Aller au contenu principal
Du mobilier de jardin sur une terrasse
Cif

Mobilier de jardin : conseils nettoyage avant hivernage

La belle saison touche à sa fin ! La cigale ayant bullé tout l’été, place à la fourmi pour entretenir et bichonner votre mobilier de jardin avant de le ranger… Mais avant d’hiberner, il aura besoin d’un bon nettoyage et d’un peu d’entretien ! Voici toutes les bonnes idées pour qu’il soit frais et pimpant pour l’année prochaine.

 

Pourquoi nettoyer son mobilier de jardin ?

Remiser son mobilier de jardin sans nettoyage au préalable c’est l’exposer aux ennemis qui le guettent : le froid, l’humidité, la poussière, les champignons, la moisissure, les parasites… Si vous le rangez tel quel dans un endroit fermé, il y a fort à parier que vous le retrouverez en piteux état aux prochains beaux jours !

 

Par où commencer ?

La première chose à faire est d’éliminer la poussière et les saletés avec un chiffon et une éponge humide, voire de l’eau savonneuse si nécessaire. Ensuite, les conseils varient en fonction du type de mobilier ! Allons voir ça de plus près…

 

À chaque matière, son entretien !

 

Transats, parasols, stores et coussins

S’ils sont récents, les toiles de vos accessoires ont de bonnes chances d’être en « texaline », un matériau de synthèse très résistant et facile d’entretien. Dans ce cas, un coup d’éponge et d’eau savonneuse ou un passage au jet d’eau, et ils seront nickels.

Cif® Ultra Power Dégraissant sera parfait pour nettoyer en profondeur toutes les surfaces, dont les toiles classiques, puisqu’il est compatible avec le textile.

Bien vu : certains tissus peuvent également passer à la machine, vérifiez !

 

Mobilier en résine tressée

Attention au nettoyage du rotin synthétique, car les tresses en résine plus fragiles qu’une surface plane et la saleté a tendance à s’y incruster. Bannissez tous les ustensiles ou produits abrasifs qui peuvent rayer les meubles et risquent de rendre les fibres poreuses.
Pour l’entretien courant, contentez-vous d’une éponge humide et de produit lave-vaisselle. En cas de taches rebelles, essayez la pierre d’argile, le produit pour nettoyer les vitres ou le vinaigre blanc dilué à l’eau pour moitié.

Ne frottez pas trop et rincez à grande eau immédiatement. Après le séchage, vous pouvez appliquer une cire spéciale, qui empêchera la résine de jaunir ou de durcir.

 

Mobilier en plastique
Si votre mobilier est jauni, grisé, ou taché, redonnez lui un coup de jeune avec Cif® Ultra Power Anti moisissure, qui blanchit les surfaces car il contient de la Javel.

Enfin, si vos meubles font vraiment grise mine, vous pouvez toujours les repeindre avec une peinture appropriée !

 

Mobilier en teck ou en bois exotique

Chic mais fragile, le teck est sensible au soleil et à l’humidité. Il est aussi plus perméable aux taches de toutes sortes. Pour un bon nettoyage de surface, utilisez une brosse et de l’eau savonneuse. Séchez rapidement à l’abri du soleil avec un linge, avant de passer une couche d’huile pour teck au pinceau (ou de saturateur pour les bois exotiques). Elle va nourrir, protéger et donner un beau fini au bois. En cas de taches incrustées, vous pouvez poncer avec un abrasif fin et utiliser un « dégriseur » qui redonnera sa couleur naturelle au bois. À noter : le teck ne se vernit pas et ne se peint pas.

 

Mobilier en métal

Les meubles en métal ont un talon d’Achille : la rouille. Côté nettoyage, c’est simple : eau chaude + savon. Après le nettoyage, pour donner un fini brillant, passez un chiffon imbibé d’huile, puis polissez à l’aide d’un linge sec. En cas de rouille, agissez rapidement avant qu’elle ne s’étende. Frottez d’abord les taches avec une brosse métallique afin d’aplanir la surface, puis dépoussiérez. Appliquez ensuite un traitement pour stopper la rouille. Il ne vous reste plus qu’à trouver une peinture décorative antirouille de la même couleur que vos meubles… ou les repeindre entièrement !

 

Où ranger son mobilier de jardin ?

Si vous disposez d'un garage, d’une remise ou d’une cave (pas trop humide), c’est parfait. L’important, c’est de protéger votre mobilier des UV et des intempéries.

Si vous n’avez pas d’espace fermé disponible, laissez vos meubles à l’extérieur. Mais recouvrez-les à l’aide d’une bâche ou de housses pour les garder bien au sec et à l’abri de la lumière, en prenant soin de les isoler du sol également, à cause de l’humidité et des petites bêtes.

Bon conseil : veillez à choisir des protections qui laissent passer l’air pour éviter la formation de moisissures !

 

Crédit : istock

157 J'aime
Commentaires