Un microbiome cutané équilibré, une peau en bonne santé
Ma vie en couleurs

Le microbiome cutané, un allié beauté pour notre peau

Le microbiome cutané qu’est-ce que c’est ? Véritable écosystème, présent au sein des différentes parties du corps : intestin, appareil uro-génital… il concerne aussi la peau. Non, non, les bactéries n’ont pas si mauvaise réputation ! Au contraire, elles forment un bouclier immunitaire. Découvrez la définition du microbiome cutané et comment nos déodorants, dentifrices, shampoings ou cosmétiques nouvelle génération préservent notre équilibre bactériologique !

 

Microbiome cutané : notre peau est peuplée par des colonies de bactéries

La carte d’identité de notre peau

Microbiome cutané : des alliés immunitaires très utiles

Une question d’équilibre…

Chouchouter nos bactéries cutanées : des solutions existent

De bonnes habitudes beauté

Respecter la flore microbienne, la solution des gels douche DOVE®

L’aire biotique à la rescousse !

L’avenir de la cosmétique sera… vivant

Le saviez-vous ? Le microbiome humain, c’est aussi dans la bouche !

Microbiome cutané : notre peau est peuplée par des colonies de bactéries

Quelle est la définition du microbiome cutané au juste ? Vous avez entendu parler du microbiote intestinal, équivalent de la flore intestinale, dont le tube digestif abrite un millier de micro-organismes ? Sachez que le microbiome cutané est son équivalent… mais pour la peau ! Ce sont des milliards de bactéries, champignons, levures et micro-organismes qui peuplent notre surface cutanée et colonisent les recoins et sous-couches de notre épiderme. Ces microscopiques êtres vivants sont même dix fois plus nombreux que nos cellules et pèsent autant que notre cerveau… c’est dire ! C’est un fait, nous sommes constitués à 90 % de bactéries !

La carte d’identité de notre peau

Un peu comme les empreintes digitales, ou une sorte de deuxième code génétique, le microbiome cutané est propre à chacun et se forme dès la naissance. Sachez qu’il est unique. Aucune chance de trouver une autre personne qui aurait exactement les mêmes bactéries que vous (il existe plusieurs centaines de souches différentes).


Carte d’identité individuelle, ou « deuxième génome », le microbiome est un écosystème variable qui diffère en fonction de l’âge, de l’alimentation, du lieu de vie et des habitudes (port des vêtements, utilisation des cosmétiques, température corporelle, hygiène…).

Microbiome cutané : des alliés immunitaires très utiles

Mais à quoi sert-il, ce microbiome de la peau ? Son rôle est primordial dans l’immunité de la peau. Véritable bouclier, il occupe le terrain en jouant le rôle de barrière contre les infections et les agressions extérieures de la peau. Et elles sont nombreuses, entre UV, pollution, évaporation... Il limite aussi l’impact du stress oxydatif sur les cellules, responsable du vieillissement prématuré.


Impossible, donc, de se passer de ces trillions de bactéries, qui, comme de bons petits soldats, protègent le corps humain des envahisseurs pathogènes ! Et leur mission est de taille : assurer la bonne santé de la peau… à long terme.

 

Les bons gestes pour respecter l’équilibre du microbiome cutané

Une question d’équilibre…

Certaines bactéries sont considérées comme bonnes (les saprophytes), d’autres, non (les pathogènes). Or, si l’on en croit les chercheurs, la prépondérance des mauvaises bactéries sur les bonnes est à l’origine d’un déséquilibre (également appelé « dysbiose »).


En somme, le microbiome, c’est un peu comme ce que vous mettez dans votre assiette... plus vous aurez une diversité d’espèces de bactéries au sein de votre peau, mieux vous vous porterez.


Certes, il y a des facteurs que l’on ne peut pas changer comme l’âge, le sexe ou la génétique. Mais le microbiome est aussi en proie à de nombreuses agressions extérieures. Prise d’antibiotiques, stress, variation de la température corporelle et même le climat, peuvent tout chambouler. Or un simple déséquilibre de cette flore cutanée risque de provoquer une baisse de l’immunité du corps humain et une altération de la barrière cutanée. Et là… bonjour les problèmes de peau ! Sans compter qu’une peau agressée vieillit plus vite et se régénère moins bien.

Chouchouter nos bactéries cutanées : des solutions existent

Mais pas de panique ! Comme le dit l’adage, mieux vaut prévenir que guérir… Vous l’avez compris, pour garder une peau éclatante de santé, il convient de ménager votre microbiome en boostant les bonnes bactéries de votre peau.


Rassurez-vous, cela ne vous demandera pas trop d’efforts, bien au contraire !


Pour préserver le film hydrolipidique, cette barrière protectrice à la surface de la peau, et son pH, halte aux cosmétiques trop agressifs et à l’hygiène excessive ! Commencez par zapper vos deux douches par jour, sans pour autant négliger l’incontournable étape démaquillage et nettoyage de la peau, contentez-vous d’une routine quotidienne minimaliste. Votre peau vous dira merci !

De bonnes habitudes beauté

Vive l’hygiène douce et modérée ! Un conseil, veillez à ne pas décaper la peau par un excès de nettoyage matin et soir. Évitez les produits alcalins comme le savon et assurez-vous que le pH de vos pains de toilette ou gels douche soit neutre, voire légèrement acide afin de respecter le pH de la peau. Enfin, utilisez les gels bactéricides pour les mains avec parcimonie. Ils ne font pas bon ménage avec notre microbiome.

 

Le microbiome de la peau respecté avec Dove

Respecter la flore microbienne, la solution des gels douche DOVE®

Respectueux de l’épiderme et de la flore cutanée, DOVE® a compris que la peau doit être appréhendée comme un organe bien vivant ! Les gels douche DOVE® ont été conçus pour un nettoyage en douceur grâce à des agents lavants ultra doux et au ¼ de crème hydratante. Le résultat se voit instantanément ! La peau est belle, saine, éclatante et lumineuse ! Adieu peau de crocodile qui tiraille…

L’aire biotique à la rescousse !

Les prébiotiques et les probiotiques, vous connaissez… mais dans l’assiette ! Au rayon cosmétiques, c’est la même chose ou presque. Plus d’une centaine de publications scientifiques ont montré les bienfaits des probiotiques sur la santé.


C’est pourquoi de plus en plus de crèmes intègrent aujourd’hui dans leurs formules des prébiotiques, des probiotiques, voire des postbiotiques. Ces bactéries, levures ou micro-organismes (eux aussi !) sont en quelque sorte des engrais à bactéries. Leur rôle : améliorer les défenses naturelles de la peau, renforcer le film hydrolipidique et réduire les inflammations cutanées… et donc, retrouver une peau éclatante de santé et équilibrée. Tout un programme !

L’avenir de la cosmétique sera… vivant

Le XXIe siècle sera celui de la cosmétique microbiotique qui rééquilibre la flore cutanée, ou ne sera pas ! Nos produits de beauté de demain seront capables d’amener une bactérie extérieure pour agir sur le microbiome cutané. Les laboratoires sont déjà à l’œuvre sur le sujet. Et grâce à des tests de mesure ADN fiables et précis, il sera bientôt possible d’obtenir une cartographie bactérienne précise de n’importe quelle peau et de ses éventuels déséquilibres.


On peut donc facilement imaginer l’avenir avec une nouvelle cosmétique toujours plus prédictive et individualisée, organisée non plus par type de peau, mais par profil de microbiome… Tout reste à inventer !

Le saviez-vous ? Le microbiome humain, c’est aussi dans la bouche !

Tout un ensemble de micro-organismes vit aussi sous la langue, sur le palais, dans la salive ou entre les dents… Cette flore diversifiée, 2e microbiome du corps humain, joue un rôle protecteur assurant un effet barrière immunitaire important.


Mais stress, pollution, alimentation déséquilibrée, grossesse ou tabagisme sont autant de facteurs susceptibles de perturber et d’appauvrir la flore bucco-dentaire. Résultat, les bactéries pathogènes attaquent ! Sous l’effet d’un microbiome déséquilibré, caries, gingivites ou parodontites ont vite fait de s’inviter, et nous… de déguster !


La solution ? Promouvoir un microbiome buccal équilibré plutôt que d’essayer d’éliminer les bactéries. Cela passe, primo, par un détartrage annuel. Alors, direction le dentiste !


Veillez aussi à effectuer un brossage des dents minutieux avec une brosse douce de petite dimension, si possible électrique pour plus d’efficacité.


Enfin, le choix du dentifrice fait toute la différence. Et, en la matière, cap sur la gamme de dentifrices Zendium, conçus pour favoriser l’équilibre du microbiome. Leur secret ? Ils contiennent des enzymes et des protéines naturelles déjà présentes dans notre bouche et n’ont que des bénéfices, dont celui d’augmenter les bonnes bactéries tout en réduisant les mauvaises, pour une protection naturelle et une hygiène bucco-dentaire au top.

39 J'aime
Commentaires