Aller au contenu principal
Des feuilles et branchage d’arbre tropical originaire d’Inde moringa
Ma vie en couleurs

Des feuilles et branchage d’arbre tropical originaire d’Inde moringa

Le moringa, (rien à voir avec la meringue, désolé pour la fausse joie), vous en avez probablement entendu parler, mais ne savez pas exactement ce que c'est ? Approchez, on vous dit tout sur les bienfaits de ce super-aliment bientôt indispensable dans votre placard.

Le moringa, c'est quoi ?

Les bienfaits du moringa : cette plante purifiante et antioxydante riche en nutriments

Nutrition : sous quelles formes consommer le moringa

Comment l’intégrer en cuisine

Le moringa, c'est quoi ?

Commençons par la base : le moringa vous évoque quoi ? Pas grand-chose ? Normal, puisqu'il est encore assez nouveau dans nos contrées occidentales (mais plus pour longtemps). Le moringa est un arbre tropical originaire d'Inde, et plus précisément des vallées du sud Himalaya. Transporté au cours des siècles par les commerçants, il se trouve aujourd'hui également dans les zones tropicales d'Afrique, d'Asie, d'Amérique latine, des Antilles et du Sahel.

 

Appelé « arbre à vie », ou encore « arbre à miracles » (excusez du peu !) par certains, il est avant tout connu pour ses vertus médicinales : toutes les parties, des racines aux fleurs, sont ainsi utilisées en médecine ayurvédique depuis des siècles, médecine qui traite aussi bien le corps que l'esprit, pour une vie plus zen. Mais ce n'est pas tout, il est également consommé très facilement en cuisine. En effet, le potentiel nutritionnel de ses feuilles en fait un aliment très vertueux dans les plats et les soupes de nombreux pays. Bref, sous ses airs de simple arbuste commun, le moringa a tout bon !

 

Il n'en fallait pas plus pour que la France et les pays occidentaux s'intéressent de plus en plus à ces feuilles quasi magiques, notamment en poudre, pour donner un peu plus de pouvoir à leurs assiettes.

Un flacon d’huile de moringa, cet arbre tropical riche en nutriments

Les bienfaits du moringa : cette plante purifiante et antioxydante riche en nutriments

Parlons bien, parlons vertus. Si le moringa est si tendance aujourd'hui, c'est que, de la tige aux bouts des feuilles, il regorge de bienfaits qui lui valent le titre de super-aliment. Et ce n'est pas volé, jugez plutôt ! À poids équivalent, le moringa, c'est :

  • 15 fois plus de potassium que la banane,
  • 17 fois plus de calcium que le lait,
  • 25 fois plus de fer que les épinards,
  • 10 fois plus de vitamine A que la carotte,
  • et 7 fois plus de vitamine C que l’orange !

 

Le moringa, ce sont aussi 46 antioxydants, dont les fameux omégas 3, 6 et 9 (des oligo-éléments), et des protéines comportant 8 acides aminés essentiels. Pas mal pour un produit 100 % naturel, non ?

 

  • Des vertus purifiantes. Grâce à tous ses micronutriments, ses antioxydants, mais aussi à sa concentration en chlorophylle et en acides aminés comme la méthionine, le moringa est idéal pour détoxifier les cellules de l'organisme sans perdre en nutriments. Pour rappel, la méthionine entre dans la composition des protéines et ne peut être obtenue que par l’alimentation.
     
  • Une perte de poids facilitée. En accélérant le métabolisme et en relançant l'organisme, le moringa ne vous fera pas perdre du poids, mais il mettra votre corps dans les meilleures conditions pour y parvenir. Ça compte !
     
  • Une protection du système immunitaire. Compte tenu du cocktail nutritionnel qu'il contient, le moringa est reconnu pour booster le système immunitaire, notamment chez les enfants et les personnes âgées, et permet également de se protéger contre les maladies. Un vrai coup de pouce au cœur de l'hiver ! Ou aux changements de saisons !
     
  • Moins de stress, plus de vitalité. Consommer régulièrement du moringa combattrait aussi l'hypertension artérielle, en réduisant le stress et de fait, en augmentant la vitalité et une belle forme. Pourquoi s'en priver ?
     
  • Une mémoire préservée. Sa contenance en fer et en zinc en fait également un allié cognitif : le moringa assure l'activité cérébrale sur le long terme. Rien de magique, bien sûr, mais un bon moyen d'apporter ce qu'il faut à votre cerveau.
     
  • Une peau plus belle, des cheveux plus forts. Il n'y a pas que la santé qui bénéficie des bienfaits du moringa. La beauté aussi ! Appliqué en huile sur la peau, le moringa hydrate, assouplit, lutte contre le vieillissement et régule le sébum pour avoir une peau de bébé. Idem pour les cheveux, à l'aide d'un peu de poudre et d'eau appliquées en masque : les voilà plus forts et plus beaux en quelques séances.

 

Attention cependant : en raison de sa concentration en vitamines A, le moringa est à consommer avec parcimonie pendant la grossesse et l'allaitement. Il est recommandé de consulter votre médecin avant toute utilisation.

Nutrition : sous quelles formes consommer le moringa

En pratique, il n'y a pas UN moringa, mais plusieurs formes de moringa, à utiliser selon vos propres besoins. Ce qui rend cet ingrédient encore plus facile à consommer. Des produits que vous pouvez retrouver notamment dans vos boutiques et sites web bio !

 

  • En feuilles, tout simplement. C'est ici la forme la plus naturelle de la plante. Les feuilles ont un goût très doux, comparable au tilleul, et peuvent se consommer en tisane (feuilles fraîches et eau chaude), ou ajoutées à d'autres infusions, comme la menthe. Le moringa se prépare également comme vous le feriez avec des épinards, ou s'intègre très bien aux soupes, aux sauces tomate et curry. Cuit, il permet de mieux fixer la vitamine A.
     
  • En poudre. La version poudre est plus concentrée en nutriments et son goût est plus typé. 2 à 3 cuillères par jour servent à regonfler vos batteries. Comment l'utiliser ? Comme le thé matcha : dans un smoothie, dans vos pâtisseries, ou encore finement mélangée à vos pestos maison ou vos vinaigrettes ! À vous la poudre magique !
     
  • En gélules. Envie d'ajouter quelques grammes de bienfaits à votre routine ? Vous pouvez également opter pour des gélules en tant que compléments alimentaires, à choisir bio et à boire avec un grand verre d'eau sans dépasser les recommandations.
     
  • En huile. Obtenue par pression des graines de moringa, l'huile est la forme la plus efficace pour profiter des vertus du moringa en beauté. Exfoliante, antioxydante et anti-inflammatoire, elle s'utilise en massage dans votre routine habituelle, directement sur la peau ou le cuir chevelu. Et en cuisine ? Aussi ! Quelques gouttes dans vos plats vous apporteront les bienfaits nécessaires. Mais veillez à la choisir 100 % pure et bio !

De la poudre de moringa dans un bol blanc, pour des recettes détox

Comment l’intégrer en cuisine

Parlons recettes moringa, justement, et gourmandises ! Vous êtes tentés de vous mettre au moringa ? Mais comment l'intégrer dans votre cuisine ? C'est tout simple.

 

  • En version smoothie. Rien de compliqué, il suffit de rajouter à vos ingrédients 10 gr de moringa en poudre avant de mixer. Par exemple : 2 pommes, 2 bananes, un yaourt à la grecque (ou au lait végétal), 20 ml de lait de coco, un peu de miel et du moringa. Délicieux ! Et ça fonctionne avec toutes les associations possibles !
     
  • En version soupe détox, mais non moins savoureuse. Dans un récipient type sauteuse (assez profond), faites revenir des courgettes, des épinards, du chou kale et un oignon dans de l’huile d’olive. Une fois cuit, couvrez entièrement de bouillon de légumes. Faites mijoter quelques minutes. Ajoutez 20 gr de poudre de moringa, et mixez le tout au blender. A table !
     
  • En version pâtisserie. Bonne nouvelle, le moringa s'intègre également très facilement à toutes vos pâtisseries, et même à vos cakes salés. Pour cela, il suffit de rajouter 10 gr de poudre pour 100 gr de farine utilisés. Ni vus ni connus, voilà comment donner du pep à vos créations et comment rebooster la santé de tous ceux que vous aimez !

 

Accro aux plantes ? Découvrez dès maintenant notre dossier consacré aux super-aliments (fruits, épices, etc.) aux vertus multiples, qui vous permettront de booster votre quotidien !

2 J'aime
Commentaire