user default profile image
header

60 ans que la marque est engagée pour une agriculture durable

Depuis bientôt 60 ans, nos délicieuses purées françaises sont fabriquées en Picardie ! Mousline, la première marque française de purées déshydratées, se transmet de génération en génération grâce à sa gourmandise, sa tendresse, sa qualité et sa transparence.

Mousline s’engage autour de 3 piliers forts = la Qualité, le Local et la Durabilité

Mousline une marque de QUALITÉ

Depuis la révolution technologique en 1963, le process est resté proche du « fait maison » à plus grande échelle. Tout au long des étapes de la transformation des pommes de terres en flocons, nous veillons à préserver leur goût et leur qualité nutritive :

- Les pommes de terre sont triées, épluchées, coupées puis cuites à la vapeur avant d’être passées au presse-purée.

- La chaleur permet ensuite d’éliminer l’eau pour former un film qui sera broyé en flocons. Ces derniers sont emballés dans des sachets sous atmosphère protectrice pour en préserver la saveur dans le temps.

 

push1

 

L’intégralité des produits de la marque Mousline® disposent d’un Nutri-score A ou B.
Mousline® est engagée pour la qualité nutritionnelle de ses produits : nos purées sont fabriquées sans colorant, et sans arôme artificiel.

La mise en avant du Nutri-score sur les cartons donne au consommateur une information claire et fiable sur la qualité nutritionnelle du produit, ce qui permet plus de transparence.
 

 

push2

 

Mousline s’est associée à Too Good To Go pour sensibiliser les consommateurs français aux bonnes pratiques antigaspillage autour des dates de consommation.
Le gaspillage alimentaire représente 10 millions de tonnes par an en France et coûte 16 milliards d’euros. La France a été la première à adopter un cadre législatif en la matière, avec la loi Garot du 11 février 2016, et le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire lancé le 14 juin 2013, qui fixe comme objectif la division par deux du gaspillage alimentaire à horizon 2025.


Sur ce sujet, les dates de péremption jouent un rôle essentiel : selon la Commission Européenne, elles sont responsables de 20 % du gaspillage alimentaire dans les foyers (eux-mêmes responsables de 33 % du gaspillage selon l’ADEME) et sont la plus grosse source de gaspillage dans la grande distribution.
Bien que les dates de péremption soient fixées et déterminées en interne par les fabricants, c’est le règlement européen INCO de 2011 (règlement n°1169/2011 du 25 octobre 2011) qui oblige tous les États membres à apposer une date sur leurs produits alimentaires.


Il existe deux types de dates, dont l’annexe X du règlement INCO fixe la traduction :
La Date Limite de Consommation - “à consommer jusqu’au” : est un indicatif sanitaire soit une date après laquelle le produit peut présenter des risques pour la santé. Cette date doit s’apposer sur des produits considérés hautement périssables.
La Date de Durabilité Minimale (DDM ex DLUO) - “à consommer de préférence avant le/fin” : est un indicatif de qualité, soit une date après laquelle le produit perd des vertus organoleptiques sans présenter de risques pour la santé.

Comment vérifier que mon produit est encore bon une fois la DDM dépassée ?
Quand la DDM d’un produit est dépassée, n’ayez plus le réflexe de jeter, faites appel à votre bon sens :
Conservez bien votre produit en suivant les indications sur l’emballage afin de préserver toutes ses qualités.
Utilisez vos sens :
- Observez le produit : pour déterminer si l’emballage est intact, si le produit n’a pas changé de couleur, s’il n’y a pas de moisissures.
- Sentez le produit : pour déterminer si l’odeur n’a pas changé.
- Goûtez le produit : un petit peu, afin que votre palais détermine s’il ne présente pas d’aigreur, de pétillement, s’il n’a pas un goût inhabituel.
 

push3

 

Mousline une marque LOCALE de PICARDIE


L'atelier de fabrication des purées MOUSLINE® est installé depuis 1967 à Rosières -en -Santerre . Cette implantation est optimale car située au cœur d'un terroir généreux et particulièrement adapté à la culture des pommes de terre . Le mot Santerre est d’ailleurs dérivé du latin Sana Terra (« terre saine »), exprimant la générosité de ses sols . Cette implantation est conforme à la volonté de la marque MOUSLINE® de réunir les agriculteurs et l'atelier de production des flocons de pomme de terre sur un territoire favorisant la proximité.


C’est pour toutes ces raisons que la majorité* de nos purées MOUSLINE® sont produites à partir de pommes de terre françaises récoltées localement .
MOUSLINE® travaille en partenariat avec ses agriculteurs, et ce depuis plus de trois générations pour certains! Aujourd’hui MOUSLINE® compte plus de 120 agriculteurs partenaires dont les champs sont majoritairement situés à moins de 25km de l’usine. En plus de ce partenariat, MOUSLINE® est engagée pour encourager une agriculture responsable, respectueuse des hommes et de la nature et qui contribue à préserver les ressources naturelles dans les zones de culture (eau, sols, air).


Les trois variétés de pommes de terre principalement utilisées dans la purée MOUSLINE® sont la Bintje, l’Astérix et la Fontane. Leur mélange est savamment étudié pour vous garantir une purée au bon goût de pommes de terre et à la qualité optimale.


 

push4

 

Depuis 2022, Mousline fait imprimer la majorité de ses étuis par l’imprimeur Fellmann Cartonnages Picardie, situé à Soisson, à moins de 100km de l’usine. 
 

* Sauf MOUSLINE® Bio et MOUSLINE® Façon Presse-Purée mais nous investissons dans notre usine pour rapatrier leur fabrication dès que nos équipements nous le permettront

Mousline une marque DURABLE


L’usine de Rosières-en-Santerre, qui produit la purée Mousline®, a mis en place une chaudière à bois (chaudière biomasse), remplaçant les chaudières à fuel et permettant une réduction des émissions de CO2, tout en utilisant une énergie renouvelable au lieu d'une énergie fossile, avec l'utilisation de bois issus de forêts gérées durablement dans un rayon de 100km autour de l'usine. L’usine Mousline® fonctionne à 90% grâce à cette chaudière biomasse et pour le reste se fournit en gaz et électricité renouvelables.


Rosières est une usine zéro-déchet mis en décharge : 100% des déchets de l'usine sont valorisés, par recyclage, par valorisation énergétique grâce à la méthanisation, ou par réutilisation dans une autre filière ... Exemple : une partie des pelures de pomme de terre est destinée à l’alimentation animale, ce qui permet à l’usine de n’enfouir aucun déchet.


L'usine de Rosières a notamment contribué à l'installation d'un méthaniseur à moins de 30km de son site afin de partager le recyclage des déchets et recréer de l'énergie à partir de ces déchets.
 

push5

 

Mousline s’engage aussi contre le gaspillage alimentaire dès la production. 


En effet Mousline a revu son cahier des charges en 2020 pour accepter plus de pommes de terre « choquées » c’est-à-dire qu’on a accrue la tolérance à la présence de points noirs sur les pommes de terre.


Trop gros, trop petits… chaque année des aliments parfaitement consommables sont jetés à cause de leur apparence. Chez Mousline, plus besoin d’être Miss Pomme de Terre pour devenir une belle purée. Ainsi, il se peut que vous retrouviez de petits points noirs dans vos purées : c’est le signe de toutes les pommes de terre sauvées pour une purée à la qualité et au goût inchangés.

Le carton des packs Mousline® est 100% recyclable. Quant aux sachets, ils ne le sont pas encore, mais Mousline s’engage pour la recyclabilité de la totalité de ses emballages d’ici 2025.
 

inscription-loader