Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Programme anti-age pour linge toujours jeune
Ma vie en couleurs

Programme anti-age pour linge toujours jeune

Des bouloches sur votre pull préféré ? Des traces d’usure sur le col de votre chemisier adoré ? Pas de panique : le linge fatigué, abimé, délavé n’est plus une fatalité. Il suffit de savoir le bichonner et vous verrez qu’il restera jeune et doux comme au premier jour. Conseils bien essorés pour vous offrir du beau linge pendant longtemps !

Un linge lavé avec soin. 

Tout linge plongé dans une machine à laver devrait ressortir encore plus beau à chaque lavage. Vous n’y croyez pas ? Et pourtant, un nettoyage bien pensé, c’est la clé d’un linge préservé.  

Avant tout, apprenez à bien choisir et doser votre lessive et votre assouplissant. Lessive en poudre pour le blanc, le coton et le linge très sale, et lessive liquide ou concentrée pour les couleurs et le linge peu sale. Suivez bien les conseils de dosage. Triez bien votre linge : par couleurs (couleurs claires, vives, et foncées), et par tissus (éponge, coton, synthétique). Placez systématiquement le linge fragile, comme la lingerie par exemple, dans de petits sacs en maille. 

Retournez toujours le linge de couleur pour préserver la teinte d’origine ; déboutonnez les chemises et chemisiers ; ne remplissez pas trop votre machine (au ¾ pas plus) ; choisissez la bonne température, en moyenne 40°, mais vous pouvez monter jusqu’à 60° pour le blanc de maison (draps, serviettes de toilette), et baisser jusqu'à 30° (appelé « programme délicat ») pour les tissus fragiles.

Sortez votre linge dès la fin du programme pour éviter l’effet « carton », et placez-le sur le sèche-linge en fonction des couleurs (évitez par exemple de faire cohabiter votre tee-shirt rouge éclatant avec votre lingerie blanche). Certains vêtements supportent difficilement le séchage en machine, comme les chemises. Placez-les directement sur un cintre en bois et repassez les cols et les manches à l’envers.

Conseil + : vous avez oublié un mouchoir en papier dans la poche de votre jeans ? Rincez les vêtements concernés avec une paire de bas en nylon pour accrocher et supprimer les petites peluches.

Un linge aux couleurs ravivées !

Avec le temps, les couleurs ont tendance à s’estomper, mais ça, c’était avant de lire nos conseils futés pour un linge toujours lumineux ! Ainsi pour votre linge noir qui vire au gris, ajoutez un petit verre de vinaigre blanc dans le bac de la lessive. Votre joli pantalon rouge perd de sa superbe ? Baignez-le dans de l’eau additionnée de jus de citron (une cuillère de jus de citron pour deux décilitres d’eau). Votre tee-shirt vert pâli de jour en jour ? Plongez-le dans de l’eau additionnée d’ammoniaque (trois cuillères à soupe pour un litre d’eau). Quant au blanc qui a la fâcheuse tendance à jaunir avec le temps, un verre d’eau oxygénée dans l’eau de rinçage permet de retrouver son éclat d’origine. 

Il existe aujourd’hui des lessives « spécial linge noir » ou « linge blanc », que faut-il en penser ? Sachez tout d’abord que ces lessives ne feront pas revenir la couleur sur votre linge. Elles agissent plutôt en prévention en évitant le dégorgement des couleurs. La meilleure solution ? Alterner avec votre lessive habituelle.

Conseil + : s’il est possible de raviver les couleurs avec des produits spécifiques, vous pouvez également avoir envie de délaver vos vieux jeans. Oubliez l’eau de javel écologiquement incorrecte et préférez le sel : plongez votre jeans dans un bain d’eau additionné d’une poignée de gros sel pendant 5h. Passez-le ensuite en machine à 90°. 

Un linge délicat préservé 

Cashmere, laine, soie, satin, pour eux il faut sortir le grand jeu pour préserver leur délicatesse naturelle. 

Pour le cashmere, le lavage à la main est chaudement recommandé. Utilisez une lessive « spécial laine ». Trempez rapidement votre pull dans une eau à 30°, frottez doucement, puis rincez à l’eau claire. Essorez dans une serviette éponge et séchez à plat. Le cashmere peut aussi passer en machine à condition d’adopter le programme laine à froid. Essorez-le lentement (600 tours maximum). Puis séchez de la même façon, toujours à plat sur une serviette, à l’abri de la chaleur et de la lumière.

Idem pour la laine qui supporte difficilement la chaleur. Lavez vos pulls ou écharpes à froid (à la main ou en machine) avec un peu de lessive liquide ou de shampooing doux. Ne les tordez pas, mais séchez-les délicatement avec une serviette éponge, et posez-les à plat pour éviter qu’ils ne se détendent. Pour défeutrer votre pull préféré, plongez-le dans un bain d’eau à peine tiède additionnée d’un verre de vinaigre blanc.

Autre tissu fragile, la soie. Pour elle, on évite la machine et on passe directement en mode « lavage à la main ». Plongez votre chemisier dans un bain d’eau savonneuse tiède sans le faire tremper. Rincez à l’eau froide dans laquelle vous aurez ajouté un peu de sucre et de vinaigre d’alcool. Séchez délicatement avec une serviette éponge. Placez les blouses et chemisiers directement sur un cintre et repassez lorsqu’ils sont encore légèrement humides.

Pour le satin, vérifiez au préalable sur l’étiquette que votre vêtement ne nécessite pas de lavage à sec (notamment pour les rideaux). Si ça n’est pas le cas, vous pouvez les laver vous même en les plongeant dans un bain d’eau froide avec un peu de lessive liquide. Rincez avec une eau additionnée de sucre et de vinaigre blanc. Faites sécher sur un étendoir. Vous pouvez aussi les placer en machine, mais choisissez alors le programme « laine » et évitez le cycle « essorage ».

Conseil + : contrairement à ce que l’on pense, le cashmere aime l’eau et en a même besoin pour conserver sa douceur et retarder l’apparition de bouloches. 

Et pour être incollable sur l’entretien de votre linge, reportez-vous à notre guide des tâches ainsi que notre guide des étiquettes.

Prête à adopter la bonne « lavage attitude » ? Si c’est le cas, vous devriez entendre très souvent le fameux « t’as d’beaux linges, tu sais ? ». 

65 J'aime
Commentaires