Aller au contenu principal
Ma sélection de 0 coupon(s)
0
Continuer ma sélection
Se faire plaisir en cuisine

Un festin express pour moi toute seule !

Déprimant de manger toute seule ? Mais pas du tout ! Que l’on soit une célibataire aguerrie ou occasionnelle, il n’y a aucune raison de ne pas se faire plaisir, sans pour autant passer la soirée derrière les fourneaux ! Voici quelques astuces pour remplir judicieusement votre frigo et votre placard, confectionner des repas express aussi délicieux qu’équilibrés et bien gérer les restes. Miam-miam…

Les bons ustensiles font les bonnes cuisinières

Ce n’est pas parce que l’on cuisine pour une personne que l’on doit être sous-équipée ! On veut le même matériel de base que nos copines chefs de tribu, na ! Une belle batterie de casseroles, un mixeur, un batteur, un lot de couteaux japonais, un verre doseur, une planche à découper… En revanche, vous pouvez laisser votre couscoussière sur les étagères ! Le service « à l’assiette » est très tendance ? Tant mieux, profitez-en pour vous doter de ces adorables mini-cocottes, verrines individuelles et autres petites papillotes en silicone, souvent vendues à l’unité. 

Conseil + : le wok, un indispensable pour une cuisine rapide, saine et goûteuse. À vous la dinde au curry ou la poêlée de courgettes au basilic en deux temps, trois mouvements !

On mise sur les courses

Essayez si possible d’établir une liste de courses pour la semaine, cela vous évitera les achats d’impulsion et permettra de vous limiter exactement à ce dont vous avez besoin. Pour des repas sains et variés, privilégiez les aliments : 

- qui se vendent à l’unité, en petite quantité ou au poids (œufs, fruits et légumes, volaille ou viande en morceaux, charcuterie) ;

- qui donnent du goût (herbes sèches, épices et condiments, huiles variées, bouillon cubes) ;

- qui se conservent longtemps (pâtes et céréales complètes type quinoa ou boulgour, fruits secs, légumes confits).

Sans oublier les surgelés ! Évitez les plats tout prêts, mais foncez sur les légumes ou fruits bruts, les purées et les soupes. Parfaits, car portionnables et de longue conservation. Et si vous avez une soudaine envie d’abricots au cœur de l’hiver pour accompagner vos brochettes de poulet marinées, pas de problème !

Conseil + : deux « solos » qui font les courses ensemble, cela permet de se partager de grosses pièces comme une pastèque ou un rosbif et ainsi de faire des économies. Allô, Mathilde ? 

 

C’est moi la Chef, c’est moi qui décide !

 

Le livreur de sushi vous tutoie ? Aïe, il est temps de réagir ! Pas besoin d’être un cordon-bleu pour vous régaler. Et en plus, le seul juge, ce sera vous ! Alors, détendez-vous et lancez-vous, en ayant une pensée pour la copine dont le conjoint déteste les gambas : vous, vous pouvez manger absolument tout ce vous aimez ! Quelques idées ?

- Si votre temps est compté, avant ou après une sortie au théâtre, par exemple : des tartines à l’italienne accompagnées d’une belle salade de roquette combleront votre estomac pressé. Une salade de chèvre chaud, un croque Monsieur ou des pâtes aux légumes confits, c’est tout aussi top !

- Pour une soirée cocooning (le bonheur en tenue confortable, les cheveux relevés à la va-vite et le visage démaquillé !), préparez-vous avec amour un plateau-repas de compétition, à déguster à la cuisine, devant la télé ou sur votre balcon : des pennes à la tapenade ou une petite verrine de quinoa, suivie de gambas à la citronnelle, 

 ou bien d’une soupe… En dessert, soyons raisonnables, un yaourt ou un fruit. 

Conseil + : solo ne veut pas dire « sans amis ». Profitez de vos soirées cocooning pour tester de nouvelles recettes pour vos prochaines invitations. Utilisez notre convertisseur d’unités ultra pratique pour adapter les ingrédients au nombre de personnes.

La gestion des restes, tout un art !

Des restes, vous en aurez, c’est certain. Alors, apprenez à les gérer intelligemment plutôt que de les subir. Des penne lundi = une salade de pâtes mercredi ! Restes de rosbif (celui partagé avec Mathilde) = nouilles sautées au bœuf quelques jours plus tard. Vos surplus peuvent aussi constituer une superbe lunch box dès le lendemain. Epatés, les collègues ! 

Pour tout conserver dans des conditions optimums, ayez toujours sous le coude du papier alu et du film alimentaire, des boîtes de conservation hermétiques, des sacs de congélation zippés (les « spécial avion » ont pile-poil la bonne taille), des clips ou élastiques pour refermer les sachets.

Conseil + : le bac à glaçons, votre nouvel ami ! Une délicieuse sauce gorgonzola trouvera une seconde vie, versée dans un bac à glaçons et décongelée « cube par cube » selon vos futurs besoins.

Ah, mais c’est qu’il va lui en falloir des arguments, à l’homme de votre vie, pour vous faire renoncer à tout ça !

0 J'aime
Commentaires
0 Partage