Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
L'ortie en cosmétique, même pas mal et tellement belle !

L'ortie en cosmétique, même pas mal et tellement belle !

Elle pique au jardin, mais une fois à la salle de bains, elle sait se faire toute douce. Qui ça ? L’ortie, bien sûr ! Une plante qui n’a rien de sexy a priori, mais qui a des vertus beauté bien réelles pour les cheveux, la peau et les ongles. Ça vous démange d’en savoir plus ? C’est parti pour une récolte d’astuces et de recettes piquantes de beauté…

L’ortie, une mauvaise herbe qui a tout bon !


Urticante et envahissante, l’ortie n’a pas bonne réputation dans les familles et chez les jardiniers. Pourtant, ses vertus thérapeutiques, nutritionnelles et cosmétiques gagnent à être (re)découvertes. Utilisée depuis l’Antiquité en Grèce et en Inde par la médecine ayurvédique, elle a été employée en Europe jusqu’à la Renaissance, avant de tomber dans l’oubli. Dommage, car en cosmétique notamment, l’ortie cumule les propriétés vertueuses, à faire pâlir d’envie bien d’autres plantes plus jolies ! Ses bienfaits pour les cheveux, la peau et les ongles sont reconnus*. En réduisant la sécrétion de sébum, elle aide à lutter contre les pellicules et les cheveux gras. Sa richesse en silice et en sels minéraux en fait un excellent soin reminéralisant pour la peau et les cheveux, auxquels elle procure douceur et souplesse. Elle permet également de faire le plein en protéines, acides aminés, fer, vitamines C, A et B, etc., ce qui redonne un coup de fouet aux cheveux ternes et aux peaux fatiguées. Bref, sous des dehors peu aimables, l’ortie a tout pour qu’on l’aime !
* Source : Passeport santé.
 

Quatre recettes de « cosméto à l’ortie » à piquer !


Preuve de son efficacité, on trouve de nombreux produits cosmétiques à l’ortie dans le commerce. Mais comme il n’y a qu’à se baisser pour en ramasser (d’avril à septembre), autant les fabriquer soi-même ! C’est simple, efficace et économique… À noter : à défaut d’ortie sauvage, vous en trouverez sous différentes formes (poudre, paillettes, gélules) dans les magasins bio et les parapharmacies.


•    Un shampoing à l’ortie pour lutter contre les cheveux gras.
Préparation : faites infuser 2 càs de feuille d’orties dans 200 ml d’eau bouillante pendant 20 min. Mélangez à 2 càs d’argile verte en poudre pour obtenir une pâte épaisse. Appliquez sur le cuir chevelu et les longueurs. Massez doucement et laissez agir quelques minutes avant de bien rincer. À conserver une semaine dans un pot hermétique. Astuce : entre deux shampoings, vous pouvez aussi utiliser directement de la poudre d’ortie comme un shampoing à sec.


•    Une lotion tonifiante pour lutter contre la chute des cheveux.
Préparation : mixez trois poignées d’orties fraîches dans 200 ml d’eau. Filtrez et conservez à l’abri de l’air et de la lumière. À utiliser en friction capillaire chaque matin pendant quelques semaines. Vous pouvez compléter la cure par des tisanes d’ortie (au goût très doux, rassurez-vous !) ou des gélules d’ortie. Parfait à l’automne pour lutter contre la chute des cheveux saisonnière…


•    Un masque anti-rides à l’ortie.
Préparation : remplissez un pot à confiture (stérilisé à l’eau bouillante pendant 15 min) de feuilles d’orties fraîches finement hachées, puis recouvrez d’une huile végétale, jojoba, amande douce ou noisette. Laissez macérer 4 à 6 semaines, en remuant tous les jours et en exposant au soleil. Puis filtrez le mélange et ajoutez quelques gouttes de vitamine E. À utiliser en masque ou en crème de nuit. Encore plus simple : préparez une infusion d’ortie et laissez refroidir. Imbibez deux ou trois compresses, laissez poser sur le visage10 min, puis rincez abondamment.


•    Un bain d’ortie pour fortifier les ongles cassants.
Préparation : faites infuser 1 càs de feuilles d’ortie dans un bol d’eau chaude pendant 20 min. Filtrez et ajoutez 1 càs de vinaigre de cidre. Trempez vos ongles pendant 10 min, puis rincez et hydratez. À renouveler 1 ou 2 fois par semaine.

Connaissiez-vous tous les super pouvoirs de l’ortie ? Avez-vous des « recettes magiques » à partager ?

0 J'aime
Commentaires
2 Partages