous, on aime…

Les mots clés associés
0 J'aime
Commentaires
0 Partage