Aller au contenu principal
Conseils et astuces pour avoir des cheveux épais et volumineux
Ma vie en couleurs

Cheveux fins et si vous montiez le volume

Il y a des injustices capillaires dans la vie et  les cheveux fins en font partie ! Si ses causes sont multiples, la première est génétique. Ajoutons à cela l’utilisation de soins inappropriés ou l’usage intensif du sèche-cheveux, et toutes les (mauvaises) conditions sont réunies. Mais au royaume du cheveu les bonnes nouvelles existent aussi ! Suivez donc nos conseils gonflés pour retrouver une chevelure voluptueuse

Cheveux fins, mais pourquoi ?

Vous avez des cheveux aussi fins que des cheveux de bébé ? Ne dites surtout pas merci à vos parents. Eh oui, bien souvent  les cheveux fins sont héréditaires. Ce manque de texture donne un aspect clairsemé et une chevelure raplapla qu’il faut apprendre à gérer pour faire illusion. Mais comment savoir si vos cheveux sont vraiment fins ? Petite technique toute simple, en regardant sur votre doigt, vous pourrez juger en comparaison avec un cheveu normal. Le cheveu fin est presque transparent, comme un fil de couture usé. Autres symptômes révélateurs : les cheveux fins sont sensibles à l’électricité statique, difficiles à coiffer, se cassent facilement et surtout manquent de volume. Certaines périodes peuvent aussi être propices à l’apparition de cheveux fins. C’est le cas après la grossesse, lors de régimes trop stricts, à la ménopause, en période de stress ou si vous avez abusé des colorations. Sachez que la couleur des cheveux n’a rien à voir avec son volume. Brunes ou blondes, rousses ou châtain, nous sommes toutes à égalité. Mais faisons fi de cette note un peu sombre et trouvons plutôt des solutions !

Vive les « bluffeurs » de cheveux !

Première astuce pour tromper l’ennemi : il faut hy-dra-ter ! En priorité, on choisit LE bon shampoing doux et hydratant spécialement élaboré pour hydrater les fibres et redonner du volume aux cheveux fins. Utilisez l’après-shampoing avant votre shampoing afin que l’excédent de produit soit éliminé au lavage, car il a tendance à plomber le volume. Petit produit miracle surprenant : le shampoing sec. Les mannequins l’ont adopté pour structurer la coiffure et redonner un coup de frais entre deux défilés. N’hésitez pas à alterner avec votre shampoing de tous les jours. Les produits texturants et volumateurs sont aussi des alliés incontournables. Attention cependant, on ne le répétera jamais assez, les cheveux fins aiment les soins légers. Appliquez en touche finale une crème (légère, légère), une huile sèche texturante ou un baume gainant juste sur les pointes. La laque est aussi fantastique pour éviter l’effet soufflé qui retombe. Et le brushing, bon ou pas bon ? Bon pour effectuer un décollement de racine et donner du volume, pas bon si l’air est trop chaud, donc on module pour ne garder que le meilleur.

Conseil + : tentez aussi des traitements plus profonds avec les huiles essentielles (lavande, sauge, thym, serpolet…). Mélangées avec une huile neutre, elles sont divines appliquées en massage. Les huiles précieuses type argan, coco ou jojoba peuvent être aussi d’une grande aide. Mais à appliquer avec modération pour ne pas étouffer la fibre capillaire.

Tricher, c’est bien joué !

Le manque de volume, ça se répare aussi avec des illusions d’optique, merci Monsieur le Coiffeur ! La coupe idéale doit offrir du mouvement sans alourdir les racines, comme un carré droit ou plongeant ou une coupe courte à « la garçonne » très stylisée. Faites l’impasse sur les coupes biseautées ou effilées sur les longueurs qui renforcent encore l’aspect fragile du cheveu. Jouez aussi sur l’effet ondulé, facile à réaliser avec un simple fer à lisser. N’hésitez pas à couper régulièrement pour redonner de la force et de la vigueur. Certains trompe-l’œil peuvent aussi entrer en scène pour « booster » la chevelure. Une grande mèche sur le devant par exemple ou une frange bien fournie. Les rajouts et extensions sont une excellente alternative pour tricher sans avoir l’air d’y toucher. Et la couleur (sans en abuser) ou le henné permettent aussi de redensifier le cheveu grâce aux pigments qui les composent.

Conseil + : outre ses qualités texturantes, la couleur en jouant sur les reflets crée un effet « volume ». Rien de mieux qu’une base un peu plus foncée que votre couleur naturelle suivie d’un balayage pour éclaircir quelques mèches en surfaces. 

On met quoi dans son assiette ?

Et si on pouvait doper ses cheveux rien qu’en changeant son alimentation ? Protéines, fer, zinc, vitamine B, voici le cocktail idéal qui devrait se retrouver dans nos assiettes. Mais où les trouver ? Dans la viande tout d’abord (attention les gourmandes, pas la charcuterie !), le poisson, les aliments riches en fer comme le foie de veau ou le boudin, les céréales et le jaune d’œuf. Les huîtres et les fruits de mer, tout comme les noix, les noisettes et amandes, sont des sources exceptionnelles de zinc. Et pour faire le plein de vitamine B, pensez aux poissons gras, au cresson et aux fromages (brie, camembert). Plus facile encore, saupoudrez un peu de levure de bière riche en vitamine B sur vos salades. Et puis bien sûr, il y a les aliments à éviter comme les plats trop gras, trop sucrés (notamment les jus de fruits concentrés), et les excitants comme le thé et le café qui peuvent freiner l’assimilation de certaines vitamines. 

Conseil + : faites une cure deux fois par an de compléments alimentaires riches en principes actifs, une excellente façon de ne pas se prendre la tête pour son assiette !

Vous avez désormais toutes les solutions pour mettre fin aux problèmes de volume des cheveux fins, à vous de jouer !

Les mots clés associés
56 J'aime
Commentaires