Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Conseils pour une coloration réussie - astuces pour une belle coloration maison
Ma vie en couleurs

La pro de la coloration, c'est moi !

Prête à changer de tête pour des reflets flamboyants ? Lancez vous dans la coloration à la maison, avec nos trucs irrésistibles et infaillibles.

Avant... C'est mon choix !

Ai-je l'âme d'une rousse ?

Si tout est permis, une couleur de cheveux se choisit aussi en fonction de sa carnation. Ainsi, si votre peau est foncée, mieux vaut éviter les rouges. Idem pour les peaux mat qui deviennent ternes sous un blond trop clair. Sachez aussi qu'on se perçoit  souvent un ton plus foncé qu'on ne l'est réellement. Pour éviter une teinte trop foncée, le mieux est d'appliquer une de ses mèches sur le nuancier.

Avec ou sans amoniaque ?

Les colorations sans amoniaque, temporaires (6-8 shampooings) ou semi permanentes (6-8 semaines), sont destinées aux envies de reflets naturels : elles teignent le cheveu pour réchauffer une couleur ou gagner un ton ou deux. Un peu plus "agressives", les colorations permanentes contenant de l'amoniaque imprègnent le cheveu et sont préconisées pour les changements de couleur ou pour couvrir les cheveux blancs.

Mousse, gel, shampooing... on fait le point :

Le plus simple ? Une coloration shampooing, qui s'applique comme telle, et en une seule fois. Idéale pour les pressées. Les plus courantes sont les kits contenant un tube de crème, un lait révélateur et un soin fixateur. Si l'application est aujourd'hui facile, elle peut être un peu salissante : n'oubliez pas d'enfiler vos gants ! Peur d'en mettre partout ? Les "mousses", qui se fondent dans la chevelure et ne coulent pas, sont faites pour vous. Les adeptes du "naturel" préféreront un héné ou une coloration bio : des produits semi-permanents, qui redonnent surtout de l'éclat, en nourissant les cheveux pour 6 à 8 semaines.

Et 2 jours avant :

Testez toujours le produit dans le creux du bras 48h avant son application pour vérifier que vous le supportez bien. Et pour une meilleure prise de la couleur, éviter de vous laver les cheveux 24h afin qu'elle ne glisse pas sur les fibres "trop" propres.

Pendant... Suivez le guide...

L'astuce de la pro : 

Passez un corps gras, comme de la crème hydratante, en couche épaisse sur le contour du visage pour éviter que la couleur na tache vos tempes ou votre front.

L'aventure capillaire débute :

Débutez plutôt votre coloration par l'arrière de la tête. Le but : éviter un temps de pose trop long sur le devant et donc une chevelure en deux tons. Suivez également scrupuleusement le temps indiqué sur la notice : ce n'est pas le moment de passer vos coups de fil !

Hé ! ça chauffe !

Ca brûle ou ça démange ? On arrête tout et on rince. Inutile d'insister, le produit n'est tout simplement pas adapté à votre sensibilité.

Après... Entretien et réparation

J'en prends soin :

Pour entretenir votre couleur, il vous faudra dès maintenant la chouchouter. C'est l'heure d'abuser des produits hydratants : masques et huiles, spécifiques pour les cheveux colorés... En revanche, attendez au moins 6 semaines pour renouveler l'expérience, pour ne pas abîmer vos cheveux.

En cas de petits dégâts...

Une tache sur votre jean ? Un peu de laque avant le lavage sur la partie sinistrée et le dégât ne sera plus qu'un vieux souvenir. Pour un problème de teinte trop claire, vous pouvez ratraper quelques tons à l'aide d'une coloration un ton plus foncée tout en diminuant le temps de pause de 5 minutes. Si elle est trop prononcée, pas de panique, elle s'estompe généralement au bout de quelques lavages. Encore mieux : assumez votre nouveaux look, si vous en êtes fière, c'est sûr, il vous ira bien !

22 J'aime
Commentaires